A l'abordage de la Culture

Montez à bord & Rejoignez la mutinerie culturelle du siècle ! Moussaillons, partons "à l'Abordage de la Culture" !

{Ma’Pirate} Tome 2 : Son Espionne Royale et le mystère bavarois, de Rhys Bowen

Poster un commentaire


Son Espionne Royale et le mystère bavarois
Tome 2
de Rhys Bowen
Editions Robert Laffont (Collection La Bête Noire)
Sortie le 6 juin 2019
384 pages
14,90 euros

Quatrième de couverture :

Sa deuxième mission royale : baby-sitter une princesse bavaroise.
Londres, 1932.
La reine a confié à Georgie une nouvelle mission délicate : elle doit héberger la princesse Hanneflore de Bavière et jouer les entremetteuses entre elle et le prince de Galles dans l’espoir que ce dernier se détourne enfin de son amante américaine.
Mais entre la propension d’Hanni à séduire tout ce qui porte une moustache, son langage de charretier et sa fâcheuse tendance au vol à l’étalage, Georgie a déjà fort à faire. Et comme si tout cela ne suffisait pas, la princesse bavaroise se retrouve mêlée à un meurtre… Pour éviter un scandale diplomatique, Georgie va devoir remettre sa casquette de détective amateur et se résoudre à démasquer le véritable coupable.
Entre Downton Abbey et The Crown, une série d’enquêtes royales so British !

Dans la même série :
Tome 1 : Son espionne royale mène l’enquête

L’avis de Ma’Pirate :

On entre plus vite dans l’intrigue avec ce tome 2.
Il y a plus de facilité, plus de fluidité dans la lecture. Le tome 1 était plus la mise en place des personnages et du contexte. Cette fois-ci on est vite dedans.

Georgie est toujours aussi prisonnière de son statut social à savoir qu’elle appartient à la Maison Windsor, qu’elle est la petite cousine du roi George V, qu’elle est la 34ème prétendante au trône d’Angleterre et de ce fait qu’elle n’a pas le droit de travailler même si elle est extrêmement pauvre. Elle doit donc travailler en cachette pour subvenir à ses besoins.

Le rythme est dynamique. Le ton est drôle et léger.
Les actions défilent et nous emportent avec elles.
La lecture de ce roman est très facile et tout aussi agréable.

Ce roman est une critique de la société de l’époque où les aristocrates et les bourgeois vivent dans une certaine opulence en gaspillant l’argent et en ne se souciant pas des gens autour d’eux qui se trouvent dans la misère.

Ce tome se déroule pendant la Grande Dépression où de nombreuses personnes ont perdu leur travail et en sont réduites à faire la queue pour obtenir un bol de soupe et un morceau de pain. Et où le communisme fait de grands progrès parmi les classes populaires et les intellectuels de gauche. Ceux-ci se trouvent confrontés parfois de façon sanglante à une milice d’ultra-fascistes surnommés les Chemises Noires.
Sur fond d’enquête et de babillages aristocratiques, ce roman est un témoignage des conditions de vie à l’époque.

Georgie est une anti-héroïne. Elle n’a pas de courage. Elle se met toujours dans des situations délicates. Elle tombe des fenêtres…
Mais elle est critique face à cette caste qui vit en oubliant les autres. La pauvreté la met face à la dure réalité de la vie.
Elle est débrouillarde, elle est émancipée en ce qui concerne le fait de gagner sa vie. Mais elle reste très coincée dans son statut social face à Darcy et n’est pas aussi délurée que son amie Belinda. Et elle a aussi bien du mal à gérer sa vie privée et ses sentiments.

Les personnages secondaires sont bien trouvés et bien travaillés. Ils illustrent parfaitement les deux faces de cette société que Georgie nous décrit.

La reine est méprisante et superficielle. Elle ne voit pas les problèmes autres que les siens. Elle est obnubilée par le mariage du prince et sa future descendance.

Belinda, la meilleure amie de Georgie, est très superficielle et a parfois des comportements stupides car elle n’hésite pas à mettre Georgie dans l’embarras sans éprouver le moindre remord !!! On pourrait se demander si c’est réellement une amie digne de ce nom si de temps en temps elle ne venait pas au secours de Georgie…

Le grand-père de Georgie et son amie sont irrésistibles. Tellement vrais, tellement simples. Cela change de toute cette panoplie de personnages faux et superficiels issus de la noblesse et de la bourgeoisie britannique.

En ce qui concerne Darcy, il est bien mystérieux.  Qui est-il réellement ? Car il arrive toujours à point nommé pour sauver Georgie et sauver les situations les plus catastrophiques et dangereuses. On en découvre un peu plus à la fin sur sa personnalité, donc on attend le tome 3 avec impatience !

La lecture est très agréable. Et encore plus plaisante que le tome 1.

J’aime beaucoup ce côté mélange de la petite histoire dans la grande Histoire. La vie en Angleterre dans les années 30, les relations internationales et le conflit des communistes et chemises noires.

Merci aux Editions Robert Laffont et à la Collection La Bête Noire pour ce partenariat!

Pose ton verre de rhum et laisse une bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s