A l'abordage de la Culture

Montez à bord & Rejoignez la mutinerie culturelle du siècle ! Moussaillons, partons "à l'Abordage de la Culture" !

{Ma’Pirate} La petite mort de Virgile, de Christian Rauth

Poster un commentaire

La petite mort de Virgile
de Christian Rauth
Editions De Borée ( Collection Marge Noire)
Sortie le 12 septembre 2019
437 pages
21 euros

Quatrième de couverture :

Qui est dans le cercueil de Virgile Santos ? Quand le commandant Perrot déclare que les assassinats commis en quelques semaines dans sa ville sont l’oeuvre d’un serial killer, il est loin d’imaginer qu’il a assisté quelques jours auparavant à l’enterrement de son tueur en série. Quand Virgile Santos meurt dans un terrible accident de voiture, Gina Santos est loin d’imaginer que son mari avait décidé de l’emmener au bout du monde à peine quelques semaines après sa mort. Quand Timon Barthès, expert en arnaques aux assurances vie, est mandaté pour retrouver un directeur d’usine devenu SDF suite à une décision de justice inique, il est loin d’imaginer qu’il va retrouver Virgile Santos, officiellement décédé, sur sa route. Destins croisés de trois hommes que seul l’amour fou pour une femme va réunir, à la vie à la mort.

L’avis de Ma’Pirate :

J’aime beaucoup Christian Rauth l’acteur alors j’ai voulu savoir si j’aimerais aussi l’auteur. Et j’aime bien, même beaucoup.

Le début est surprenant car on ne sait pas ce qui pourrait être original après cela. C’est l’enterrement de Virgile mais il est là caché pour assister à ses obsèques et surtout voir sa Gina, l’amour de sa vie. Et par amour que ne ferait-on pas ?

J’avoue que j’étais méfiante en lisant les premiers chapitres. Je me suis dit « tu t’es trop emballée parce que c’est Christian Rauth ». Et tout à coup tout se met en place, et c’est parti.

On va suivre l’intrigue pour essayer de comprendre le fin mot de l’histoire. Mais aussi pour suivre des personnages tous aussi attachants qu’intéressants.

Ils sont nombreux mais tous essentiels. Ils vont tous nous dévoiler la vérité car nous allons vivre les événements de leurs points de vue. Christian Rauth nous révèle la moindre émotion de ses personnages et nous fait donc vivre l’histoire de l’intérieur. C’est une très belle galerie de portraits.

Il y a Timon Barthès, il va être le lien entre toutes les histoires et tous les personnages du roman. Il y a aussi Gina, une battante. Elle aime la vie et déclenche donc autour d’elle beaucoup d’amour et de passion. Et évidemment, il y a Virgile, victime de son amour inconditionnel pour Gina. On a envie de l’aider et on est prêts à tout lui pardonner.

Le fait de passer d’un personnage à l’autre et d’une situation à une autre à chaque chapitre est très original et stimulant. C’est dynamique.
On va voyager aussi d’Angoulême à Sao Paulo en passant par Paris et Göteborg.

On est emporté par les différents événements. Mais à aucun moment, on est perdu et je n’ai à aucun moment eu besoin de revenir en arrière pour me situer ou me remémorer les personnages ou les situations. Tout s’enchaîne et tout est logique.

L’écriture est fluide. Il y a aussi beaucoup d’humour dans ce roman. On passe un beau et bon moment de lecture.
Je recommande vivement ce roman de Christian Rauth.

Merci à Eric Poupet et aux Editions De Borée pour ce partenariat !

Pose ton verre de rhum et laisse une bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s