A l'abordage de la Culture

Montez à bord & Rejoignez la mutinerie culturelle du siècle ! Moussaillons, partons "à l'Abordage de la Culture" !

{Chica} Le défi des frères Bradshaw – Tome 3 : Un lien si fort, de Susan Andersen

Poster un commentaire


LE DÉFI DES FRÈRES BRADSHAW
Tome 3 : Un lien si fort
de Susan Andersen
Editions Harlequin (Collection Sagas)
Sortie le 1er août 2016
288 pages
6,95 euros

Quatrième de couverture :

Trois frères. Trois rencontres. Un seul sentiment : la passion.

La nuit que Tasha a passée avec Diego a été la plus belle de sa vie. Mais cela, c’était avant qu’elle ne se retrouve derrière les barreaux d’une prison des Bahamas, accusée à tort de trafic de drogue. Elle en a toujours été persuadée : c’est Diego qui, ayant précipitamment quitté son lit au petit matin, l’a piégée… Alors, quand elle se retrouve face à lui lors d’une fête sept ans plus tard, elle est bouleversée. D’autant qu’il affirme être Luc Bradshaw, le demi-frère caché de Max et Jake, ses amis. Dès lors, Tasha ne pense plus qu’à une chose : le dénoncer au shérif et le voir emprisonné à son tour. Alors tant pis si, pour parvenir à ses fins, elle doit faire taire l’attirance irrépressible qu’elle éprouve toujours pour lui…

Dans la même saga :
Tome 1 : Ce qu’on appelle l’amour
Tome 2 : Le sentiment d’aimer

L’avis de Chica :

Il fallait faire fort pour clôturer cette trilogie qui fait désormais partie de mes coups de cœur, car les deux premiers tomes étaient tout simplement génialissimes. Eh bien pari réussi  : j’ai adoré autant que les tomes précédents. J’attendais avec impatience que Tasha soit au centre du récit. Elle est l’un des piliers parmi les personnages secondaires depuis deux livres donc j’avais vraiment hâte qu’elle passe à la première place ! J’ai beaucoup aimé que l’auteure ait géré les informations que l’on a eues sur elle depuis le début de la série car l’on arrive au troisième tome et Susan Andersen réussit encore à nous surprendre et à nous faire des révélations sur ce personnage ! Incroyable ! J’avais presque l’impression de découvrir un nouveau personnage tellement Tasha est en fait passée maître dans l’art de dissimuler ses réels sentiments et émotions. Elle s’est construite une coquille pour se protéger et ne plus souffrir, mais le retour de Diego dans sa vie va l’obliger à remettre en question le mode de vie qu’elle avait adopté jusque-là. Dans Ce qu’on appelle l’amour et Le sentiment d’aimer, elle nous apparaissait comme une jeune femme débordée par la gestion de sa pizzeria certes, mais à côté de cela elle semblait légère, frivole et insouciante. J’ai découvert une personne presque à l’opposé et j’ai adoré !

Diego/Luc, quant à lui, apporte du sang neuf dans les personnages à Sequim. Un nouveau frère, inconnu jusque-là qui arrive lui aussi avec son histoire et la volonté de connaître sa famille. On retrouve un peu les mêmes perspectives que pour Max qui découvrait l’amour et la complicité fraternelle. C’est cependant différent pour Luc puisque lui était absent des deux premiers tomes et donc de toutes les aventures qui sont arrivées aux autres personnages. Les liens se créent donc plus difficilement et il a davantage l’impression d’être un étranger qu’un membre de la famille. D’autant plus que son histoire passée avec Tasha ne va pas faciliter les choses ni son intégration auprès des filles notamment. J’ai bien aimé suivre sa découverte des autres, les revoir presque sous un nouveau jour et surtout, surtout : les revoir en tant que couples fusionnels, complices, tendres et drôles. Un vrai plaisir et un excellent choix de l’auteure de n’avoir pas centré ses intrigues sur un seul duo à chaque fois mais de garder tous les autres personnages actifs et bien présents à chaque tome.

Comme dans les tomes précédents, Susan Andersen nous propose une autre histoire en parallèle de la principale : celle de Jérémy, un des jeunes qui quitte le foyer (dans lequel interviennent Max et Harper dans Le sentiment d’aimer) pour vivre sa vie. Je me suis beaucoup attachée à ce jeune homme ainsi qu’à la demoiselle avec laquelle il va se lier. Un amour adolescent et une entrée dans une vie autonome et presque adulte. Leur histoire apporte une belle complémentarité à celle de Tasha et Luc puisqu’elle va se passer essentiellement dans la pizzeria de Tasha, ce qui permet habilement à l’auteure de lier les événements ou personnages les uns aux autres.

Je regrette seulement que le schéma soit le même que les deux tomes précédents, j’aurais aimé un peu de changement, je l’avoue ! Mais les personnages sont tout aussi hauts en couleur que pour les premières histoires, sans oublier leur relation qui est pleine de rebondissements, touchante et attendrissante, donc cela compense ! Et je suis tombée tout autant amoureuse de Luc que de Jake et de Max. ^^ Bref, vous l’aurez compris, j’ai déjà réservé ma place pour le vol direct France-Sequim ! Qui vient avec moi ? 😉

Merci aux éditions Harlequin pour ce partenariat ! ❤

Publicités

Pose ton verre de rhum et laisse une bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s