A l'abordage de la Culture

Montez à bord & Rejoignez la mutinerie culturelle du siècle ! Moussaillons, partons "à l'Abordage de la Culture" !

{Ma’Pirate} LES CREVECOEUR – Tome 1: Edith, de Antonia Medeiros

Poster un commentaire


LES CREVECOEUR
Tome 1: Edith
de Antonia Medeiros
Editions La Bourdonnaye ( Collection Fictions)
Sortie le 8 octobre 2015
187 pages
14 euros

Quatrième de couverture :

Germain Crèvecoeur, l’un des plus grands créateurs de chaussures pour femmes du XXe siècle, vient d’être retrouvé pendu. L’artiste adulé, mais pourtant tristement solitaire, lègue tous ses biens à son fils caché, Raphaël. Ces richesses comprennent une maison étrange aux murs couverts de souliers féminins et des lettres dans lesquelles le défunt dévoile le roman de sa vie ainsi que ses plus terribles secrets… Tout commence en 1915, avec Edith, femme magnifique et forte, mariée malgré elle à Romain et secrètement amoureuse d’Hektor. Le premier est un cordonnier fétichiste et dangereux, le second un soldat allemand de la Grande Guerre, ennemi de la patrie. Mais l’amour, apatride, se joue des frontières comme des convenances. Entre passions et intrigues familiales, la saga des Crèvecoeur est un hymne à la beauté féminine autant qu’un voyage dans le coeur meurtri d’un homme à la sensibilité unique, qui pensait soigner son âme au fond d’une bottine pour dame.

L’avis de Ma’Pirate :

Le début du roman est assez particulier. On se demande où on va et surtout si on a envie d’y aller.
Peu à peu, on se laisse emporter par l’écriture assez originale du roman. En effet, alternent des chapitres qui parlent de Raphaël le fils de cet inconnu, de Germain, et ceux qui racontent l’histoire d’Edith qui n’est autre que la mère de Germain et donc la grand-mère de Raphaël.
On fait tourner les pages de plus en plus vite car on veut savoir qui est Edith et ce qui va lui arriver.
Le roman tourne autour de quelques personnages, Raphaël, Romain et surtout Edith. Ce personnage est attachant car doté d’une personnalité forte et inattendue pour l’époque.

C’est la quête d’une identité, celle de Raphaël en fait.
Raphaël part à la recherche de son père et de son histoire. Et on se surprend à chercher à savoir nous aussi avec la même curiosité et la même impatience que lui.
Mais chez les Crèvecoeur, tout le monde a ses secrets. Raphaël va devoir persévérer pour découvrir la vérité, les vérités sur sa famille. Cette famille qui lui tombe du ciel car il se croyait orphelin de père !

Mais on ne saura pas tout à la fin car on a à peine entendu parler de Germain. Il apparaît au début et à la fin. Il faudra attendre encore pour savoir qui il est et quels sont ses secrets !

L’écriture d’Antonia Medeiros est fluide et c’est donc assez facile de lire ce roman. C’est le début du roman qui est un peu complexe jusqu’à ce que l’on comprenne où Antonia Medeiros veut nous conduire.
Le ton est quand même très sombre. Les personnages sont tristes et très soumis à leur condition malheureuse. Les mots « désespoir », « désillusion » et « renoncement » sont ceux qui qualifient le mieux leur vie.

Ce roman se lit en quelques heures et nous plonge dans la France de la première guerre mondiale, la Grande Guerre.
J’attends la suite !

Merci Eric Poupet pour ce partenariat !

Publicités

Pose ton verre de rhum et laisse une bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s