A l'abordage de la Culture

Montez à bord & Rejoignez la mutinerie culturelle du siècle ! Moussaillons, partons "à l'Abordage de la Culture" !

{Chica} PhonePlay, de Morgane Bicail

Poster un commentaire

PhonePlay
de Morgane Bicail
Editions Michel Lafon
Sortie le 14 janvier 2016
15,95 euros
348 pages

Quatrième de couverture :

Un soir, Alyssa, seize ans, reçoit un texto d’un mystérieux lycéen qui lui propose un jeu étrange :  » Devine qui je suis et je serai à toi.  » L’occasion pour la jeune fille de mettre enfin du piquant dans sa vie qu’elle juge d’un ennui mortel… quitte à prendre des risques. Jusqu’où Alyssa ira-t-elle pour un garçon dont elle ne sait rien ?

L’avis de Chica :

Je vous ai parlé de ce livre il y a quelques temps déjà, figurez-vous que j’ai enfin le temps de me poser pour vous en parler et surtout je pense avoir enfin trouvé mes mots pour vous expliquer mon ressenti. Car je suis sortie de ma lecture avec un avis vraiment partagé : d’un côté, j’ai trouvé ma lecture extrêmement addictive, d’un autre plusieurs petites choses m’ont dérangée.

Morgane Bicail a sans aucun doute une écriture plutôt aboutie et assurément haletante pour une personne de son âge – la demoiselle n’a que 14 ans. Si je n’avais pas lu cette information sur la quatrième de couverture, je ne m’en serais certainement pas doutée tout de suite. Ses tournures de phrases sont fluides, étonnamment recherchées sans pour autant donner un côté trop adulte et donc inapproprié à son livre qui traite de lycéens. Son discours est cohérent et en accord avec l’esprit et la façon de parler d’Alyssa et des autres personnages – ce que j’ai vraiment apprécié. Ce n’est pas parce qu’elle allait parler de jeunes, qu’elle en a adopté un style simpliste et réducteur voire vulgaire ou « d’jeuns ». De plus, elle a vraiment choisi un sujet et un moyen de communication dans l’air du temps : la communication avec les téléphones. De ce fait, ce ne sont pas seulement les dialogues qui s’enchaînent, mais aussi les conversations par textos entre Alyssa et son mystérieux inconnu. Et cela donne un rythme soutenu au roman. J’ai enchaîné de nombreux chapitres avant de lever le nez une première fois et ensuite, à chaque fois que je devais m’arrêter, je ne faisais que penser à cette histoire.

On enchaîne également les théories sur l’identité de cet inconnu. Et Morgane Bicail a vraiment su y faire pour semer des milliers d’indices plus intrigants les uns que les autres, certains étant même de faux indices. Je pense que j’ai soupçonné à peu près tout le monde dans l’entourage d’Alyssa avant de trouver enfin de qui il pouvait s’agir. Je me suis laissée totalement prendre au jeu et j’étais presque déçue lorsque j’ai trouvé car cela annonçait la fin du roman et de cette chasse aux indices et à la vérité ^^ J’ai trouvé toutefois vraiment dommage qu’une fois l’identité de l’inconnu révélée, toute la suite s’enchaîne si facilement et rapidement. J’aurais aimé plus de réactivité d’Alyssa, une réaction quelconque mais une vraie réaction. Elle avait déjà été tellement passive depuis le début donc j’aurais aimé que son côté rebelle se dévoile davantage à ce moment de l’histoire. Et surtout, la fin m’a parue vraiment bâclée et quel dommage de gâcher quasiment tout ce qui avait été si bien installé et géré depuis les premiers chapitres pour le détruire presque avec les derniers !! Un manque de maturité peut-être explique cela, mais il est vraiment dommage que la maison d’édition qui a repéré cette histoire sur Wattpad n’ait pas pris le temps de faire des changements qui m’auraient semblé judicieux avant la publication.

Certainement car son héroïne est quasiment du même âge qu’elle, j’ai trouvé la psychologie des personnages, notamment d’Alyssa très intéressante. L’auteure a vraiment su à la perfection retranscrire les idées, pensées, sentiments que l’on peut avoir à cet âge et j’ai vraiment eu l’impression de retourner au lycée à certains moments ou d’avoir certains de mes élèves face à moi. ^^ Alyssa est en pleine crise d’adolescente – à tel point d’en être parfois insupportable mais au final, c’est véritablement l’un des points forts du roman : le fait qu’il soit si vraisemblable et que l’on ait presque davantage l’impression d’avoir affaire à un témoignage plutôt qu’à un roman. Tout semble si réel, les dangers ou suspicions le sont tout autant. Et tout comme Alyssa on est à la fois totalement excités et angoissés par la situation et ce à quoi elle pourrait aboutir. L’inconscience de la jeune fille est également tout à fait caractéristique de son âge. Je l’ai vraiment blâmée à de nombreuses reprises et j’ai même eu envie de lui donner des claques pour la faire réagir et ne pas accepter ce jeu qui n’avait qu’une toute petite chance de finir bien. Du fait que je suis plus âgée certainement, j’ai levé les yeux au ciel plusieurs fois, mais avec le recul, je me suis rendue compte que de nouveau cela permet de rendre le personnage d’autant plus crédible et en accord avec les jeunes d’aujourd’hui qui ne voient aucun danger dans toutes ces nouvelles technologies – j’en ai fait la malheureuse constatation cette année. Assez hallucinant puisqu’ils les utilisent tous les jours, mais malheureusement vrai…

Et puis, je suis vraiment tombée de haut lorsque j’ai découvert l’identité, la personnalité et l’histoire complètes de l’inconnu car la façon qu’il avait eu de se présenter, de présenter le jeu et de parler tout au long de leurs conversations avait créé dans mon esprit un personnage beaucoup plus imposant, charismatique et même dans un sens plus dangereux qu’il ne va l’être en réalité. Une grosse déception car cela fait qu’il n’y a aucune « leçon » à tirer de cette histoire, qu’il ne va s’agir que d’une amourette presque banale – qui prend d’ailleurs des proportions assez fantasques et invraisemblables à l’inverse de tout le reste jusqu’ici !

Cela permet également de montrer comment un jeu qui peut paraître au départ innocent ou stupide et immature, prend chaque jour davantage d’importance dans sa vie au point d’en devenir le centre et l’équilibre. Le parallèle peut être fait avec tout un tas d’autres sujets, notamment à l’heure actuelle : comment quelqu’un de totalement inconnu et qui peut sembler innocent et gentil, peut prendre de plus en plus d’importance dans la vie d’une personne qui ne la connaît pas ? Tout simplement car elle est solitaire, se sent à part, rejetée et incomprise et car elle va donc se raccrocher à cette personne qu’elle ne connaît pas, dont elle ne sait absolument rien, même si toutes les paroles peuvent être des mensonges. Elle va faire d’elle son référent voire la laisser contrôler sa façon de faire ou de penser. C’est carrément angoissant, il faut le reconnaître car nous observons en direct ce changement de comportement et d’attitude chez Alyssa, nous nous rendons compte que tout se fait progressivement et donc subtilement. Et si au final, il s’agissait de quelque chose de bien plus méchant dans cette histoire ? Qu’en serait-il d’Alyssa à la fin du livre si son inconnu avait été quelqu’un de totalement différent ?

Une fois ma lecture achevée, j’ai vraiment regretté que le message ne soit pas plus fort, qu’il n’y ait pas un retournement de situation qui fasse prendre conscience aux lecteurs du danger qu’aurait pu être ce jeu pour Alyssa si son inconnu avait été quelqu’un d’autre. Aujourd’hui, avec le recul et de la réflexion, je me dis qu’il est déjà bien assez préoccupant comme cela de voir comment a réagi et s’est transformée Alyssa simplement en échangeant avec cet inconnu. Le message est déjà suffisant et à nous finalement d’en tirer les conclusions : pour cette fois, elle s’en sort bien mais ce ne sera pas forcément le cas de toutes les personnes qui répondront à ce genre de messages et participeront à ce genre de jeux. Le voilà le message 😉

 Merci aux éditions Michel Lafon pour ce partenariat !

Publicités

Pose ton verre de rhum et laisse une bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s