A l'abordage de la Culture

Montez à bord & Rejoignez la mutinerie culturelle du siècle ! Moussaillons, partons "à l'Abordage de la Culture" !

{Chica} Miss You, de Maria Duffy

Poster un commentaire

Miss You
de Maria Duffy
Editions Milady (Collection Litté)
Sortie le 22 février 2016
480 pages
18,20 euros

Quatrième de couverture :

William et Donna sont nés à Dublin le même jour. Il grandit en banlieue avec une mère qui lui fait la vie dure, elle réside en ville et est élevée par sa sœur aînée. Will et Donna se croisent au fil des ans, mais sans se rendre compte qu’ils sont faits l’un pour l’autre. Lorsqu’un drame bouleverse leur existence, il décide d’entreprendre un tour du monde et elle de réaliser un vieux rêve. Ils se rencontrent finalement à quelque 20 000 kilomètres de Dublin, mais leur amour ne survivra pas à un nouveau désastre. À moins que le destin s’en mêle, une fois de plus.

L’avis de Chica :

Il s’agit de mon premier gros coup de cœur pour cette année 2016 et je suis sûre qu’il restera parmi mon top d’ici la fin de l’année. ❤ J’ai tout simplement A-DO-RÉ  ce roman de Maria Duffy, que j’ai découverte par la même occasion.

Je m’attendais à lire une romance pour être honnête, eh bien ce ne fut pas du tout le cas puisqu’il s’agit plutôt d’une histoire de vie, ou plutôt de l’histoire de deux vies : celle de William et celle de Donna. Nous découvrons deux personnages hauts en couleurs : attachants, passionnés, à vif, complètement à l’opposé l’un de l’autre par certains côtés et pourtant si semblables pour d’autres.

Nous allons les suivre depuis leur naissance et j’ai vraiment beaucoup aimé cette idée car cela change des livres dont j’ai l’habitude – où l’on prend plutôt l’histoire des personnages en cours de route et si nous avons besoin d’éclaircissements sur leur passé, cela est fait à travers des confidences ou des flash-back. Ici, ce n’est pas du tout le cas, nul besoin de cela puisque nous assistons « en direct » j’ai presque envie de dire aux moments-clés de leurs vies. J’étais d’ailleurs complètement dingue des chevauchements qu’il pouvait y avoir entre eux, de leurs « rencontres » qui n’en n’étaient pas vraiment puisqu’ils ne se voyaient pas !

Maria Duffy a clairement su manier sa plume avec brio car j’ai rarement lu une histoire aussi haletante et pleine de suspense et rebondissements – alors qu’il ne s’agit pas du tout d’un thriller !! C’est véritablement l’un des gros points forts de ce livre : ce suspense incessant car l’on ne cesse de guetter impatiemment les moments où ils vont se croiser et surtout leur « première » rencontre. Lorsque celle-ci est arrivée, c’est en plus l’une des plus belles que j’ai jamais lues, peut-être du fait que je n’en avais jamais autant attendue une ! 😉 Et là, encore une fois, les rebondissements ne cessent de se percuter et notre quête ne fait que recommencer de plus belle avec encore plus de frustration et d’envie cette fois. Je ne sais même pas si j’arrive à décrire correctement ces sentiments qui m’ont transportée pendant ma lecture : l’anxiété de ne jamais les voir se recroiser, l’euphorie d’une des scènes de « retrouvailles », la déception d’une nouvelle presque-rencontre, la joie pure et simple lorsqu’un des personnages accomplit quelque chose dans sa vie personnelle, etc…

C’est simple : j’avais à peine fini ma lecture que j’avais déjà envie de recommencer ! Inutile de vous dire que j’ai eu beaucoup de mal à enchaîner avec un livre après celui-ci tellement il m’avait marquée, même plusieurs jours après avoir tourné la dernière page.

Car si les deux héros ainsi que la trame participent à la réussite de ce roman, les personnages secondaires qui sont tout aussi richement travaillés que le duo principal apportent la touche finale pour faire de cette histoire une pure merveille. Qu’il s’agisse de la famille de l’un comme de l’autre, de leurs amis tout aussi profonds et sincères que les protagonistes, avec eux aussi leur histoire personnelle, leurs problèmes, leurs rencontres les uns avec les autres – parfois eux aussi sans le savoir (ça m’a clairement scotchée cette histoire et rendue presque folle, vous l’aurez compris !!). Et je me suis tout autant attachée à tout ce cercle d’amis et de membres de la famille qui gravitent autour d’eux car ils font de toute façon entièrement partie de la vie de William et Donna.

Et si l’on guette sans cesse le moment où ces deux moitiés qui nous semblent à nous faire partie d’un même tout vont enfin finir ensemble, leurs histoires personnelles sont tellement fascinantes et bien menées elles aussi, que finalement, impossible d’en tenir rigueur à l’auteur pour toute cette attente et tous ces bouleversements dans nos certitudes.
William grandit dans un milieu aisé avec toutes les attentes qui vont avec – notamment de la part de sa mère qui en devient tellement étouffante et limite castratrice à vouloir toujours tout régenter. Ce qui l’a toujours empêché de faire ce qu’il voulait et surtout devenir qui il voulait. Il ne va cesser tout au long de sa vie d’essayer d’être lui-même malgré cela, de vivre sereinement avec son père et sa mère mais aussi ses rêves et non la vie toute tracée devant lui malgré cela. Un combat de vie que l’on ne peut que suivre avec passion tout en souhaitant qu’il y parvienne et s’accomplisse – d’autant plus à cause des événements tragiques qu’il va connaître en chemin.
Donna, quant à elle, grandit dans un climat qui ne pourrait être davantage à l’opposé. Sa mère ne voulait pas d’elle et ne va donc jamais – ou extrêmement rarement – s’occuper d’elle et préférera s’adonner à d’autres activités et rejeter ainsi toute responsabilité envers ses filles. Ce rôle reviendra donc à sa grande sœur qui va se charger de les élever et les entretenir toutes les trois. Impossible de ne pas aimer Tina qui va être le roc de Donna dans ce chaos que sera sa vie. La relation entre les deux sœurs m’a sincèrement émue et touchée, le fait qu’elles se comprennent aussi bien, qu’elles soient prêtes à faire des choses insensées ou contraires à elles-mêmes mais tellement significatives pour la seconde qu’elles en deviennent évidentes. Ces deux sœurs vont enchaîner les malheurs mais vont toujours trouver une solution de les traverser grâce au soutien indéniable de l’autre. J’ai eu les larmes aux yeux avec elles plus d’une fois.

Je ne vais pas vous citer tous les autres personnages qui n’ont de secondaires que le nom car ils occupent une place primordiale dans le récit. Je vous laisserai les découvrir lors de votre lecture, car vous l’avez compris mes pirates, vous êtes obligés de lire ce livre !! J’attends votre avis avec tellement d’impatience !!

Je termine mon avis en vous proposant de découvrir la couverture VO de cette merveilleuse histoire – et pour une fois, je vous avoue que je suis tout autant fan de la couverture française que de l’originale, j’ai même peut-être une préférence pour la française qui malgré le couple fait moins girly mais plus romantique, vraie et proche du roman ! Merci et bravo à Milady pour cette si jolie couverture ! ❤

Mon côté girly est tout de même ultra fan de la couverture VO et je crois que je ne résisterai pas longtemps à l’ajouter à ma bibliothèque 😉

Merci beaucoup à Milady pour ce partenariat !

Publicités

Pose ton verre de rhum et laisse une bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s