A l'abordage de la Culture

Montez à bord & Rejoignez la mutinerie culturelle du siècle ! Moussaillons, partons "à l'Abordage de la Culture" !

{Ma’Pirate} Chroniques de Meryton, d’Elizabeth Aston

Poster un commentaire


Chroniques de Meryton
de Elizabeth Aston
Editions Milady ( Collection Romantique)
Sortie le 26 février 2016
384 pages
7,90 euros

Quatrième de couverture :

Dans Orgueil & Préjugés, Maria Lucas, la petite sœur de Charlotte Lucas, est souvent présentée comme une jeune fille timide et écervelée. Pourtant, elle n’est pas ce qu’elle semble être…
Alors qu elle est en voyage à Londres, elle rencontre Henry Fletcher, un capitaine de la Royal Navy, et en tombe amoureuse. Ils se fiancent secrètement avant que le jeune homme ne parte en mer. De retour à Meryton, elle entretient avec lui une correspondance enflammée tout en lui décrivant sa vie dans le Hertfordshire où s’installe un certain Mr Bingley accompagné de son meilleur ami : Mr Darcy.

De la même auteure :
Une saison avec Darcy

L’avis de Ma’Pirate :

Ce roman est le dernier traduit par Milady Romance de l’auteure Elizabeth Aston qui est décédée en janvier 2016.
Elizabeth Aston a imaginé toutes sortes de prolongements au roman de Jane Austen « Orgueil et Préjugés », ici elle nous raconte l’histoire de Maria Lucas, la soeur de Charlotte.

C’est donc le point de vue de Maria sur l’histoire que Jane Austen a si magnifiquement raconté que nous découvrons dans ces chroniques.
Maria est fiancée en secret à Henry, un capitaine de la Marine, fils de bonne famille. Ils échangent des lettres qui racontent leurs vies, l’un en mission sur son bateau et l’autre à Meryton.

Jusque-là tout va bien, mais ensuite quelle déception !

Maria n’est pas du tout crédible. Elle est pénible tant elle se fait passer pour une niaise qui « joue avec un chat » alors qu’en réalité c’est une voyeuse qui n’aime rien d’autre qu' »épier les autres » pour les critiquer sans cesse. Mis à part elle, personne n’a grâce à ses yeux. Elle rapporte tout ce qu’elle entend et voit à son cher Henry et finalement ses lettres ne sont qu’un tissu de remarques blessantes et méchantes sur les uns et sur les autres. Sans parler de cette façon de vouloir attirer les sympathies du lecteur en se rabaissant constamment (je suis une moins que rien, je mets ma robe la plus laide pour ne pas blesser les autres…blablabla !).
Je n’ai pas du tout aimé ce personnage qui n’a rien de sympathique. Bien au contraire, elle est prétentieuse et quelque peu « langue de vipère » !

Certains passages sont trop joués et de ce fait peu crédibles.
J’aurais aimé que l’on s’attarde un peu plus sur la vie de marin à cette époque. J’aurais aimé que l’on s’attarde sur l’amour secret de Maria et de Henry.

J’aurais aimé surtout pour que ce soit crédible que Maria soit une femme d’âge mûr qui aurait pu porter les jugements qu’elle porte sur les autres. En effet, comment une jeune fille sans expérience peut-elle savoir avant les autres ce qui va se passer, être capable de juger autant les autres ?
Elle est contradictoire car elle est trop intelligente et trop observatrice pour une fille soit disant insignifiante et transparente, qui ne sait pas tenir une conversation.

Les fans inconditionnels seront déçus de ce personnage qui n’a pas l’envergure des personnages de Jane Austen. Ce roman est peut-être bien si on ne connaît pas le roman de Jane Austen.

Cette réécriture n’apporte rien de nouveau au roman de Jane Austen, et c’est bien dommage.
J’adore Jane Austen, j’ai déjà lu des réécritures (Amour, Orgueil et Préjugés ou encore Constance & Séduction de Jess Swann, …) et je n’ai jamais été aussi déçue.
Je suis allée au bout de ma lecture en attendant d’être surprise et ce n’a pas été le cas.
Je vais essayer de lire bientôt un autre roman d’Elizabeth Aston car je n’aime pas rester sur une mauvaise note et car les critiques de ses romans sont tellement bonnes que j’espère être agréablement surprise cette fois.

Merci à Milady Romance pour ce partenariat !

Publicités

Pose ton verre de rhum et laisse une bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s