A l'abordage de la Culture

Montez à bord & Rejoignez la mutinerie culturelle du siècle ! Moussaillons, partons "à l'Abordage de la Culture" !

{Chica} Ma chère soeur, d’Alf Kjetil Walgermo

Poster un commentaire

Ma chère soeur
d’Alf Kjetil Walgermo
Editions Bayard (Collection Jeunesse – Littérature 14 ans et +)
Sortie le 18 avril 2018
192 pages
12,90 euros

Quatrième de couverture :

« Si un jour on se retrouve, de l’autre côté, je ne veux pas qu’il y ait de choses à régler entre nous. »

Eli Anne a 16 ans et vient de perdre sa soeur, Amalie, d’un an sa cadette. Folle de chagrin, elle se rend régulièrement sur sa page Facebook, qu’elle refuse de supprimer. Un jour, elle se met à lui écrire. En parcourant les statuts et les photos postées par Amalie, Eli Anne revient sur sa relation avec sa soeur. Leur enfance, leur complicité, leurs désaccords, leurs rêves d’adolescentes. Et surtout, leur passion commune pour la musique : Eli Anne joue du piano, Amalie, fan de Patti Smith, chantait dans un groupe.

Au fil des messages, Eli Anne ouvre son coeur et avoue à sa soeur ce qu’elle n’a jamais osé lui dire…

L’avis de Chica :

Ce livre m’a énormément bouleversée. La quatrième de couverture m’avait bien fait penser que je n’allais pas sortir indemne de ma lecture. Certains d’entre vous le savent puisqu’elle fait partie de l’équipage, j’ai une sœur et j’ai donc forcément été extrêmement touchée par l’intrigue. Simplement imaginer qu’une telle chose puisse un jour arriver, c’est terrible…

Et le choix de l’auteur de nous livrer les pensées d’Eli Anne sous la forme de ces MP adressés à sa sœur est tellement bien choisi et mené. Chaque page me plongeait davantage dans la détresse et la tristesse de l’héroïne. J’ai été incapable de me couper dans ma lecture car dès la première page, nous sommes plongés dans l’esprit d’Eli Anne d’une certaine manière et il est tout simplement impossible de s’en détacher.

Et en même temps, j’ai trouvé que tout était judicieusement dosé car le livre n’en est pas pour autant larmoyant. Je n’ai effectivement pas versé une seule larme – et sachez que je pleure à peu près à la moindre occasion ! C’est donc vous dire à quel point l’auteur maîtrise son intrigue et a su équilibrer les sentiments, les rebondissements et ajuster le ton. Je suis vraiment impressionnée.

Le recours à la messagerie Facebook pour mettre en scène son intrigue rend le roman extrêmement moderne. Il arrive toujours un moment dans l’année où les circonstances font qu’avec mes élèves on aborde le deuil, la perte d’un être cher. Je vais donc garder ce roman dans mes petites archives car je pense que je l’utiliserai la prochaine fois que le sujet sera abordé en classe et qu’il me faudra trouver un moyen de leur en parler sans que cela devienne trop pesant pour eux.

Merci aux éditions Bayard et à Sara pour cette belle découverte ! 

Publicités

Pose ton verre de rhum et laisse une bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s