A l'abordage de la Culture

Montez à bord & Rejoignez la mutinerie culturelle du siècle ! Moussaillons, partons "à l'Abordage de la Culture" !

{Ma’Pirate} Ghost in love, de Marc Lévy

Poster un commentaire

Ghost in love
de Marc Lévy
Editions Robert Laffont ( Edition collector)
Sortie le 31 octobre 2019
360 pages
22,50 euros

Quatrième de couverture :

Que feriez-vous si le fantôme de votre père débarquait un jour dans votre vie ?
Et s’il vous demandait de le suivre à San Francisco pour l’aider à réaliser son voeu le plus cher ?

L’avis de Ma’Pirate :

Je viens de refermer le roman de Marc Lévy. Et j’ai beaucoup aimé ce nouveau roman, même si en le lisant j’avais un sentiment de déjà lu puisque Marc Lévy renoue ici avec ses débuts. En effet, « Ghost in love » est en quelque sorte une suite de « Et si c’était vrai… ».

J’ai retrouvé la même ambiance et cela a été amusant de retrouver Lauren, Arthur, Paul et l’inspecteur Pilguez même si cette fois-ci, ils ont rejoint le monde des vivants et ne se promènent plus entre les deux mondes, celui des morts et celui des vivants.

On a la suite de l’histoire de Lauren et d’Arthur. Et c’est très sympa !

Dans « Ghost in Love », c’est un homme mort quelques années auparavant qui revient à la date anniversaire de sa mort pendant quelques jours pour réaliser un rêve avec l’aide de son fils.

Il y a beaucoup d’humour et de légèreté mais beaucoup moins que dans le premier roman, puisqu’il s’agit de la mort d’un père.

Le roman est centré sur les relations humaines plus que sur la relation entre les deux mondes.

Marc Lévy évoque la difficulté de communiquer mais aussi celle de dévoiler ses sentiments pour ne pas paraître faible ou hors de propos. Ce roman est une leçon de vie.

Le père et le fils auront donc pendant quelques jours la possibilité de se dire tout ce qu’ils n’ont pas pu se dire quand il était encore temps.

Malgré tout, les dialogues avec les notes d’humour et les échanges entre le père et le fils apportent une touche optimiste à ce récit. Car le sujet est un peu sombre quand même.

On sait dès le début ce qui va arriver mais on est curieux de savoir comment Thomas va y arriver. Alors on lit, on se prend au jeu et on tourne les pages jusqu’à la fin du roman. Il y a beaucoup d’émotions.

C’est comme un conte avec une morale à la fin.

A travers son roman, Marc Lévy nous délivre son message.

Il faut dire les choses pour éviter les non-dits, les silences et les secrets qui finissent par tout détruire, les relations et les personnes.

Petit bonus: La couverture de cette édition limitée est magnifique.

Merci aux Editions Robert Laffont pour ce partenariat!

Pose ton verre de rhum et laisse une bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s