A l'abordage de la Culture

Montez à bord & Rejoignez la mutinerie culturelle du siècle ! Moussaillons, partons "à l'Abordage de la Culture" !

{Chica} Le défi des frères Bradshaw – Tome 2 : Le sentiment d’aimer, de Susan Andersen

Poster un commentaire

Le sentiment d'aimer (Le défi des frères Bradshaw t. 2) par [Andersen, Susan]LE DÉFI DES FRÈRES BRADSHAW
Tome 2 : Le sentiment d’aimer
de Susan Andersen
Editions Harlequin (Collection Sagas)
Sortie le 1er juin 2016
288 pages
6,95 euros

Quatrième de couverture :

Trois frères. Trois rencontres. Un seul sentiment : la passion.

Max Bradshaw est un loup solitaire. Les relations amicales et amoureuses ? Très peu pour lui : il n’a besoin de personne. Pourtant, quand il fait la connaissance de Harper Summerville, nouvelle bénévole dans l’association d’aides aux jeunes délinquants à laquelle il apporte son concours, il est bouleversé. Avec ses yeux verts et ses longs cheveux frisés, Harper le touche en plein cœur. Mais elle est bien trop belle et distinguée pour lui, Max le sait. Alors, malgré le désir qu’il éprouve pour elle, parviendra-t-il à garder ses distances ?

Dans la même saga :
Tome 1 : Ce qu’on appelle l’amour

L’avis de Chica :

Rappelez-vous, le premier tome avait été un véritable coup de cœur ! Eh bien cette suite est plus qu’à la hauteur, je crois même que Susan Andersen a réussi à faire un deuxième tome meilleur que le premier ! ❤ Ou est-ce le plaisir d’être retournée à Sequim qui m’a fait apprécier autant ce tome 2 ? Qui sait !! 😉

Quoiqu’il en soit, tout comme pour le premier, je sors heureuse et épanouie de ma lecture. C’est comme si Susan Andersen avait le pouvoir de nous faire aller mieux nous aussi en même temps que ses personnages. Je ne sais pas son secret, mais qu’elle le conserve le plus longtemps possible et surtout qu’elle l’emploie à chacun de ses romans car il y règne presque un soupçon de magie. Un vrai roman feel good !

Max m’avait énormément plu et intriguée lors du tome précédent et j’avais tellement hâte que ce soit à son tour d’être au centre de l’histoire. Je n’ai pas été déçue : il est attachant, savoureux, surprenant et… super sexy ! Il passe pourtant après Jake qui avait placé la barre très haut avec son côté gravure de mode. Eh bien Max m’a beaucoup plus charmée car il est de ces hommes qui sont canons malgré eux et qui n’en ont rien à faire des vêtements parfaits à porter pour être le plus à son avantage. Il a une beauté brute et virile et je trouve que Susan Andersen a réussi à transposer ce trait physique à la perfection dans les attitudes de Max tout au long du roman. Elle n’en a pas fait seulement un élément de son physique, un choix stratégique pour nous faire fondre face à lui, non elle en a fait un trait de caractère à part entière du personnage. Et lorsque l’histoire est racontée de son point de vue et que l’on a ainsi accès à ses pensées les plus intimes, c’est quelque chose que l’on ressent parfaitement, qui crée presque un petit côté fragile et incertain dans ce personnage. Son passé et son histoire avec leur père à Jake et à lui est la raison pour laquelle il est devenu l’homme qu’il est, et Susan Andersen manie à la perfection les mots pour nous faire ressentir les émotions, les doutes et les sentiments que Max se découvre envers Harper certes mais surtout envers son frère avec lequel il avait commencé à se réconcilier dans le premier tome. J’ai vraiment aimé que sa relation naissante avec son frère et leur complicité grandissante soient tout autant au centre de l’intrigue que son histoire d’amour.

Et en parlant de son histoire d’amour… parlons d’Harper… je suis tombée totalement sous le charme de cette jeune femme pétillante, dynamique, volontaire et généreuse. Elle a aussi une histoire particulière qui est la raison pour laquelle elle est arrivée à Sequim et j’ai beaucoup aimé également que l’on découvre peu à peu sa personnalité et son caractère. Elle est solitaire malgré ses autres traits de caractère et l’on comprend et ressent chacune de ses émotions avec elle. J’ai vraiment apprécié pouvoir suivre les changements qui s’opèrent en elle tant au niveau sentimental, familial qu’amical avec ses nouvelles amies à savoir notre chère Jennifer du tome précédent et Tasha qui sera l’héroïne du tome suivant. Nous avons envie nous aussi de nous lier d’amitié avec elles.

Mais ce que j’ai vraiment préféré dans Le sentiment d’aimer, c’est le fait qu’une nouvelle fois l’auteure nous propose une histoire à plusieurs niveaux et que certains personnages aient autant d’importance quasiment que le couple de héros. Et ici, c’est le centre des jeunes délinquants dans lequel Harper et Max font du bénévolat qui est mis en avant ainsi que ses pensionnaires. Et cela rend l’histoire beaucoup plus riche, touchante et fascinante. J’ai suivi avec autant d’intérêt les péripéties qui ont rythmé la vie de ce centre que celles qui ont rythmé la vie amoureuse de Max et Harper. Je me suis attachée à ces jeunes tout comme les autres personnages – et vous apprécierez tout autant que moi j’en suis certaine le passage qui met en scène le livre de Suzanne Collins, à savoir notre saga chérie Hunger Games !! 😀

Bref, vous l’aurez compris, une nouvelle fois je suis totalement sous le charme de Sequim et de tous ses habitants ! ❤ J’ai hâte de les retrouver car il semblerait que nous ne soyons pas au courant de tout concernant les frères Bradshaw puisqu’un troisième tome est au programme ! 😉

Merci aux éditions Harlequin pour ce partenariat !

Pose ton verre de rhum et laisse une bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s