A l'abordage de la Culture

Montez à bord & Rejoignez la mutinerie culturelle du siècle ! Moussaillons, partons "à l'Abordage de la Culture" !


2 Commentaires

Marina présente : Le Grand Amour d’après Nicholas Sparks

sparks article

Nicholas Sparks est un grand auteur américain de romans d’amour. Beaucoup de ces livres ont été adaptés au cinéma et jusque-là aucun ne m’a déçue car l’émotion ressentie dans les livres se retrouve dans les films.

Cet auteur est un vrai coup de cœur pour moi : c’est l’un des rares auteurs que j’aime beaucoup lire dans un style qui n’est pas de la Young Adult. Je trouve qu’il a une plume délicate et belle qui nous transmet toutes les émotions des personnages.

De plus, ses histoires sont toujours très émouvantes et parlent de l’amour avec ses difficultés. Ce ne sont jamais des histoires pour lesquelles on se dit « oui ça n’arrive que dans les livres ça ». Non toutes ses histoires peuvent être vraies et nous montrent des facettes différentes de l’amour. C’est donc pour cela que pour la Saint-Valentin, je partage avec vous mon coup de cœur Nicholas Sparks et je vous montre sa vision du grand amour à travers ses livres.

¤ ¤ ¤

dear john cadre

« Pour t’avoir et te garder dès ce jour et à l’avenir »

« Dear John/ Cher John » j’ai lu ce livre en espagnol (oui oui mon premier!!!). J’aimais tellement l’auteur et j’avais envie de voir si j’arrivais à lire en espagnol alors je me suis lancée et même dans cette langue, j’ai eu cette petite larme du « happy end magique » (si, vous la connaissez celle-là : on l’a toutes eue une fois!!!).

John et Savannah sont deux jeunes adultes qui tombent amoureux durant l’été. Mais quand John doit retourner à l’armée et Savannah à la fac, les problèmes de couple commencent. Certes tous nos petits amis ne partent pas à la guerre mais les relations à distance sont souvent difficiles à gérer. Et voir deux personnes s’aimer autant devoir se séparer à cause de cela nous fait ressentir une profonde tristesse car nous savons qu’ils sont faits pour être ensemble et nous savons qu’ils s’aiment encore et qu’ils s’aimeront toujours aussi fort. Ce sont des histoires comme celle-là qui font la force des romans de Nicholas Sparks car ce sont des choses qui peuvent nous arriver et contre lesquelles nous ne pouvons rien. Juste nous aimer dès le premier jour et pour toujours et peut-être nous retrouver un jour quand tout ira mieux.

¤ ¤ ¤

the last song cadre

« Pour le meilleur et pour le pire »

L’amour à l’adolescence !!! Et oui même ce style d’amour est abordé par Nicholas Sparks.

« The Last Song/La dernière chanson » fait partie de cette série de livres de Sparks adaptés au cinéma dernièrement. C’est un livre qui aborde l’amour de la famille mais aussi l’amour d’adolescent et encore une fois l’auteur en parle avec une très grande qualité.

Pourquoi avoir choisi « pour le meilleur et pour le pire » comme phrase d’intro ? Eh bien tout simplement car ce livre va dans le sens inverse de cette phrase. Veronica, l’héroïne de l’histoire, commence son aventure en étant la pire des adolescentes que l’on peut avoir à la maison. Puis en allant chez son père pour l’été elle rencontre Will (le beau gosse riche de la ville 🙂 ) qui l’a fait enfin s’ouvrir à quelqu’un et voir ce que sont l’amour et le respect.

Encore une fois ici Nicholas Sparks écrit cette histoire mettant en scène des adolescents aussi brillamment que tous ses romans dans lesquels ses héros sont des adultes. La version cinématographique est aussi très bien réalisée et montre l’évolution de Veronica de manière différente du livre (oui il est difficile de mettre des phrases descriptives dans un film ^^). Mais l’adaptation ciné réussit quand même à nous transmettre les émotions que l’on avait ressenties à la lecture du roman.

¤ ¤ ¤

notebook cadre « Dans la santé comme dans la maladie »

Noah et Allie : un amour fort et beau comme ceux de nos grands-parents ça fait rêver, non ?

« The Notebook/Les pages de notre amour » nous montre avec merveille comment l’amour dure de 20 à 70 ans.

Deux amours séparés contre leur volonté à cause de la différence des classes. La famille d’Allie ne voit pas d’un bon œil qu’elle fréquente Noah qui est pauvre et fait tout pour les séparer. Malgré cela Noah tente de préserver leur amour (Non !?! Vous ne connaissez pas la fameuse réplique ????)

Allez je vous mets le dialogue culte du film :

« (Allie) – Pourquoi tu ne m’as pas écrit ? Pourquoi ? Ce n’était pas fini pour moi. Je t’ai attendu pendant 7 longues années. Maintenant c’est trop tard.
(Noah) – Je t’ai écrit. 365 lettres. Une par jour pendant un an.
(Allie)  – Tu m’as écrit… ?
(Noah) – Oui ! Ce n’était pas fini. Et ça ne l’est toujours pas ! »

Rien que cette réplique nous met le frisson et avec la séquence du film, c’est encore meilleur !!! Voilà l’amour, le vrai surmonte toutes les épreuves, même celle du temps.

¤ ¤ ¤

A walk to remember« Jusqu’à ce que la mort nous sépare »

Cette histoire est la première que j’ai découverte de Nicholas Sparks. C’est d’ailleurs le film que j’ai vu en premier et j’ai pleuré comme je n’avais jamais pleuré devant un film.

Je parle bien sûr de « A walk to remember/A tout jamais ». J’ai lu le livre peu de temps après, et j’avoue avoir autant pleuré comme si je découvrais à nouveau cette histoire.

C’est si beau de voir un homme changer pour l’amour d’une femme. Landon et Jamie sont deux personnages qui m’ont fait rêver et croire en l’amour pour toujours. Cette façon qu’ils ont de vivre leur amour malgré la maladie de Jamie, Landon faisant tout pour qu’elle réalise ses rêves avant de partir.

Et c’est magnifique car on voit Jamie évoluer et profiter de ses derniers instants sans se soucier de cette maladie qui la condamne. C’est une très belle histoire d’amour comme très peu savent les écrire. Le film nous donne des émotions déjà très fortes mais vraiment lisez le livre, et si vous ne pleurez pas encore plus que devant le film je ne vous comprendrais pas ! 😉 Les mots choisis par Nicholas Sparks dans son roman sont tellement forts et les descriptions des sentiments de Landon impuissant face à l’amour de sa vie qui va partir tellement réussies que vous ne pourrez pas retenir vos larmes. « Jusqu’à ce que la mort nous sépare » pour moi c’est la phrase qui résume parfaitement ce chef d’œuvre.

¤ ¤ ¤

J’ai choisi ces quatre couples car ils sont ceux qui m’ont le plus marquée aussi bien dans les romans que dans les livres. Vous l’aurez donc compris : j’adore Nicholas Sparks, même s’il écrit toujours des romans tristes, très émouvants il réussit à nous transmettre sa croyance dans le grand amour.

¤ ¤ ¤

Et juste pour le plaisir voici la bande-annonce des deux derniers couples que j’ai adoptés aussi mais dont je n’ai pas parlé (ben non hein il faut bien garder un peu de mystères :p )

The Lucky One / Le porte-bonheur

Safe Haven / Un havre de paix