A l'abordage de la Culture

Montez à bord & Rejoignez la mutinerie culturelle du siècle ! Moussaillons, partons "à l'Abordage de la Culture" !

{Chica} Everything Everything, de Nicola Yoon

Poster un commentaire

Everything Everything
de Nicola Yoon
Editions Bayard
Sortie le 7 juin 2017
370 pages
16,90 euros

Quatrième de couverture :

Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de « maladie de l’enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.

L’avis de Chica :

Je pense que je peux vous dire sans exagérer que je me suis pris une belle claque et que c’est un gros coup de cœur !!!!!!!!! J’avais beaucoup entendu parler de ce roman forcément, d’autant plus avec la sortie de son adaptation au cinéma. J’en attendais donc beaucoup, c’est vrai. Eh bien, ma lecture a dépassé mes attentes et je suis déjà plongée dans le deuxième roman de Nicola Yoon qui était dans ma bibliothèque : the Sun is also a Star ! 😀

Je suis vraiment bluffée par la façon dont l’auteure réussit à transcrire les pensées, les émotions de Maddy. J’avais réellement l’impression que c’était moi qui étais enfermée dans cette maison, entourée par mes seules pensées. L’isolement ressenti par l’héroïne est palpable dès les premières pages et même si l’on sait pourquoi elle en est là, il est difficile de ne pas compatir et surtout de ne pas en vouloir au monde entier de la voir rester cloîtrée et coupée du monde extérieur. Ce livre devrait servir d’exemple aux jeunes qui passent leur temps derrière leur écran à refuser sciemment de sortir, de vivre dans le monde extérieur et d’en profiter alors qu’ils en ont l’occasion. Certes, la situation est poussée à l’extrême pour Madeline, il n’en reste pas moins qu’elle ne peut ni voir, ni toucher, ni sentir sur sa peau ou par son odorat le monde extérieur, et que pour nous aussi, à travers elle, c’est sacrément frustrant.

Les chapitres très courts, l’insertion de mails et conversations chat, de schémas, de compte-rendus rendent le roman extrêmement moderne, mais aussi attractif, ludique, fascinant et réel. Nicola Yoon a su habilement alterner entre tous ces supports pour faire de Maddy une jeune fille de son temps, connectée et réfléchie. Certains passages sont d’une efficacité redoutable avec peu de mots parfois pour nous faire comprendre l’état d’esprit de Madeline, ses pensées ou préoccupations. C’est véritablement le point fort de ce livre (et j’avoue que je suis curieuse de voir comment cela a été rendu dans le film). Si j’avais la chance de rencontrer l’auteure, je pense que j’aurais mille questions à lui poser, à commencer par comment lui sont venues toutes ces idées véritablement fabuleuses. La longueur du livre fait que je ne pourrai pas le lire en intégral avec eux, car ils sont en difficultés niveau lecture, mais je vais assurément faire des extraits avec mes élèves, c’est obligé !!! ^^

Ce qui m’a beaucoup plu également, c’est que les quelques personnages secondaires sont aussi profonds et travaillés que Maddy. Elle reste au centre de notre attention, mais ils prennent de plus en plus d’importance pour certains au fur et à mesure qu’ils attirent son attention à elle. Je parle bien évidemment ici de Olly. Mais avant d’en dire davantage sur lui, je veux absolument vous parler de Carmen. Elle m’a tout de suite charmée par sa bonne humeur, sa complicité avec Madeline ainsi que son empathie. Je trouve que le duo qu’elle forme avec la mère de Maddy en font une mère parfaite avec d’un côté la personne douce, aimante, chaleureuse, compatissante, et de l’autre la personne aimante également mais plus froide car morte d’inquiétude, soucieuse, rigide quant aux conditions de vie et intransigeante. Elles s’équilibrent parfaitement et apportent ainsi à l’héroïne tout ce dont elle pourrait avoir besoin. Ce que l’une ne fait pas assez, l’autre le compense et inversement. Ce livre fait également beaucoup réfléchir sur la manière d’agir dans une telle situation en tant que parent. Loin d’être facile d’être le garde-fou de son enfant qui ne rêve que d’une chose qui pourrait tout simplement la tuer…

Parlons de choses plus joyeuses : Olly. Ce garçon m’a étonnée car il fait preuve de qualités et de maturité étrangères habituellement aux jeunes de son âge. Son histoire personnelle que je vous laisserai découvrir y participe beaucoup v’est vrai, mais tout de même ! J’ai beaucoup aimé la pureté et la sincérité de son attirance et de ses sentiments pour Maddy. Il est tout l’inverse d’elle, de la couleur des vêtements à la manière de bouger, vivre. Il va cependant tout de suite saisir l’importance du problème de santé de Maddy, le respecter et faire preuve de sagesse, oui je pense que c’est le mot, à propos de tout cela. Lorsque Maddy se mettra en danger, sa réaction sera à la hauteur de l’image que nous nous sommes faites de lui depuis le début du livre. C’est un jeune homme bien, si bien que l’on comprend le tourbillon d’émotions et de sensations qu’il fait naître chez la jeune fille, ainsi que la détermination qui l’habite peu à peu suite à cette rencontre.

Le final est surprenant. Je ne m’attendais pas à cela, Nicola Yoon réussit donc encore à me surprendre et j’ai donc terminé ma lecture d’une façon totalement inattendue et rafraîchissante. L’auteure ne tombe pas dans le pathos, le triste à souhait où il faut sortir la boîte de mouchoirs pour espérer retrouver un souffle normal et faire disparaître toutes ces larmes qui nous submergent. Une nouvelle fois, l’auteure gère de main de maître les derniers chapitres et conclut son livre avec autant d’élégance et de finesse qu’elle l’a commencé. J’ai vraiment hâte de savoir si son prochain livre est tout aussi réussi, et je suis véritablement curieuse de voir le film adapté de ce roman, même si les critiques des fans n’ont pas été vraiment positives. ^^

Merci beaucoup à Sara qui m’a renvoyé un exemplaire même plusieurs mois après car le premier n’est jamais arrivé ! Je me suis régalée, merci !

Pose ton verre de rhum et laisse une bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s