A l'abordage de la Culture

Montez à bord & Rejoignez la mutinerie culturelle du siècle ! Moussaillons, partons "à l'Abordage de la Culture" !

{Ma’Pirate} Passion à Cambridge, de Blythe Gifford

Poster un commentaire

Passion à Cambridge
de Blythe Gifford
Editions Harlequin ( Collection Les Historiques)
Sortie le 01 avril 2016
320 pages
6,95 euros

Quatrième de couverture :

Cambridge, XIVe siècle : Prise à son propre piège ! Depuis qu’elle est tombée sous le charme de Duncan, un séduisant et ténébreux professeur, Jane est en pleine confusion. Elle qui, en se déguisant en garçon, a réussi à déjouer l’interdiction faite aux filles de poursuivre des études ne sait plus que faire ! Car, si elle dévoile son identité, elle pourra dire adieu à ses rêves d’instruction et d’indépendance. Mais, si elle persiste dans son jeu, Duncan continuera de la traiter comme un gamin farouche, et non comme la femme qu’il a révélée en elle …

De la même auteure:
La révolte d’une châtelaine

L’avis de Ma’Pirate :

Cette romance historique se situe en Angleterre au XIVème siècle. Cela se passe sur une année de 1388 à 1389.

Jane ne veut pas être une femme car les femmes ne sont pas libres et elles dépendent forcément de la volonté d’un homme. Alors elle décide de se faire passer pour un homme afin de pouvoir étudier à Cambridge.

Elle est du Sud de l’Angleterre. Elle va faire la connaissance de Duncan un anglais du Nord avec ses a priori sur les femmes comme tous les hommes de cette époque.

L’histoire est bien menée et intéressante car nous allons découvrir les conditions de vie des femmes en Angleterre au XIVème siècle, mais aussi les conditions de vie des étudiants dans des pensionnats de garçons uniquement (les femmes n’avaient pas droit aux études ni aux voyages d’ailleurs) ainsi que l’insécurité qui régnait à cette époque tant dans les campagnes que dans les villes.
Blythe Gifford nous dépeint parfaitement l’Angleterre de cette époque.

Mais ce roman n’est pas seulement historique, c’est une romance et sa force c’est le travail des personnages.

Ils sont forts et leur psychologie est bien approfondie ce qui rend cette romance très instructive car nous nous imprégnons de la personnalité de chacun d’eux et ressentons leurs émotions tellement fort que nous sommes à même de comprendre le point de vue de chacun.

L’éducation à cette époque était réservée aux hommes et les femmes avaient le don de donner la vie. La confrontation des deux opinions de Jane et de Duncan au sujet des femmes et de leur condition, mais aussi au sujet des hommes est très intéressante.

Les personnages sont sympathiques et attachants malgré leurs défauts.

Même si quelquefois certaines situations semblent invraisemblables (comment une femme peut-elle vivre parmi les hommes sans se faire démasquer ? comment l’insolence de Jane peut-elle être tolérée à cette époque ? …), l’histoire est bien construite et le côté historique de la romance est très bien utilisé pour faire avancer l’intrigue.

J’ai beaucoup aimé Passion à Cambridge et cela m’a rassurée car j’avais été déçue du roman La révolte d’une châtelaine car l’histoire était sans Histoire et l’héroïne était désagréable et inintéressante.
Mais cela n’a pas été le cas cette fois-ci. Merci à Blythe Gifford pour ce joli moment de lecture.

Merci à Harlequin pour ce partenariat !

Pose ton verre de rhum et laisse une bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s