A l'abordage de la Culture

Montez à bord & Rejoignez la mutinerie culturelle du siècle ! Moussaillons, partons "à l'Abordage de la Culture" !

{Ma’Pirate} Le Président a disparu, de Bill Clinton et James Patterson

Poster un commentaire

Le Président a disparu
de Bill Clinton et James Patterson
Editions JC Lattès ( Collection Thrillers)
Sortie le 6 juin 2018
400 pages
23 euros

Quatrième de couverture :

Les trois jours qui ébranlèrent les Etats-Unis. Il y a des secrets que seul un président peut connaître, il y a des décisions que seul un président peut prendre, et parfois il doit envisager l’impensable… Le thriller visionnaire que seul un président pouvait écrire.

L’avis de Ma’Pirate :

Ce n’est pas une enquête comme je m’y attendais venant de James Patterson.

Mais c’est bien fait.
C’est très bien écrit. C’est du très bon Patterson.

Cela se lit bien et vite. On a l’impression d’être dans son fauteuil et de regarder à la TV un film sur la maison blanche et le président américain qui se retrouve en danger, comme j’ai de temps en temps l’occasion de le faire.

Il y a de l’action tout le temps, ça pulse. C’est très dynamique et entraînant !

Quand j’ai vu que le livre était coécrit avec Bill Clinton, j’ai un peu tiqué. Puis je me suis dit « Pourquoi pas ? Allez j’essaie ».
Et je n’ai pas été déçue.

L’ intrigue est bien ficelée. Il y a du suspense et de l’action. Il y a aussi des trahisons et des magouilles, des rebondissements, des retournements de situation…

Bien sûr, le président a le beau rôle. C’est un héros courageux, intelligent, solitaire et efficace car de lui dépend le destin du monde entier. C’est évidemment assez éloigné de la réalité car on a du mal à imaginer le président des États Unis partir seul et semer son escorte mais on se prête au jeu et c’est plaisant.

Évidemment, tout finit bien et on est surpris par le dénouement qui est bien amené.

On découvre les règles obscures et truquées du jeu de la politique, avec le pouvoir des médias et la lâcheté et le vrai visage des politiques dont la seule ambition consiste à prendre le pouvoir et s’en mettre plein les poches. Pas de morale, pas d’équité.

On a l’impression par moment que ce roman est le moyen de régler quelques comptes. Cela sent le vécu et certains passages et certaines répliques sont très réalistes.
J’ai bien aimé cette critique en bonne et due forme !

C’est aussi peut-être un moyen de redorer l’image du président des Etats Unis.

C’est bien documenté et donc crédible, pas étonnant quand la source est un ancien président des États Unis.

L’alliance Patterson- Clinton est un duo gagnant. C’est assez original.

J’ai vraiment bien aimé ce roman.

Publicités

Pose ton verre de rhum et laisse une bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s