A l'abordage de la Culture

Montez à bord & Rejoignez la mutinerie culturelle du siècle ! Moussaillons, partons "à l'Abordage de la Culture" !

{Marina} Au Bois Dormant, de Christine Féret-Fleury

Poster un commentaire


Au Bois Dormant
de Christine Féret-Fleury
Editions Hachette (Collection Black Moon)
Sortie le 11 juin 2014
352 pages
16 euros

Quatrième de couverture :

On l’appelle le Rouet. En référence au « rouet » sur la pointe duquel la Belle au Bois Dormant se pique le doigt dans le conte de Perrault. Car le Rouet est un tueur en série, un criminel qui traque ses victimes dès leur naissance, promettant à leurs parents qu’il leur dérobera la vie le jour de leur seizième anniversaire. Ariane aura seize ans dans quelques mois. Elle décide de s’enfuir plutôt que d’attendre cette mort annoncée. En chemin, elle rencontre Lara, une jeune fille qui lui ressemble comme une sœur. Mais un terrible accident emporte Lara. Elle aurait eu ses seize ans quelques jours plus tard. Dans la précipitation des évènements, on confond Ariane et Lara. Et si changer d’identité était la solution pour échapper au tueur ? Ariane décide de se faire passer pour la défunte et continue sa fuite. Mais le tueur est bien plus proche qu’elle ne le croit…

L’avis de Marina :

Ce livre m’avait énormément attirée pour sa réécriture assez originale. Le conte de la Belle au Bois Dormant réécrit en version moderne thriller. La quatrième de couverture donnait d’autant plus envie avec du suspens et quelques indices sur ce qui va nous attendre tout au long de ce roman. Et si tout cela n’avait pas suffi à me convaincre la couverture m’a totalement charmée.

L’histoire est prenante du début à la fin. On ne lâche le livre qu’une fois le dernier mot lu. Le suspens et les questions sont parfaitement géré tout le long du roman. Je me suis mise à soupçonner tout le monde, à essayer de voir qui était le tueur. La manière dont le Rouet est repris est vraiment bien trouvée ! J’ai juste adoré cette idée et c’est une des raisons pour lesquelles j’ai encore plus adhéré à ce roman.

D’ailleurs tout au long du roman j’ai trouvé les différentes références au conte très subtiles. L’auteur a fait preuve d’une imagination incroyable pour réussir à intercaler modernité et références au conte. Les trois fées marraines ont été pour moi un véritable coup de coeur. J’ai accroché avec leurs personnalités et leur modernité tout en conservant ces clins d’oeil aux fées marraines d’origine.

On s’attache tout de suite à Ariane qui se révèle être une jeune fille simple. Ces nombreuses réactions sont naturelles et on arrive à se mettre à sa place. Nous sommes terrifiées avec elle et nous essayons de comprendre qui et pourquoi ? Nous vivons avec elle son étouffement de devoir rester discrète à un âge où il est dur de ne pas vivre comme on le souhaite. J’ai beaucoup aimé le système d’écriture qui nous fait passer d’un chapitre à un autre à la vie d’Ariane puis à celle de Jude liée à l’enquête. Cela nous permet aussi d’être vraiment touchés par l’histoire de Jude et de susciter une forte émotion dans le livre.

Eglantine a été mon rayon de soleil dans le livre. En effet, celui-ci étant très rythmé, passant d’un rebondissement à un autre, on ne s’arrête jamais. Le stress qu’il puisse arriver quelque chose la page suivante est tellement bien géré que les notes d’humour grâce à ce personnage font du bien et nous détende un peu.

J’ai donc eu un très gros coup de coeur pour ce roman. C’est une histoire qui se tient et qui m’a fait penser à un épisode d’une série que j’aime beaucoup !

Publicités

Pose ton verre de rhum et laisse une bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s