A l'abordage de la Culture

Montez à bord & Rejoignez la mutinerie culturelle du siècle ! Moussaillons, partons "à l'Abordage de la Culture" !

{Ma’Pirate} Un soupçon d’interdit, de Françoise Bourdin

Poster un commentaire


Un soupçon d’interdit
de Françoise Bourdin
Editions Pocket ( Collection Pocket)
Sortie le 5 mars 2015
349 pages
6,80 euros

Quatrième de couverture :

Veuve depuis bientôt dix ans, Daphné continue à se rendre chaque année à la Jouve, la propriété de sa belle-famille, près de Montpellier. Les années passent mais elle reste très attachée à Maximilien et Nelly, les parents, ainsi qu’à Ève, Béatrice, Vladimir et Dimitri, les frères et sœurs. Quelques jours ensemble pour se souvenir d’Ivan et, peut-être, tenter d’élucider les mystères qui entourent encore sa mort. Un décès accidentel, soudain, tragique, après une dispute sans précédent. Que s’est-il réellement passé ce jour-là ? Quelques jours aussi aux côtés de Dimitri, son confident, son ami. Une tendresse mutuelle qui pourrait laisser place peu à peu à d’autres sentiments…

L’avis de Ma’Pirate :

Un fois de plus, Françoise Bourdin nous fait entrer dans une famille et on y découvre son histoire et ses secrets.

Cette fois-ci, on est près de Montpellier à la Jouve, une grande maison de famille où la famille Bréchignac vit et/ou se retrouve.

C’est le point de ralliement de chacun et de tous. Tous autour de Nelly, la mère d’origine russe, pour qui rien n’est plus important que le bonheur des siens.
Max, son mari, le sculpteur en mal d’inspiration qui semble cacher un lourd secret à moins qu’il n’en ait plusieurs.
Cinq enfants sont nés de leur union: deux filles et trois garçons.
Eve la cadette qui vit à la Jouve et qui y travaille puisqu’elle a repris l’atelier de couture de sa mère.
Béatrice qui vit aussi à la Jouve avec son mari Hubert et leurs deux fils. Hubert est psychiatre et Béatrice élève ses enfants.
Vladimir l’aîné des garçons travaille dans une banque; il est marié à Diane, une infirmière. Ils vivent à la Jouve et pendant les vacances leur fille Juliette vient les rejoindre.
Dimitri a son laboratoire à la Jouve puisqu’il est créateur de parfum, mais il vit à Montpellier. Il vient régulièrement à la Jouve.
Ivan, le dernier des garçons est mort 8 ans auparavant dans d’étranges circonstances. Mais reste sa veuve Daphné qui fait partie de la famille. Elle vit aussi à Montpellier où elle a ouvert une cave à vin « La cave de Daphné », mais vient souvent à la Jouve puisque là est sa famille (d’adoption).

Les liens sont forts entre tous ces enfants. Mais comme toujours avec Françoise Bourdin ce bonheur familial va exploser pour laisser la place à toute sorte de révélations. Les secrets des uns et des autres vont surgir.

Qu’adviendra t’il de la famille ? Vont-ils pouvoir surmonter et faire face à tous ces secrets ?

Françoise Bourdin maîtrise aussi bien le domaine de la création de parfums que celui de l’oenologie ou de l’art, tout comme elle maîtrise la psychologie humaine. Elle va dénicher la vérité là où elle se trouve, et nous donne en même temps une leçon sur les parfums, les vins ou les sculptures.
C’est très enrichissant et varié donc on ne s’ennuie pas. D’autant plus que l’envie qu’elle nous donne de connaître tous les secrets de tout le monde, les « pourquoi » et les « comment », font de la lecture de ce roman une quête de la vérité, des vérités qui ne laisse pas de répit.

C’est bien simple, on pose le roman quand on est sûr d’avoir lu le dernier mot. Même après, on est encore pendant quelques temps avec la famille Brétignac à la Jouve.

J’ai beaucoup aimé le personnage D’Hubert le psychiatre, le sage à qui rien n’échappe. Celui de Nelly, la figure stable de cette famille à qui tout le monde se raccroche. Et celui de Dimitri, le grand « benêt » de 1,93m qui est à la fois drôle, fort et sensible même s’il ne sait pas quoi faire de tous ses sentiments, et qui ira jusqu’au bout pour faire révéler toutes les vérités. Il est touchant et attendrissant.

J’ai apprécié la lecture de ce roman de Françoise Bourdin, une fois de plus.

Publicités

Pose ton verre de rhum et laisse une bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s