A l'abordage de la Culture

Montez à bord & Rejoignez la mutinerie culturelle du siècle ! Moussaillons, partons "à l'Abordage de la Culture" !

{Ma’Pirate} Noir comme la mer, de Mary Higgins Clark

Poster un commentaire

Noir comme la mer
de Mary Higgins Clark
Editions Albin Michel ( Collection A.M SP. SUSPENSE)
Sortie le 10 mai 2017
368 pages
22,50 euros

Quatrième de couverture :

La croisière promettait d’être sublime. Mais peu après avoir levé l’ancre, le luxueux Queen Charlotte est le théâtre d’un mystérieux assassinat : celui de lady Em, une riche octogénaire. Et son inestimable collier d’émeraudes, censé avoir appartenu à Cléopâtre, a disparu…
Le coupable est à bord, sans aucun doute. Mais qui est-ce ? Son assistante apparemment dévouée ? Le jeune avocat qui voulait persuader lady Em de rendre le collier à l’égypte, son propriétaire légitime ? Ou Célia Kilbride, l’experte en pierres précieuses qui s’était liée avec la vieille dame ? La liste des suspects s’allonge au fur et à mesure que le Queen Charlotte fend les flots et que la croisière tourne au drame.

Préparez-vous à embarquer avec une Mary Higgins Clark toujours aussi surprenante dans le rôle du commandant de bord pour une croisière dont vous ne reviendrez… peut-être pas.

Les livres de Mary Higgins Clark

L’avis de Ma’Pirate :

J’ai retrouvé avec plaisir Mary Higgins Clark dans ce roman suspense.

Nous sommes à bord d’un paquebot pour une croisière de luxe. Évidemment, tout ne va pas se passer sans problème.

Le titre du roman nous met déjà sur la voie au cas où nous aurions eu un doute !

Il y a le couple Willy et Alvirah qui n’est jamais là par hasard ! Et tout un panel de voyageurs plus mystérieux les uns que les autres.
Ce qui bien sûr ne va pas faciliter la tâche de nos enquêteurs retraités.
Parmi les voyageurs, il y a l’assassin. Mais lequel est-ce ?
On va soupçonner tout le monde jusqu’à la toute fin.

Lady Em est assassinée à bord du paquebot pendant la traversée, et son bijou le plus précieux disparaît. Bijou qui porte en lui une malédiction.

Mary Higgins Clark, ici, nous fait voyager en pleine mer et pendant quelques heures, on est un de ces passagers privilégiés de cette croisière inaugurale du Queen Charlotte.

C’est toujours bien écrit. Le style est fluide et dynamique, et tout s’enchaîne logiquement.

Nous suivons patiemment le cheminement imposé par l’auteure pour nous retrouver à la fin de cette croisière de cinq jours avec la solution au mystère de l’assassinat de Lady Em.

Les personnages, même s’ils sont nombreux, apportent chacun une touche de mystère au roman car cela nous donne de nombreux suspects.

Je recommande donc cette lecture pour passer un moment agréable dans les eaux troubles de l’Atlantique.

Publicités

Pose ton verre de rhum et laisse une bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s