A l'abordage de la Culture

Montez à bord & Rejoignez la mutinerie culturelle du siècle ! Moussaillons, partons "à l'Abordage de la Culture" !

{Ma’Pirate} Ce merveilleux passé, de Georgette Heyer

Poster un commentaire

Ce merveilleux passé
de Georgette Heyer
Editions Milady ( Collection Romantique)
Sortie le 24 juin 2016
504 pages
7,20 euros

Quatrième de couverture :

«Une auteure pleine d’esprit dotée d’un style élégant qu on ne se lasse jamais de relire. » Daily Telegraph Alors que Justin, le duc d’Avon, se promène dans les rues de Paris, un adolescent aux cheveux roux et aux yeux bleus se jette sur lui. Cette rencontre, si peu protocolaire, amuse le duc et il décide alors de prendre l’adolescent pour page. Mais la ressemblance de ce dernier avec le comte de Saint-Vire, son pire ennemi, ne cesse de le troubler. Et si cette apparence cachait de lourds secrets ?

L’avis de Ma’Pirate :

Georgette Heyer, romancière du XXème siècle, se met à écrire pour distraire son frère convalescent, à l’âge de quinze ans.

C’est une spécialiste qui se documente énormément sur la période évoquée dans ses romans pour rendre plus authentiques ses récits et permettre à ses lecteurs de mieux visualiser les scènes et l’époque.

Elle s’inspire de l’œuvre de Jane Austen. La différence étant que les récits de Jane Austen se situent à l’époque à laquelle vivait Jane Austen. Tandis que les récits de Heyer racontent des événements qui se sont passés une centaine d’années plus tôt. Elle doit de ce fait donner beaucoup plus de détails sur l’époque. Ce qui donne toute son originalité aux oeuvres de Georgette Heyer.

Elle se spécialise dans un genre particulier de romance, la romance historique.

L’action se situe en France (à l’époque de Louis XV) et en Angleterre. Le duc d’Avon va adopter le jeune Léon. Mais quel est le secret de Léon? Et pour quoi le duc va-t-il adopter un adolescent alors qu’il est réputé pour n’avoir ni vouloir aucune attache?

L’écriture est fluide et assez plaisante à lire. On entre facilement de l’histoire. Il y a du suspense, des secrets et des rebondissements. Les chapitres sont introduits chacun par une phrase d’accroche qui résume celui-ci et nous donne un avant goût du contenu.

Les personnages sont attachants et intéressants dans l’ensemble.
Même si le personnage de Léon ne m’a pas particulièrement touchée, j’ai beaucoup apprécié le personnage du duc d’Avon. Le beau Justin Alastair aussi comploteur qu’énigmatique. Son ami Hugh Davenant est la voix de la raison de Justin. Enfin Rupert Alastair, le frère de Justin, est fort sympathique et spontané.

Seul bémol à ce roman, le souci du détail de Georgette Heyer. C’est à la fois très enrichissant car on apprend une foule de détails sur la vie de l’époque. Mais cela crée à mon avis quelques longueurs au milieu du roman avec la répétition de différentes actions redites par différents personnages. Dommage!

Malgré cela, c’est un roman à lire pour se distraire et pour en apprendre un peu plus sur l’époque évoquée!

Merci à Milady Romance pour ce partenariat!

Publicités

Pose ton verre de rhum et laisse une bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s