A l'abordage de la Culture

Montez à bord & Rejoignez la mutinerie culturelle du siècle ! Moussaillons, partons "à l'Abordage de la Culture" !

{Ma’Pirate} Retour à Glasgow, de Karen Ranney

Poster un commentaire

Retour à Glasgow
de Karen Ranney
Editions Harlequin ( Collection Victoria)
Sortie le 1 mai 2016
416 pages
7,50 euros

Quatrième de couverture :

Lorsque Glynis revient à Glasgow après la mort de son mari, elle n’a plus rien de la jeune fille vive et spontanée qu’elle était autrefois. A Washington, elle a appris à tenir sa langue et à maîtriser ses émotions, en digne épouse de diplomate. Elle n’aurait jamais cru qu’à son retour au pays, et surtout au contact de son premier amour, devenu un homme d’affaires florissant, son tempérament d’Ecossaise se réveillerait et mettrait en péril la délicate mission qu’on lui a confiée…

L’histoire bouleversante d’un retour aux sources, synonyme de renaissance sous la plume délicate de Karen Ranney.

L’avis de Ma’Pirate :

Cette romance historique est intéressante à plus d’un titre.
Tout d’abord, elle nous situe en Ecosse et nous fait découvrir ce pays.
De plus, elle nous fait entrer dans l’univers des espions.
Enfin, le contexte historique est la guerre de sécession aux Etats Unis.

On découvre donc le Glasgow du XIXème siècle, ses coutumes et ses particularités linguistiques et culinaires notamment. Ses différences aussi avec le Londres de la même époque.

L’espionnage est au coeur de l’intrigue de cette romance. Qui est qui ? Qui trahit qui ? Qui sont les amis et les ennemis ?

L’histoire commence en 1855 en Ecosse dans le prologue, et dès le chapitre 1 on se retrouve en 1862 alors que certains habitants de Grande-Bretagne, qui était officiellement neutre, choisissaient de soutenir l’un des camps qui s’opposaient pendant la guerre de sécession en Amérique. On découvre notamment le problème engendré par le blocus des bateaux. L’aide fut apportée par les chantiers navals et par la construction de navires forceurs de blocus.

Glynis revient en Ecosse après 7 ans d’absence suite au décès de son mari.
Elle semble broyée par ce qu’elle a vécu en Amérique, par la vie avec son mari qui la tyrannisait… Elle semble aussi cacher plusieurs secrets.

Mais qu’a-t-elle vécu de si grave pour qu’elle ne regrette pas la mort de son mari ? Qui est ce Baumann qui la suit et la poursuit depuis l’Amérique ? Quelle est cette mission dont il parle ? Quel peut bien être le motif du chantage qu’il exerce sur elle ? Quel est le rôle de Glynis dans le conflit américain ? Que vient faire Lennox dans tout cela ?

Les personnages qu’ils soient principaux ou secondaires, sont bien travaillés. Ils sont attachants et parfois très repoussants mais leur psychologie est tellement bien travaillée qu’ils nous touchent d’une façon ou d’une autre. On aime évidemment Lennox tellement parfait, Glynis tellement torturée, Eleanor tellement douce. Il y a aussi Baumann tellement insupportable et qui se trouve toujours là où on ne l’attend pas. Lucy tellement anti-Ecosse et qui nous donne des informations précieuses sur la vie à Glasgow mais aussi à Londres à cette époque. Et Charlotte tellement « accro » aux rumeurs et qui se plaît à les propager. Bref, les personnages secondaires ont autant d’intérêt à mon avis que les personnages principaux dans cette romance.

La plume de Karen Ranney est fluide et très agréable. Cette romance se lit assez facilement. On commence et à chaque page on découvre un morceau du puzzle, donc on tourne et on tourne les pages. Et tout à coup, on est à la fin.

J’ai passé un agréable moment en la compagnie de tout ce petit monde. Et je recommande cette lecture pour passer un moment à la fois enrichissant culturellement et divertissant. C’est ce que j’apprécie dans les romances historiques !

Merci aux éditions Harlequin pour ce partenariat !

Pose ton verre de rhum et laisse une bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s