A l'abordage de la Culture

Montez à bord & Rejoignez la mutinerie culturelle du siècle ! Moussaillons, partons "à l'Abordage de la Culture" !

{Ma’Pirate} Printemps acide, de Patrick Tudoret

Poster un commentaire

Printemps acide
de Patrick Tudoret
Editions De Borée ( Collection Marge Noire)
Sortie le 19 avril 2018
178 pages
17,90 euros

Quatrième de couverture :

Nom : Le Stang. Prénom : Roch. Age : 46 ans et des broutilles. Raison sociale : commissaire divisionnaire, patron de la DIPJ de Bordeaux. Signe particulier : Breton abrupt, taillé dans le granite. Pourquoi cette convocation du directeur général de la  » Grande maison  » et cette brillante promotion au rang de contrôleur général sonnent-elles pour lui comme une sanction, une mise à l’écart, un avertissement qui viendrait  » d’en haut »? C’est le début de cinq jours fous. Cinq jours haletants. Une enquête explosive aux lisières du pouvoir dont il sortira meurtri. Et si, ressurgie d’un passé oublié, Claire était la clé de tout…? Fantômes du passé, assassinats, filatures, interrogatoires, écoutes téléphoniques, réseaux d’influence et machination impliquant des politiques au plus haut niveau… Tels sont les ingrédients de ce brillant polar à la française au style enlevé, à l’humour acéré.

L’avis de Ma’Pirate :

C’est un roman policier très bien écrit.
Le style est fluide et dynamique. Il nous entraîne dans une enquête palpitante et originale.

Les chapitres sont courts avec de nombreux dialogues. Cela se déroule sur 5 jours et le titre du chapitre indique l’heure.

Les mots sont justes et précis et décrivent parfaitement la situation. Le héros se retrouve embarqué dans une enquête floue suite à une promotion mystère avec un témoin fantôme. Mais Roch Le Stang ne lâchera rien jusqu’à découvrir la vérité. Il devra faire face à un passé enfoui et pensait-il oublié.

L’originalité de ce roman est la visite de Paris grâce à la description précise des rues et des lieux. On suit l’enquête car on se situe précisément.

On suit aussi le cheminement des pensées du policier mais en aucun cas c’est un frein.

Le roman est bien rythmé et l’intrigue est bien ficelée. Les personnages sont intéressants quoique un peu torturés par leur vie et leurs choix. Roch Le Stang est très attachant.

Il y a du suspense et des rebondissements qui vont peu à peu éclaircir la situation.

C’est un bon roman policier qui se lit facilement et assez vite.

 

Merci aux Éditions De Borée pour ce partenariat !

Pose ton verre de rhum et laisse une bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s