A l'abordage de la Culture

Montez à bord & Rejoignez la mutinerie culturelle du siècle ! Moussaillons, partons "à l'Abordage de la Culture" !


2 Commentaires

{Chica} Retrouvailles à Dunborough, de Margaret Moore

Retrouvailles à Dunborough (Les Historiques) par [Moore, Margaret]

Retrouvailles à Dunborough
de Margaret Moore
Editions Harlequin (Collection Les Historiques)
Sortie le 1er octobre 2016
320 pages
6,95 euros

Lire la suite

Publicités


2 Commentaires

{Chica} Les noces écossaises, de Sophia James

Les noces écossaises
de Sophia James
Editions Harlequin (Collection Les Historiques)
Sortie le 1er août 2016
320 pages
6,95 euros

Lire la suite


Poster un commentaire

{Ma’Pirate} Par-delà les mers, de Amanda MacCabe

Par delà les mers
de Amanda MacCabe
Editions Harlequin ( Collection Les Historiques)
Sortie le 1 octobre 2016
320 pages
6,95 euros

Lire la suite


Poster un commentaire

{Ma’Pirate} Séduite par un rebelle, de Anne Herries

Séduite par un rebelle (Les Historiques) par [Herries, Anne]

Séduite par un rebelle
d’Anne Herries
Editions Harlequin (Collection Les Historiques)
Sortie le 01 Août 2016
320 pages
6,95 euros

Lire la suite


Poster un commentaire

{Ma’Pirate} Le chantage du Viking, de Michelle Styles

Le chantage du Viking (Les Historiques) par [Styles, Michelle]

Le chantage du Viking
de Michelle Styles
Editions Harlequin (Collection Les Historiques)
Sortie le 01 août 2016
320 pages
6,95 euros

Lire la suite


Poster un commentaire

Castonbury Park – Tome 8 : Pour la main de Catalina, d’Amanda McCabe

Je n’ai pas encore commencé cette série mais elle m’intriiiiiiigue !! Nous en sommes en huitième tome et quasiment tout autant d’auteures ! Il va vraiment falloir que je m’y mette ^^ (et merciiiiiiii H d’avoir carrément changé la couverture de notre VF par rapport à l’originale – alors que c’est la même dame ! hihi)


CASTONBURY PARK
Tome 8 : Pour la main de Catalina
d’Amanda McCabe
Editions Harlequin (Collection Les Historiques)
Sortie le 1er août 2015
320 pages
6,95 euros

Lire la suite


Poster un commentaire

{Ma’Pirate} Mariée par le roi, de Margo Maguire

Chica : Ho ! Je préfère largement la couverture de la réédition ! Et vous ?


Mariée par le roi
de Margo Maguire
Editions Harlequin (Collection les Historiques)
Sortie le 1er août 2015
320 pages
6,95 euros

Lire la suite


Poster un commentaire

Indomptables Guerriers – Tome 3 : La vengeance du viking, de Joanna Fulford


INDOMPTABLES GUERRIERS
Tome 3 : La vengeance du Viking
de Joanna Fulford
Editions Harlequin (Collection Les Historiques)
Sortie le 1er août 2015
320 pages
6,95 euros

Lire la suite


Poster un commentaire

A la merci du chevalier, de Margaret Moore

A la merci du chevalier
de Margaret Moore
Editions Harlequin (Collection Les Historiques)
Sortie le 1er août 2015
320 pages
6,90 euros

Lire la suite


Poster un commentaire

La rebelle de Santa-Maria, d’Helen Dickson

Blâmez-moi, « I don’t care » je laisse la couv VO à côté de la VF car elle est moins centrée sur le personnage féminin et est donc……. sooooo caliente !!!! houuuu la laaaaaa !!! Je suis une faible femme, que voulez-vous 😛 ^^

21054650

La rebelle de Santa-Maria
d’Helen Dickson
Editions Harlequin (Collection Les Historiques)
Sortie le 1er août 2015
320 pages
6,95 euros

Lire la suite


Poster un commentaire

{Ma’Pirate} La révolte d’une châtelaine, de Blythe Gifford

La révolte d’une châtelaine
de Blythe Gifford
Editions Harlequin (Collection Les Historiques)
Sortie le 1er août 2015
320 pages
6,95 euros

Lire la suite


Poster un commentaire

{Chica} Wessex Weddings – Tome 4 : Sous la protection de l’ennemi, de Carol Townend

WESSEX WEDDINGS
Tome 4 : Sous la protection de l’ennemi

de Carol Townend
Editions Harlequin (Collection Les Historiques)
Sortie le 1er Avril 2015
320 pages
6,95 euros

Lire la suite


Poster un commentaire

{Chica} L’honneur du clan – Tome 1 : La flamme des Highlands, de Terri Brisbin


L’HONNEUR DU CLAN
Tome 1 : La flamme des Highlands
de Terri Brisbin
Editions Harlequin
(Collection Les Historiques)

Sortie le 1er Août 2014
320 pages

Quatrième de couverture : 

Ecosse, 1370
Ciara a bien cru perdre pour toujours Tavis, destiné à une autre. Mais lorsque celui-ci se retrouve un jour libéré de ce lien, un fol espoir envahit la jeune femme. Tavis, son ami d’enfance, son seul et unique amour, peut enfin être à elle ! Leur heure serait-elle venue ? Hélas, obnubilé par les alliances politiques, son père étouffe son bonheur naissant en arrangeant un mariage pour elle. Comme si sa propre fille n’était qu’une vulgaire monnaie d’échange, un être privé de sentiments, de cœur et de droits ! Ciara est révoltée, frustrée… et convaincue au plus profond d’elle-même que Tavis brûle d’un même désir. Consciente d’outrepasser les lois de son clan, elle décide d’avouer sa passion à l’homme qu’elle aime et de le conquérir.

L’avis de Chica :

Deuxième livre de cette collection que je dévore ce mois-ci et c’est de nouveau un coup de cœur ! De la magie à l’état pur, saupoudrée de sensualité, d’humour, de tendresse et d’amour.

Retour dans nos Highlands adorées pour ce premier tome de L’honneur du clan mais qui est en fait une suite d’une autre série de Terri Brisbin et plus particulièrement du tome 3 : Noces Scandaleuses. Je ne le savais pas du tout et je l’ai réalisé en débutant ma lecture puisque Ciara dont il est question ici est en réalité la petite fille de 5 ans de Marian, héroïne de ce précédent livre. Une merveilleuse surprise donc puisque j’avais énormément apprécié Noces Scandaleuses – que dis-je j’en suis totalement fan, je l’ai relu au moins 3 fois depuis !!! C’est ce livre qui m’avait fait notamment découvrir et adorer cette auteure donc vous imaginez ma joie d’en découvrir, complètement par hasard, la suite !

Terri Brisbin est toujours aussi magistrale dans la gestion de ses romances historiques et ce fameux clan des MacLerie est toujours aussi attachant. L’on retrouve les trois couples de la première trilogie et qui sont désormais les parents d’une génération de jeunes filles et garçons. Les redécouvrir dans ce rôle plus âgé, plus adulte, et confronté à de nouveaux choix est tout aussi fascinant qu’auparavant. Cela donne en plus un petit côté familier à ce nouveau tome qui n’est pas pour me déplaire, je le reconnais !

La fameuse intrigue qui avait rythmé de façon palpitante les Noces Scandaleuses est de nouveau au cœur du problème puisque Ciara en ignore tout et en subit directement les conséquences. Cela n’est nullement gênant pour nous, puisque c’est ainsi l’occasion de revoir les personnages des tomes précédents, qu’il s’agisse du clan des MacLerie ou des Robertson. Nous suivons donc les aventures de Ciara, qui n’a plus 5 ans mais presque une quinzaine d’années de plus et c’est une jeune femme exceptionnelle qu’ont élevée Marian et Duncan. C’est un couple qui m’avait beaucoup touché et nous les retrouvons partiellement dans ce tome-ci également même s’ils sont plutôt en retrait pour laisser la vedette à leur fille. Ciara a hérité de ses parents son intelligence, sa beauté, sa passion et sa détermination. L’on retrouve aisément les traits de l’un ou l’autre en elle.

Il est donc facile de s’attacher à ce petit bout de femme qui a conservé de ce fameux voyage entre les deux clans son amitié et son amour pour Tavis qui avait été chargé par Duncan de s’occuper d’elle. Ses sentiments ont grandi en même temps qu’elle et se sont transformés pour passer d’un béguin enfantin à une véritable passion.

J’ai eu le cœur brisé tout comme elle, j’ai souffert avec elle lorsqu’elle a dû apprendre à dissimuler ses sentiments puis les faire taire pour accepter de faire le mariage de raison digne de son rang, son éducation et donc attendu d’elle de la part de tout le clan.

Je pense que c’est le talent de Terri Brisbin sans aucun doute : réussir le tour de force à chacun de ses livres de nous identifier sans peine aux personnages et de nous faire ressentir chacune de leurs émotions. De plus, elle n’oublie jamais de saupoudrer ses romans d’une bonne dose d’humour, ce qui nous rend encore plus accro à ses livres et en ce qui me concerne complètement raide dingue de ses personnages !

Vous l’aurez donc compris, vous ne pouvez que vous jeter sur ce livre et le dévorer tout comme moi car il est tout simplement génial ! J’ai déjà hâte de retrouver la plume et l’univers de l’auteure et heureusement pour nous il ne faudra pas attendre trop longtemps puisque le tome 2 est prévu pour le mois d’octobre ! 🙂


2 Commentaires

{Chica} Les fiancées du Bosphore – Tome 1 : Altesse malgré elle, de Carol Townend

LES FIANCEES DU BOSPHORE
Tome 1 : Altesse malgré elle
de Carol Townend
Editions Harlequin
(Collection Les Historiques)

Sortie le 1er Août 2014

Quatrième de couverture : 

Constantinople, XIe siècle
Lorsque la princesse Théodora lui demande de se faire passer pour elle à bord du bateau qui doit la ramener à Constantinople, Katerina sent la panique l’envahir. Sa maîtresse a certainement perdu la raison ! Comment elle, simple suivante, et de surcroît ancienne esclave, pourrait-elle passer pour une princesse ? Imiter la voix impérieuse et les attitudes gracieuses de Théodora ? Il le faudra bien, car Katerina a juré obéissance à celle qui a jadis racheté sa liberté. Tremblante, elle affronte la troublante proximité du commandant Ashfirth, chargé de l’escorter étroitement. Et craint, dès le premier regard, que ses yeux d’azur ne percent tous les secrets qu’elle cache sous ses voiles…

L’avis de Chica :

Un dé-lice ! J’ai dévoré ce premier tome des Fiancées du Bosphore il y a à peine deux jours et je n’en suis toujours pas revenue. Ce roman m’a énormément plu et m’a donné envie de découvrir au plus vite la suite (heureusement, ce sera pour octobre! 😀 ).

Je n’avais encore jamais eu l’occasion de lire de romance historique se déroulant en Grèce ni à cette époque et je suis littéralement conquise ! J’en redemande !
Il faut reconnaître que la couverture est tout simplement sublime et c’est pour cette raison que ce livre a tout d’abord attiré mon attention, ce que je ne regrette vraiment pas !

Les personnages sont tous attachants et fascinants – qu’il s’agisse des personnages principaux, comme secondaires voire même ceux que l’on n’aperçoit pour le moment que très peu : Anna, Brand, le Normand mais aussi la princesse Théodora. Celle-ci m’a beaucoup intriguée et j’espère que nous la reverrons très vite voire qu’un des prochains tomes lui sera consacré !

En attendant, dans ce tome ce sont Katerina et Ashfirth qui sont au centre de l’intrigue et tous deux forment un couple vraiment touchant et émouvant. Ils se rencontrent lorsqu’Ashfirth vient chercher la princesse Théodora pour la ramener à Constantinople sous les ordres de l’empereur, et puisque Katerina prend la place de cette dernière, ils vont être obligés de cohabiter lors du voyage de retour et faire ainsi plus ample connaissance.

Katerina n’a pas un passé heureux, loin de là : de profondes blessures sont encore présentes et l’ont aidée à forger son caractère tout comme son farouche besoin d’indépendance et de liberté. D’un autre côté, la vie recluse qu’elle a dû mener lui permet de faire preuve de candeur, d’innocence et de fraîcheur à plusieurs reprises au cours du récit, ce qui fait que l’on s’attache sans peine et sans réserve à cette jeune femme.
Il est vrai qu’elle est sous le charme du commandant extrêmement rapidement mais son rôle lui interdit de penser à un quelconque rapprochement, c’est donc une véritable lutte qu’elle engage contre son cœur et y assister va tout à la fois nous faire frissonner et être heureux pour elle à plusieurs reprises. J’ai beaucoup ri également de ses multiples gaffes mais aussi de la façon dont elle va essayer de retourner la situation à sa manière pour être celle qui séduit et mène le jeu. Elle sera vraiment très très douée à certains moments, il faut l’avouer.

Quant à Ashfirth, j’ai dû craquer pour lui dès les premières lignes où il apparaît je le reconnais… mais ce « coup de foudre » s’est confirmé à chaque fois que l’auteure nous en dévoilait davantage sur son passé, sa personnalité, ses émotions. Le récit alterne entre les deux protagonistes, et de cette façon nous pouvons suivre également l’évolution des sentiments d’Ash : c’est un régal ! On lui découvre en plus de sa force, son courage, sa détermination et son sens particulier de l’honneur du fait de sa profession, une vraie profondeur, un besoin particulier d’amour et de tendresse. L’adjectif ne lui rendra pas justice, mais j’ai trouvé extrêmement « mignon » la manière dont il tombe progressivement mais sincèrement et irrémédiablement amoureux de Katerina, tout en étant partagé entre ses sentiments pour elle et son honneur qui lui interdit d’avoir une telle relation avec une princesse.

Carol Townend possède également un véritable talent quant aux descriptions, qu’il s’agisse des personnages, de leurs tenues comme des décors, ce qui nous permet de voyager sans peine dans son univers et de se représenter les lieux ainsi que les personnages qui y interagissent. L’on imagine sans peine la grandeur des monuments de cette époque ainsi que le luxe et le chatoiement des robes plus belles les unes que les autres que revêt Katerina. Oui, Carol Townend m’ a fait rêver et voyager, et j’ai déjà hâte de recommencer ! Vivement le 1er octobre ! 🙂