A l'abordage de la Culture

Montez à bord & Rejoignez la mutinerie culturelle du siècle ! Moussaillons, partons "à l'Abordage de la Culture" !

{Ma’Pirate} La dernière marée, de Béatrice de Lavalette

Poster un commentaire

 

La dernière marée
de Béatrice de Lavalette
Editions Ravet-Anceau ( Collection Polars en Nord)
Sortie le 21 novembre 2016
192 pages
13 euros

Quatrième de couverture :

A quelques kilomètres de Saint-Valery-Sur-Somme, sur la route du Hourdel, les murs d’un garage sont découverts maculés de sang. Celui du propriétaire de la ferme attenante. Pourtant, aucune trace du corps. Chargé de l’enquête, l’inspecteur Favre déniche dans une chambre un cahier ayant appartenu à Fabien Théron, le petit-fils de la victime. Surgit des lignes manuscrites le sombre passé du jeune homme : des parents peu aimants, l’assassinat de son père, un boucher retrouvé mort dans la chambre froide de son commerce, et l’emménagement du garçon chez ses grands-parents. De leur côté, Hélène et Antoine quittent Paris pour passer un week-end amoureux en baie de Somme, au moment où démarre la célèbre course de la Transbaie. Mais sur une aire d’autoroute, un homme armé les prend en otage. Son exigence ? Etre conduit près du petit port du Hourdel, lieu, semble-t-il, de tous les dangers…

 

L’avis de Ma’Pirate :

Cette année, j’ai eu le plaisir d’assister à la fête des baigneurs à Mers les Bains. C’est en me promenant que je suis tombée sur deux auteurs de la région qui dédicaçaient leurs romans, l’un d’entre eux était Béatrice de Lavalette. Je n’ai pas pu résister à l’envie d’acheter son dernier roman policier. Et avec une dédicace, le plaisir de lire est encore plus intense, non?

Trois points de vue dans ce roman, celui de Fabien, celui d’Hélène et celui de l’Enquêteur Favre.
C’est original car on pourrait lire les trois séparément l’un après l’autre, mais les trois se complètent et surtout ils se rejoignent à la fin.

Ce roman racontent deux histoires de meurtres, tous deux commis pour des motifs sordides.
Mais c’est aussi une description juste de la région de Saint Valéry sur Somme, et quand on a la chance de connaître tous ces endroits, on suit encore de plus près l’enquête et l’histoire de Fabien.
Si on ne connaît pas cette région et que l’on a apprécié ce roman, nulle doute qu’elle sera une prochaine destination de vacances pour revivre pas à pas l’enfance de Fabien.

Son cahier nous révèle son histoire douloureuse.
Son personnage est attachant car son histoire est émouvante. Il vit plusieurs drames mais du haut de ses douze ans, il les affronte comme il peut avec dignité.
C’est un beau portrait que réalise ici Béatrice de Lavalette.

L’écriture en trois points de vue rend la lecture entraînante, car on a hâte d’avoir la suite de l’histoire de Fabien. On est comme happé par les mots et les phrases. On ne laisse le roman qu’à la fin de la lecture avec un sentiment d’apaisement car tout est remis à sa place.
L’espoir est là, après un drame on voit les choses différemment et malgré les drames on peut trouver un équilibre qui nous conduit à notre propre bonheur.

J’ai beaucoup apprécié ce roman que j’ai trouvé très agréable à lire.

 

 

 

Pose ton verre de rhum et laisse une bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s