A l'abordage de la Culture

Montez à bord & Rejoignez la mutinerie culturelle du siècle ! Moussaillons, partons "à l'Abordage de la Culture" !

{Ma’Pirate} La maison des Aravis, de Françoise Bourdin

Poster un commentaire

La Maison des Aravis
de Françoise Bourdin
Editions Belfond ( Collection Roman)
Sortie le 7 mars 2019
308 pages
21,90 euros

Quatrième de couverture :

On l’appelle Les Aravis. Une maison isolée aux murs épais, en Haute-Savoie. Lorsque Bénédicte la reçoit en héritage d’une tante presque inconnue, elle ne pense pas un seul instant s’y installer. Mais Clément, son compagnon, rêve de changement. La montagne et ses splendeurs pourraient leur offrir un nouveau départ avec leurs deux enfants…
La famille décide de tenter l’aventure. Grâce à l’accueil bienveillant des habitants du village, Bénédicte s’adapte rapidement, tandis que l’enthousiasme de Clément, étrangement, décroît. L’épanouissement de Bénédicte aurait-il un lien avec la présence de leur voisin, Ivan, un maître verrier passionné et secret qui vit avec deux loups apprivoisés ?

Les livres de Françoise Bourdin

L’avis de Ma’Pirate :

Comme souvent, ce roman de Françoise Bourdin raconte l’histoire d’une vie : une vie perturbée.
Ici, une femme va se reconstruire peu à peu . Cela va demander des efforts, elle devra faire des choix pour y arriver.

Une fois de plus, Françoise Bourdin touche du doigt la personnalité profonde de chaque protagoniste et surtout nous permet d’entrer dans l’intimité de cette femme qui va, sans s’y attendre, recevoir en héritage une maison qui va lui redonner le goût de vivre autrement, l’envie de revenir à ses rêves d’antan et le courage de changer sa vie.

On va passer un moment agréable et on prend plaisir à vivre un petit bout de la vie de Bénédicte et à se retrouver pendant quelques heures dans sa peau.
On ne se lasse pas de ce genre de lecture qui évoque des situations qui nous touchent ou nous concernent.

On ne lâche pas le roman jusqu’à la fin. Et personnellement, je l’ai trouvé bien court tellement j’étais plongée dedans.
Françoise Bourdin a une très belle écriture qui nous permet de nous projeter dans l’histoire grâce à des descriptions très justes.

Les personnages sont tellement authentiques qu’ ils en sont attachants et émouvants car si proches de nous. On s’attend à les rencontrer à un coin de rue. On veut les connaître plus encore. Et on n’a pas envie de les quitter.

L’histoire montre que tout est possible si on le veut vraiment. Le bonheur peut être atteint si on le veut vraiment et surtout si on fait les bons choix.

J’ai passé comme d’habitude un très bon moment.

Pose ton verre de rhum et laisse une bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s