A l'abordage de la Culture

Montez à bord & Rejoignez la mutinerie culturelle du siècle ! Moussaillons, partons "à l'Abordage de la Culture" !

{Chica} Furious Rush – Tome 1, de S.C. Stephens

Poster un commentaire

Furious Rush - tome 1 par [Stephens, S c]FURIOUS RUSH
Tome 1
de S.C. Stephens
Editions Hugo (Collection New Romance)
Sortie le 6 juillet 2017
360 pages
17 euros

Quatrième de couverture :

Mackenzie Cox a beaucoup de choses à prouver. Fille d’un pilote de moto de légende, elle veut montrer à ce milieu sportif dominé par des hommes qu’elle a hérité du talent de son père. La dernière chose dont Kenzie a besoin est que ces projets soient contrariés par le tout nouveau pilote de son équipe rivale, Hayden Hayes. Issu du monde des courses de rue illégales, Hayden trouble immédiatement Kenzie.
Kenzie et Hayden se challengent mutuellement sur le circuit et cette énergie électrique se transformera bientôt en une intense, et absolument interdite, attirance.

L’unique règle qui régit les rapports entre les deux équipes concurrentes est : aucun contact. Kenzie fait son possible pour respecter les règles mais lorsque son équipe rencontre une crise financière, elle cherche de l’aide auprès d’Hayden. Et si lors de ces rendez-vous nocturnes secret, la tension monte encore d’un cran, Kenzie a trop à perdre pour laisser libre cours à ses désirs. Surtout lorsqu’elle commencera à soupçonner Hayden de continuer les courses de rue illégales.

L’avis de Chica :

W.O.U.A.H. ! Voilà le résumé de mon entrée dans le monde des courses de moto. J’ai eu l’impression de ne pas respirer une seconde ! Je ne sais pas si S.C. Stephens a pratiqué elle-même ce sport, ou si elle s’est juste entourée des bonnes personnes mais j’avais vraiment l’impression d’y être et que c’était moi et non Kenzie qui était propulsée sur cette moto à une vitesse indécemment élevée. Que ce soit dans le monde professionnel ou celui de la rue, j’ai eu les mêmes sensations que lorsque je regarde les meilleurs films de la saga Fast & Furious : adrénaline, excitation, ce sentiment d’ivresse lié à ce danger constamment présent, frissons et fascination. J’avoue que c’est le type d’activité que je ne serai jamais capable de faire en vrai. Mais à chaque fois lorsque cela est bien fait, les histoires de courses de voitures (et désormais de motos ^^) font toujours partie de mes préférés – certainement car c’est quelque chose que je sais que je ne m’autoriserai jamais à faire en vrai car je suis trop froussarde et consciente de mes limites qui sont loin loin loiiiiiiiiiin de ce genre d’aventures !! 😛

Mais le meilleur dans cette histoire, ce n’est pas seulement le niveau d’adrénaline régulièrement présent, c’est aussi véritablement l’histoire des personnes qui font partie de ce monde. L’on découvre l’envers du décor et tout ce qu’il implique : exigence, concurrence et une totale implication à la limite de la dévotion. Un film qui m’a beaucoup marqué car à l’époque je fuyais vraiment tout ce qui se rapportait aux voitures, c’est le film Michel Vaillant. Il nous faisait découvrir de la même façon l’envers du décor des courses professionnelles automobiles avec deux équipes concurrentes depuis des années et prêtes à tout pour dépasser l’autre. Il était vraiment bien filmé selon moi : à chaque fois que l’un des personnages se retrouvait dans une voiture pour participer à une course, je ressentais l’excitation de la course, l’intensité des sensations et l’adrénaline comme si c’était moi qui pilotait mais également l’humanité des personnages et leur vulnérabilité. Eh bien j’ai retrouvé exactement le même plaisir et les mêmes impressions lors de ma lecture de ce premier tome de Furious Rush !

S.C. Stephens ne nous épargne à aucun moment et n’hésite pas non plus à montrer à quel point ce sport est exigeant et dangereux même pratiqué dans des conditions normales. A quel point les règles sont strictes et doivent absolument être respectées pour garantir la sécurité des sportifs. On a tendance à ne voir toujours que le côté attractif et spectaculaire d’un sport mais il ne faut pas oublier que pour ces personnes cela fait partie de leur quotidien, et il vaut donc mieux être passionné mais également prêt à tous les sacrifices pour réussir dans ce domaine. Et surtout, surtout, que tout peut se jouer en un instant voire s’arrêter dans ce même laps de temps.

J’ai vraiment apprécié également les leçons de vie que l’auteur a disséminées dans son livre en apparence simplement romantique et poussé à l’adrénaline. Bien que parfaitement maîtrisé et dosé, le monde professionnel des courses de moto reste le décor et le prétexte de l’intrigue. Ce qui est réellement important dans cette histoire ce sont les personnages et leur vie. Kenzie n’est pas seulement LA fille et héroïne de l’histoire, elle est ce qui permet à l’auteur de mettre sur le tapis les relations parents-enfants quand un héritage et une réputation sont en jeu et vous définissent quasiment. Elle est aussi la raison pour laquelle toute cette intrigue se met en place puisque manque de chance, elle va se retrouver liée à un coureur du camp adverse au point que leur histoire ressemble par moments étrangement à celle de Roméo & Juliette.

Cette histoire d’amour a été écrite et réécrite tellement de fois que l’on pourrait presque s’en lasser, mais pas quand c’est bien fait comme c’est le cas ici. Et comme c’est loin d’être fini j’ai hâte de savoir ce qu’il adviendra de cette rivalité et de cette haine entre les « Capulet-Cox » et les « Montaigu-Benneti » et comment nos deux héros vont continuer à la gérer. Car oui surprise pour moi je l’avoue, leur histoire est loin d’être terminée ! Je m’attendais à ce que chaque tome soit l’histoire d’un couple car les personnages et les histoires sont vraiment multiples dans ce livre mais non, retournement de situation – pour moi en tout cas qui ne le savais pas ^^ – le tome 2 portera de nouveau sur Kenzie et Hayden ! ❤ J’espère cependant que nous retrouverons les personnages secondaires car certains me plaisent beaucoup !! 🙂

En tout cas, j’ai plus que hâte !!! 😀 Pour patienter, je vais peut-être m’occuper avec la première série de S.C. Stephens qui a été publiée chez Hugo, voire si mon coup de cœur pour cette auteure se poursuit ! 😉

Merci beaucoup aux éditions Hugo pour ce partenariat !

Publicités

Pose ton verre de rhum et laisse une bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s