A l'abordage de la Culture

Montez à bord & Rejoignez la mutinerie culturelle du siècle ! Moussaillons, partons "à l'Abordage de la Culture" !


1 commentaire

{Ma’Pirate} Les Favorites du Renégat, de Alain de Savigny

Les Favorites du Renégat
de Alain de Savigny
Editions Erick Bonnier (Collection Roman)
Sortie le 6 avril 2017
433 pages
20 euros

Lire la suite


Poster un commentaire

{Ma’Pirate} Sortie de piste, de Marc Welinski

Sortie de piste
de Marc Welinski
Editions Daphnis et Chloé
Sortie le 15 septembre 2016
386 pages
19 euros

Lire la suite


Poster un commentaire

{Ma’Pirate} Huit mois pour te perdre, de Marie-Diane Meissirel

Huit mois pour te perdre
de Marie-Diane Meissirel
Editions Daphnis et Chloé
Sortie le 23 juin 2016
172 pages
17 euros

Lire la suite


Poster un commentaire

{Ma’Pirate} La fille au 22, de Anna-Véronique El Baze

La fille au 22
de Anna-Véronique El Baze
Editions Le Cherche Midi ( Collection Thrillers)
Sortie le 26 mai 2016
192 pages
16 euros

Lire la suite


Poster un commentaire

{Ma’Pirate} L’homme qui brûlait d’être Dieu, de Jean-Michel Riou

L’homme qui brûlait d’être Dieu
de Jean-Michel Riou
Editions Flammarion ( Collection Fiction Française)
Sortie le 11 mai 2016
472 pages
23 euros

Lire la suite


Poster un commentaire

{Ma’Pirate} Montvert-les-Bains, de Maurice Denuzière

Montvert-les-Bains
de Maurice Denuzière
Editions Flammarion ( Collection Romans Historiques)
Sortie le 13 avril 2016
656 pages
22,90 euros

Lire la suite


Poster un commentaire

{Ma’Pirate} Brume légère sur notre amour, de Madeleine Chapsal

Brume légère sur notre amour
de Madeleine Chapsal
Editions Fayard (Collection Littérature française)
Sortie le 2 mars 2016
176 pages
15 euros

Lire la suite


Poster un commentaire

{Ma’Pirate} LES CREVECOEUR – Tome 2: Romain de Antonia Medeiros


LES CREVECOEUR
Tome 2: Romain
de Antonia Medeiros
Editions La Bourdonnaye ( Collection Fictions)
Sortie le 28 janvier 2016
232 pages
18 euros

Lire la suite


6 Commentaires

{Ma’Pirate} L’insigne du boiteux, de Thierry Berlanda


L’insigne du boiteux
de Thierry Berlanda
Editions La Bourdonnaye ( Collection Intrigues)
Sortie le 21 janvier 2016
275 pages
16 euros

Lire la suite


1 commentaire

{Ma’Pirate} Dans la Tourmente – Tome 1: Les années du silence, de Louise Tremblay d’Essiambre


DANS LA TOURMENTE
Tome 1: Les années du silence
de Louise Tremblay d’Essiambre
Editions Charleston Editions ( Collection Grands Romans)
Sortie le 8 janvier 2016
448 pages
22,50 euros

Lire la suite


Poster un commentaire

{Marina} Chroniques des Nephilim – Tome 1 : Les ailes de la nuit, de Heather Terrell


CHRONIQUES DE NEPHILIM
Tome 1: Les ailes de la nuit
de Heather Terrell
City Editions
Sortie en septembre 2011
284 pages
19,70 euros

Lire la suite


Poster un commentaire

{Ma’Pirate} Sur la Réserve, de Carole Mijeon


Sur la réserve
de Carole Mijeon
Editions Daphnis et Chloé
Sortie le 14 octobre 2015
293 pages
18,00 euros

Lire la suite


2 Commentaires

Games of love – Tome 1 : l’enjeu, de Rachel Van Dyken


GAMES OF LOVE
Tome 1 : L’enjeu
de Rachel Van Dyken
City Editions
Sortie le 19 août 2015
17,90 euros

Lire la suite


Poster un commentaire

Off The Map – Tome 2 : Wild Boy, de Lia Riley


OFF THE MAP
Tome 2 : Wild Boy
de Lia Riley
City Editions
Sortie le 09 septembre 2015
17,50 euros

Lire la suite


Poster un commentaire

{Steph} Vous prendrez bien un dessert ?, de Sophie Henrionnet

Vous prendrez bien un dessert?
de Sophie Henrionnet
Editions Daphnis et Chloé
Sortie le 19 juin 2015
190 pages
18 euros

Lire la suite


Poster un commentaire

ALFIE, le chat du bonheur, de Rachel Wells

ALFIE, le chat du bonheur
de Rachel Wells
City Editions
Sortie le 17 juin 2015
272 pages
18.90 euros

Lire la suite


Poster un commentaire

La Baie des Secrets, de Rosanna Ley

Couv La Baie des SecretsLa Baie des Secrets
de Rossana Ley
City Editions
Sortie le 24 juin 2015
448 pages
20 euros

Lire la suite


Poster un commentaire

Morte saison, de Mark Pearson

Morte saison
de Mark Pearson
City Éditions
Sortie le 17 juin 2015
304 pages
19 euros

Lire la suite


Poster un commentaire

Une nuit – Tome 2 : Le Refus, de Jodi Ellen Malpas

UNE NUIT
Tome 2 : Le Refus
de Jodi Ellen Malpas
City Editions
Sortie le 17 juin 2015
464 pages
17.90 euros

Lire la suite


Poster un commentaire

Off The Map – Tome 1 : Wild love, de Lia Riley

OFF THE MAP
Tome 1 : Wild love

de Lia Riley
City Éditions
Sortie le 17 juin 2015
320 pages
17.90 euros

Lire la suite


Poster un commentaire

Petits Meurtres à Mangle Street, de M.R.C. Kasasian

Petits Meurtres à Mangle Street
de M.R.C. Kasasian
City Editions
Sortie le 27 mai 2015
352 pages
19 euros

Lire la suite


Poster un commentaire

L’Hôtel des cœurs en miettes, de Deborah Moggach

L’Hôtel des cœurs en miettes
de Deborah Moggach
City Éditions
Sortie le 20 mai 2015
336 pages
19.50 euros

Lire la suite


Poster un commentaire

La Dame de la Villa Saphir, de Corinne Javelaud

La Dame de la Villa Saphir
de Corinne Javelaud
City Editions
Sortie le 20 mai 2015
240 pages
18 euros

Lire la suite


Poster un commentaire

{Marina} La fille qui en savait trop, de Nils Barellon

La fille qui en savait trop
de Nils Barellon
City Éditions (Collection Thriller)
Sortie le 11 mars 2015
285 pages

Lire la suite


Poster un commentaire

{Marina} Morts à perpétuité, de Thibaut Chatel


Morts à perpétuité
de Thibaut Chatel
Editions Label
Sortie le 26 mars 2015
224 pages Lire la suite


Poster un commentaire

{Steph} Le premier jour du reste de ma vie, de Virginie Grimaldi

Le premier jour du reste de ma vie…
de Virginie Grimaldi
City Éditions
Sortie le 21 janvier 2015
283 pages

Lire la suite


Poster un commentaire

Les ombres de Rutherford Park, de Elizabeth Cooke

Les ombres de Rutherford Park
de Elizabeth Cooke
City Editions
Sortie le 22 avril 2015
336 pages
21 euros

Lire la suite


2 Commentaires

{Steph} Drôle de Karma, de Sophie Henrionnet

Drôle de Karma!
de Sophie Henrionnet
City Editions
Sortie le 22 octobre 2014
288 pages

Lire la suite


Poster un commentaire

Armada, de Scott Mariani

Armada
de Scott Mariani
City Editions
Sortie le 08 avril 2015
384 pages
20 euros

Lire la suite


Poster un commentaire

La Collectionneuse de Parfum, de Kathleen Tessaro

La Collectionneuse de Parfum
de Kathleen Tessaro
City Editions
Sortie le 01er avril 2015
384 pages
20 euros

Lire la suite


Poster un commentaire

L’été de la seconde chance, de Cristina Cassar Scalia

L’été de la seconde chance
de Cristina Cassar Scalia
City Editions
Sortie le 25 février 2015
480 pages
19.90 euros

Lire la suite


Poster un commentaire

L’échiquier du Temple, de Jean-Baptiste Aubarbier

L’échiquier du Temple
de Jean-Baptiste Aubarbier
City Éditions
Sortie le 07 janvier 2015
304 pages
17.90 euros

Lire la suite


1 commentaire

{Chica} Ma Vie, Mon Ex et autres calamités, de Marie Vareille

Ma vie mon ex et autres calamités sur Amazon

Ma Vie, Mon Ex et autres calamités
de Marie Vareille
Éditions City (Collection Littérature)
04 juin 2014
267 pages

Quatrième de couverture :

Juliette a un amoureux, un job, un appartement et trente-et-une paires de chaussures. Mais toutes les bonnes choses ont une fin, et du jour au lendemain elle se retrouve célibataire, chômeuse et sans logement. Elle déprime pendant des jours devant Gossip Girl en engloutissant des kilos de Chococookies. Jusqu’à ce qu’une série de quiproquos rocambolesques la contraigne à affronter sa plus grande terreur, l’avion, et à s’envoler pour les Maldives à la poursuite de son ex et de sa mystérieuse nouvelle copine. Évidemment, là non plus, les choses ne tournent pas comme elle l’avait imaginé. Elle rencontre notamment un jeune homme, certes plutôt pas mal, mais aussi très désagréable…

L’avis de Chica :

Vous le savez – ou pas – je suis extrêmement friande de chick-lit !! Mon genre de lecture de prédilection pour l’été ou dès que j’ai envie d’une lecture légère et détente pleine de fraîcheur, de gourmandises, d’humour et de rebondissements plus amusants les uns que les autres ! Eh bien, j’ai été servie avec le roman de Marie Vareille, et ma plus belle surprise a été d’apprendre qu’il s’agissait d’une auteure française : cocoricoooo !!!! 🙂 Je pensais que ce genre était presque réservé outre-atlantique, mais non, apprenez pirates, que nous avons des auteures de chez nous, laaaaargement capables de nous régaler tout autant et de rivaliser avec leurs collègues américaines !!

Juliette est le personnage type de chick-lit, l’auteure a respecté les codes en vigueur et ne nous perd pas. Marie Vareille a même réussi à lui insuffler un souffle purement frenchy qui fait que l’on ne découvre pas une énième héroïne du genre mais une demoiselle originale et qui nous étonne par son courage, son caractère et sa résistance à toute épreuve. Je ne vous dévoilerai rien de plus sur l’histoire en elle-même car c’est le genre de roman dont la quatrième de couverture est largement suffisante au risque de spoiler et de dévoiler le plus intéressant de l’intrigue.

La plume de l’auteure est indéniablement un gros point fort de ce roman : légère, fluide, entraînante et fascinante. Une fois le livre ouvert, il est bien difficile de résister et de ne pas le lire d’une traite. Marie Vareille enchaîne les rebondissements avec une facilité déconcertante et un humour dans un style passionnant. Arrivée à la fin de l’histoire j’en voulais encore ! J’espère que l’auteure va continuer sur cette voie et nous offrir un nouveau roman très vite car j’ai hâte de la lire de nouveau !

Une mention spéciale aux titres des chapitres qui annoncent la couleur et qui sont irrésistibles, chapeau l’auteure ! On en redemande et dès que l’on lit l’un d’eux on ne peut s’empêcher de se plonger dans la lecture de ce chapitre pour découvrir le pourquoi du comment de ce titre ! Un régal, je vous l’ai dit !

Un grand merci à Eric Poupet et à City Editions pour ce partenariat!!


Poster un commentaire

{Chica} Ces très chers voisins… de Eliane Garillon

Ces très chers voisins…
 d’Eliane Garillon
 City Editions (Collection Littérature)
 Sortie le 9 octobre 2013

Quatrième de couverture :

Pétronille Pignon vient de fêter ses 47 ans. Vieille fille, elle habite seule à Paris, dans un bel appartement du 16e arrondissement. Sa famille ? Des quémandeurs qui n’en veulent qu’à son argent. Ses connaissances ? Des râleurs. Ses voisins ? Des personnes infréquentables.

Bref, le niveau de tolérance de Pétronille Pignon est proche de zéro. Surtout, elle n’a besoin de personne pour se gâcher la vie ! Mais le coup bas est venu d’en haut, c’est-à-dire des chambres de bonnes.

Imaginez que dans son immeuble se sont installés une jeune Américaine et… un Mexicain. Un Mexicain !! Le pire, c’est que ces très chers voisins vont changer la vie de Pétronille, pour son malheur. Ou son bonheur ?

L’avis de Chica :

Inutile de vous dire que l’on s’identifie très facilement à l’intrigue que nous propose Eliane Garillon, car la plupart d’entre nous a déjà eu l’occasion de vivre dans un immeuble, une résidence avec des voisins qui ont tous leur caractère, leur mode de vie, leurs défauts et qualités, leur histoire que l’on partage, ou pas, ou de loin ! ^^

Aaah et ne me dites pas que vous n’avez jamais croisé LA personne qui vit au milieu de tous nos voisins mais ne peut au final supporter personne et pour qui l’on voit bien que c’est une épreuve de nous tolérer dès que l’on sort de son idée des voisins corrects et convenables !!! Cette personne c’est Pétronille Pignon, l’une des habitantes de ce petit immeuble cossu du 16ème dans lequel nous allons passer un petit bout de temps. Elle m’a beaucoup fait rire par sa tendance à critiquer tout et tout le monde. L’on découvre ses voisins – Miss Cookie et Miguelito, respectivement jeune américaine et mexicain – à travers ses yeux mais l’auteure a la bonne idée d’offrir à ces deux personnages la possibilité de prendre la parole également ce qui leur permet quelque part de se défendre de tout ce dont les accable la Dame Pétronille. Cela équilibre les choses car je ne suis pas certaine qu’un roman porté par uniquement le personnage de Pétronille m’aurait autant plu. Cela rythme également bien l’intrigue puisque l’on avance dans celle-ci avec le personnage concerné à chaque fois, et cela évite l’écueil principal lorsqu’un roman n’est porté que par un seul personnage : l’on ignore tout clairement des pensées et motivations des autres.

Ici du coup, c’est tout l’inverse et j’ai beaucoup apprécié découvrir Cookie et Miguelito directement auprès d’eux. Ils m’ont tout deux beaucoup touchée et les rebondissements ou révélations qui vont plus particulièrement les concerner m’ont plu, m’ont émue et même parfois surprise. L’évolution de Pétronille est appréciable, quant à elle, et l’on s’attacherait presque à cette petite dame de ce fait. Je ne veux pas trop en révéler pour ne pas vous spoiler bien entendu car c’est un roman pour lequel il faut garder un peu de mystère. J’ai toutefois quelques réserves sur la fin à laquelle je ne m’attendais pas et qui m’a un peu déçue j’avoue… Du coup, j’aimerais bien avoir votre avis pour savoir ce que vous en avez pensé de votre côté !

En résumé, d’un côté un livre drôle, frais et vrai qui nous permet de passer un très bon moment de lecture pour toute la première partie, et de l’autre une petite déception pour la seconde partie, certains rebondissements et notamment la fin. Des personnages sarcastiques, attachants, réalistes et qui nous inciteraient presque à regarder différemment nos voisins après coup ! 😉

Un grand merci à Eric Poupet et à City Editions pour cette lecture très sympathique ! 🙂


2 Commentaires

{Marina} Le jeu de l’assassin, de Nils Barrellon

 

jeu de l'assassin

Le Jeu de l’Assassin
de Nils Barrellon
City Editions (Collection Thrillers)
Sortie le 8 Janvier 2014
284 pages

Quatrième de couverture :

Le cadavre d’une femme poignardée avec une violence extrême est retrouvé sur les rails, près de la gare du Nord. Elle n’est que la première victime d’une longue liste. A chaque fois, les proies sont des prostituées dont le tueur sème les corps dans différents quartiers populaires de Paris.

Des meurtres sordides sans motif apparent. Le commissaire Kuhn n’a pratiquement aucun indice et l’enquête s’enlise. Jusqu’à ce que le meurtrier fasse en sorte que l’on retrouve sa trace. Il relance la partie dans un jeu macabre avec la police. Un jeu de piste infernal au dénouement inattendu…

IL ASSASSINE SANS PITIÉ. ET PARIS EST DEVENU SON TERRAIN DE JEU.

L’avis de Marina :

Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu un roman policier et je suis heureuse que ce soit celui-là qui m’ait fait renouer avec ce genre. Un énorme merci à Eric Poupet pour ce partenariat car ma lecture fut un vrai plaisir.

J’ai beaucoup aimé la plume de Nils Barrellon qui est très fluide et recherchée. L’intrigue est digne de celles que l’on peut trouver dans les séries TV ou les films policiers. L’auteur a effectué de nombreuses recherches sur le travail de la police. De nombreuses références très précises ainsi que des expressions spécifiques à certaines procédures sont présentes tout au long du roman. Cela rend le récit encore plus réaliste et nous permet de s’accrocher plus fortement à l’histoire.

Les personnages sont tous très bien décrits et développés, à tel point que l’on arrive à les imaginer facilement et à se faire l’enquête dans notre tête tout au long de la lecture. L’équipe est diversifiée et l’humour qui rythme parfois leur dialogues permet un attachement plus facile au récit.

L’histoire tient la route du début à la fin. Le suspens reste constant dès qu’il est enclenché et surtout crédible. L’écriture est tellement bien maîtrisée que dès le moment où nous savons qu’il s’agit d’un serial killer, lâcher le livre devient encore plus dur. Les rebondissements sont bien placés et non lascifs. Bref ce livre est un thriller très bien réussi!!!!

Ma chronique est courte mais c’est pour éviter de trop vous en dire car je l’ai tellement aimé que je serais capable de vous révéler des choses qu’il ne faudrait pas!!! Donc je préfère que ce soit court mais sans spoils!! En tout cas un grand merci à Nils Barrellon pour ce petit trésor de thriller et merci à Eric Poupet pour ce partenariat et cette magnifique découverte!!!!


1 commentaire

{Dawn} Le passage des ombres, de David Moitet

 

Le passage des ombres
de David Moitet
City Editions (Collection Thrillers)
Sortie le 11 Septembre 2013

Quatrième de couverture :

« La porte est en dedans ». C’est le mystérieux message gravé il y a des décennies sur le seuil de la chapelle de Tréhorenteuc, en Bretagne. Personne n’a jamais compris ce que cela signifie. Sauf, peut-être, Léonard de Vinci… Loin de se douter que cette inscription va transformer sa vie, Thomas Galion, l’ancien flic de la criminelle, profite de vacances bien méritées en mer Rouge avec son amie. Mais leur séjour se transforme en cauchemar… Qui sont ces hommes qui les pourchassent ? Y-a-t-il un lien avec la délicate affaire qu’ils viennent de résoudre ? Un chassé-croisé sanglant entre la France et l’Egypte les entraîne au-delà de tout ce qu’ils pouvaient imaginer, à la découverte d’un secret précieusement gardé au fil des siècles… Complots, meurtres et trahisons : le pouvoir rend fou.

L’avis de Dawn :

Une relative déception.

Je ne connaissais pas cet auteur. J’ai été attirée par le commentaire prometteur de Gérard Collard, indiquant qu’ « il y a du Franck Thilliez chez David Moitet ». Comme j’adore Franck Thilliez, j’ai sauté sur l’occasion de le découvrir quand City Editions nous a proposé la liste de partenariats. Je tiens d’ailleurs à remercier la maison d’édition pour cette belle opportunité.

Malheureusement, bien qu’il y ait de bonnes choses dans ce livre, je n’ai pas apprécié et j’en ressors quelque peu déçue.

Commençons par le résumé. Il est très tentant : mystère, intrigue, complot … il faut reconnaître que c’est très alléchant ! Le lecteur découvre (ou redécouvre, j’y reviendrai), Thomas Gallion, ex-flic de la criminelle, qui après une affaire éprouvante, prend des vacances en Égypte avec sa petite-amie. Après une première semaine de rêve, de visites et de dépaysement, ils entament leur seconde semaine par la découverte du snorkelling, plongée en eaux peu profondes pour observer les poissons et la flore des fonds marins. Cependant, la virée tourne au cauchemar quand Thomas et Maria se font agresser par des plongeurs. Pourquoi ? Est-ce une simple attaque de touristes ? Ils comprennent vite que cela n’est pas le cas et qu’ils doivent rejoindre le Caire pour rentrer rapidement en France mais rien ne va se passer comme prévu.

En parallèle, le lecteur est invité à lire la correspondance de Léonard de Vinci à Érasme, concernant une étrange découverte du génie du XVI  siècle. Un homme souhaitant devenir son apprenti lui a envoyé un étrange objet, dont il découvrira au prix de réflexions et d’efforts le mécanisme, ce qui entraînera pour son lecteur de gros bouleversements.

L’intrigue comme vous le voyez se met en place et commence bien mais je n’ai pas accroché pour plusieurs raisons. La principale c’est qu’il s’agit ici d’une suite et que cela n’est indiqué nulle part. Le lecteur va le comprendre assez vite. Et au lieu de laisser du mystère sur le premier volet, l’auteur va tout nous raconter. Là, deux réactions : 1/ heureusement finalement, parce que sinon, je n’aurais rien compris au livre et 2/ quel dommage parce qu’en définitive j’aurais été prête à lire le 1er et jouer le jeu de lire en service presse cette suite. Du coup, comme tout est donné, cela ne donne pas envie de lire le premier volet une fois ce roman lu…

Il est donc difficile de vraiment aller au bout d’une chronique, comment vous indiquer si cette suite est originale, si elle surprend, casse le style, est utile, inutile, est dans la continuité ou non du premier … sans avoir lu Suicide cellulaire.

La seconde raison de cette relative déception, c’est que tout va beaucoup (à mon avis) trop vite. Les événements s’enchaînent mais souvent avec un  manque de détails qui permettrait d’accrocher davantage le lecteur. De plus, certaines actions ou réactions des protagonistes manquent de naturel (surtout dans les dialogues du début). Il reste une impression de vite fait, vite écrit, vite passé. Je préfère quand certaines choses sont sous-entendues, quand il y a plus de suspense, une atmosphère plus insinuée, comme si on marchait sur des œufs et quand on a progressivement le voile qui se lève. C’est donc dommage, car comme je le dis au dessus, il y a de bonnes choses dans ce livre. Et je pense que tout vient du fait de ne pas avoir lu le premier.

Déjà, les parties « lettres de De Vinci » sont vraiment bien, même si parfois, j’ai eu l’impression que Léonard s’exprimait un peu trop « comme nous ». J’aurais apprécié une différence plus marquée dans le style. Mais toutefois, c’est ici très subjectif et personnel.

Une fois l’intrigue plus avancée, le lecteur suit cette histoire d’objet mystérieux et le style est plus fluide, l’action plus accrocheuse. La seconde moitié du récit m’a davantage plu. Même si le héros ne fut pas mon personnage préféré, j’ai pris plus de plaisir à le suivre qu’au début. Le style du récit change et le nœud de l’intrigue pourrait surprendre. Je n’ai pas trouvé la théorie très originale mais je pense que c’est le fait de regarder pas mal de séries TV. Mais néanmoins je ne doute pas que d’autres seront surpris et n’auront pas vu les choses aller dans ce sens.

Il y a donc du bon et du moins bon dans ce livre, cependant je ne resterai malheureusement pas marquée par ce récit, l’auteur est toutefois très certainement une plume à suivre. J’ai apprécié ses notes à la fin qui approfondissent certains aspects, c’était très intéressant. Il est donc vraiment dommage de ne pas avoir précisé qu’il s’agissait d’une suite car je pense que j’aurais beaucoup plus « accroché » en ayant lu le premier volet.

Bref, je le conseille surtout à ceux qui auront lu Suicide cellulaire ou que cela ne gène pas de « prendre le train en marche ».

 

Merci à Eric Poupet et à City Editions pour le partenariat !


Poster un commentaire

Derrick Storm : Tempête à l’horizon, Tempête et orage, Tempête de sang, de Richard Castle

AAHHHAAHAAHAHAHHHAHAAHH !!! J’avais aperçu le titre sur Amazon mais sans rien de plus que le titre et l’auteur  !!! Et là.. voilà que City Editions vient de nous dévoiler la couv’ et le ptich ! Alors c’est parti ! 🙂

DERRICK STORM :
Tempête à l’horizon, Tempête et orage, Tempête de sang
de Richard Castle
City Editions (Thrillers)
Sortie le 
3 février 2014

Quatrième de couverture :

Lorsque Derrick Storm a quitté la CIA, il n’a pas simplement pris sa retraite, il a dû carrément simuler sa mort. Mais aujourd’hui, Derrick Storm est de retour à l’Agence, car son ancien patron lui demande une faveur.

L’ancien agent secret doit enquêter sur l’enlèvement du fils d’un sénateur de Washington. Rapidement, la politique internationale s’en mêle… Storm doit aussi démêler les fils d’une intrigue complexe autour de l’assassinat d’un homme politique. L’enquête le conduit en Ouzbékistan sur les traces d’un trésor inestimable dissimulé par l’ex-KGB.

Heureusement, Derrick Storm est toujours secondé par une belle et flamboyante agent du FBI, auprès de laquelle il n’hésite pas à jouer de son charme légendaire…

Richard Castle est de retour avec de nouvelles aventures dans un thriller détonnant.
¤ ¤ ¤ ¤ ¤
Après la série des Nikki Heat, c’est au tour de la saga Derrick Storm de notre auteur de polars américains fictif préféré de connaître une certaine effervescence !! Et j’ai plus que hâte de découvrir enfin la série de ce détective qui a permis à l’auteur de devenir si célèbre avant qu’il ne rencontre la fameuse Kate Beckett et décide de lui consacrer sa saga suivante.
Après Avis de Tempête, voici donc une trilogie de trois nouvelles (d’où le triple titre : Tempête à l’horizon, Tempête et orage, Tempête de sang) que City a décidé de regrouper comme d’autres éditeurs étrangers dans un seul recueil.
Et la couverture ? Eh bien, ils ont mixé les trois couvertures VO des nouvelles et le résultat est vraiment sympa ! Pour vous en rendre compte, je suis allée chercher les couv’ américaines, voyez plutôt :
¤ ¤ ¤ ¤ ¤
Pour (re)découvrir Richard Castle en attendant le 3 Février 2014, voici un petit récapitulatif des livres déjà édités par City Editions de cet auteur qu’on aime d’amouuuur :
*Série Nikki Heat*
*Série Derrick Storm*