A l'abordage de la Culture

Montez à bord & Rejoignez la mutinerie culturelle du siècle ! Moussaillons, partons "à l'Abordage de la Culture" !


Poster un commentaire

{Marina} Tous les deux, de Nicholas Sparks

Résultat de recherche d'images
Tous les deux
de Nicholas Sparks
Editions Michel Lafon
Sortie le 01 juin 2017
540 pages
18,95 euros

Lire la suite


1 commentaire

{Marina} Les Destin des Bridge – Tome 1 : A perdre la raison, de Meredith Wild


LE DESTIN DES BRIDGE
Tome 01 – A perdre la raison
de Meredith Wild
Editions Michel Lafon

Sortie le 02 février 2017
380 pages
16,95 euros

Lire la suite


Poster un commentaire

{Marina} Un Merci de trop, de Carene Ponte

Un merci de trop par [Ponte, Carene]
Un Merci de trop
de Carene Ponte
Editions Michel Lafon 
Sortie le 09 Juin 2016
283 pages
16,95 euros

Lire la suite


Poster un commentaire

{Chica} Nos Adorables Belles-Filles, d’Agnès Valognes

Nos adorables belles-filles par [Valognes, Aurélie]Nos Adorables Belles-Filles
d’Aurélie Valognes
Editions Michel Lafon
Sortie le 4 mai 2016
269 pages
17,95 euros

Lire la suite


Poster un commentaire

{Chica} PhonePlay, de Morgane Bicail

PhonePlay
de Morgane Bicail
Editions Michel Lafon
Sortie le 14 janvier 2016
15,95 euros
348 pages

Lire la suite


Poster un commentaire

{Steph} Le prince charmant est infidèle, d’Ondine Khayat

Le prince charmant est infidèle
d’Ondine Khayat
Editions Michel Lafon
Sortie le 05 mars 2015
331 pages

Lire la suite


Poster un commentaire

Icônne by Natoo, de Natoo

Icônne by Natoo
de Natoo
Éditions Michel Lafon (Collection Roman)
Sortie le 09 avril 2015
128 pages
13,95 euros

Lire la suite


Poster un commentaire

{Steph} Le silence de Mélodie, de Sharon M. Draper

Le silence de Mélodie
de Sharon M.Draper
Éditions Michel Lafon (Collection Jeunesse)
Sortie le 22 janvier 2015
265 pages

Lire la suite


1 commentaire

{Favole} Le Palais des Ombres, de Maxence Fermine

Le Palais des Ombres
de Maxence Fermine
Éditions Michel Lafon (Collection Roman)
Sortie le 02 octobre 2014
368 pages
aaaa
Quatrième de couverture :
aaa
Paris, dans les années 1960. Nathan Thanner, trentenaire taciturne et discret qui ne vit que pour ses marionnettes confectionnées dans le secret de sa boutique, voit sa vie bouleversée par une lettre de son père auquel il ne parle plus depuis vingt ans. Cet ex-romancier à succès, dont la rumeur veut qu’il soit devenu fou, lui annonce son décès et l’héritage qu’il lui lègue : l’énigmatique maison où il vivait reclus, Le Palais des Ombres. Mais, même dans la mort, Hugo Thanner reste un être fuyant et mystérieux, à l’image de cette demeure diabolique qui semble se jouer de Nathan. Commence alors pour le jeune homme un inquiétant jeu de pistes dont l’issue pourrait le changer à jamais…
aaa
L’avis de Favole :
aaa
Je tiens tout d’abord à remercier Les Éditions Michel Lafon pour ce partenariat, qui m’a permis de découvrir la plume de Maxence Fermine.
aaa
 En effet, l’auteur est un excellent conteur. Une fois le livre ouvert, on se fait happer par l’histoire pour n’en ressortir qu’à la dernière page. Il écrit dans un style simple, fluide et poétique. Je me suis retrouvée tantôt dans la boutique de Nathan, entourée de ces marionnettes, tantôt dans ce manoir sombre et effrayant. Ou encore à regarder une étoile filante avec lui. Il est rare que je me retrouve à ce point projeter dans un livre, tout m’y a semblé tellement réel. Les personnages y compris.Ils ne sont ni blanc ni noir mais tout en nuance. Aucune caricature, même si certains auraient pu s’y prêter ( tel l’éditeur, Balmat, ou Hugo ). Ils ne laissent pas indifférents et je me suis attachée à la plupart d’entre eux.
Nathan, notre personnage principal, a été abandonné par son père lorsqu’il était enfant et confié à la garde de ses grands parents maternels. Ce rejet, il avait appris à faire avec. Mais voilà qu’une lettre mystérieuse de son père l’invite à rechercher la cause de ce délaissement. C’est donc à un véritable jeu de piste organisé par son géniteur que va se livrer Nathan pour comprendre son passé. Cet abandon l’a rendu solitaire et renfermé et il va devoir délaisser ses habitudes et s’aventurer sur des terrains inconnus pour le résoudre.
Mais la lettre d’Hugo Thanner ne sera pas la seule a bousculé sa petite vie. L’entrée en scène d’Hannah, jeune violoniste de 28 ans, pétillante et pleine d’entrain va considérablement la remettre en question. J’ai beaucoup aimé ce personnage qui ajoute une touche colorée à ce triste et sombre tableau.
Quant au reste des personnages, ils sont tout autant travaillés : Hugo Thanner, célèbre écrivain, vivant dans l’isolement le plus complet depuis la mort de sa femme. Il est sinistre et mystérieux à l’image de sa maison. Ce Palais des ombres où il a enfermé tous ses secrets. Au point qu’elle devient un personnage à part entière, douée d’une vie propre. Elle effraie et fascine à la fois. L’éditeur, Balmat, reste en retrait dans cette histoire, tout en étant un élément centrale. On a du mal à le cerner, paraissant tantôt bienveillant, tantôt malveillant.
Par contre, l’étranger mystérieux m’a déçue. J’ai mis trop peu de temps à découvrir son identité.
aaa
Ce qui m’amène à un dernier point, l’intrigue. L’auteur traite de sujets sensibles comme l’abandon parental, le génocide des juifs et la France de Pétin. L’histoire nous est contée par Nathan à travers son journal. Mais elle se suit avec facilité et un grand plaisir, on n’en oublie vite la nature du récit. Malgré tout elle est peu surprenante. J’ai compris le fin mot de l’histoire assez vite.
aaa

En bref, un livre que j’ai dévoré et que je recommande vivement malgré un dénouement peu original.

Lire la suite