A l'abordage de la Culture

Montez à bord & Rejoignez la mutinerie culturelle du siècle ! Moussaillons, partons "à l'Abordage de la Culture" !

{Chica} 50 nuances de craie – Chroniques saignantes d’une enseignante, de Karine Degunst

Poster un commentaire

zoom50 nuances de craie – Chroniques saignantes d’une enseignante
de Karine Degunst
Editions La Boîte à Pandore
Sortie le 26 août 2015
188 pages
12,90 euros

Quatrième de couverture :

« Chroniques saignante d’une enseignante ou 50 nuances de craies » est un livre qui croque le métier d’enseignant et le statut d’élève de la maternelle au collège. L’auteur dissèque ses débuts dans l’Éducation Nationale, sans langue de bois, avec un humour féroce. Elle analyse sa pratique, relate les réactions de ses élèves et autopsie, à travers toutes ses chroniques, notre époque.

L’avis de Chica :

Je me suis régalée ! Ces 50 nuances de craie m’ont fait pleurer de rire ! Un livre parfait pour un moment de détente ou lorsque le besoin de décompresser se fait sentir – si vous êtes vous-même dans l’éducation nationale, l’effet décompression sera encore plus garanti ! ^^ J’ai partagé certains passages avec mes collègues, et les fous rires ont été nombreux 😉 Ils sont d’ailleurs totalement d’accord avec moi : ce livre est incontournable ! Vous devez vous aussi le lire !

J’avoue m’être retrouvée du début à la fin dans les chroniques de Karine Degunst. Etant moi-même en SEGPA depuis 3 ans et ayant fait de la maternelle juste avant, j’avais l’impression que certains passages étaient en fait extraits de ma vie. L’auteure dépeint avec une plume débordante d’ironie, d’auto-dérision, d’humour et de vérité certaines situations qui se présentent aux pauvres jeunes enseignants qui débarquent et sont malheureusement confrontés à un quotidien plutôt difficile, à l’image des milieux dans lesquels on les envoie d’office. Tout cela sans oublier le décor social et culturel (parfois très lourd il faut le reconnaître) qui va avec bien évidemment – ce qui apporte de véritables perles dans les dialogues entre l’enseignante et ses élèves.

Karine Degunst fait toutefois preuve d’une réelle finesse dans le récit de ses premières années d’enseignante car si elle « dénonce » en quelques sortes des réalités trop fréquentes et rarement faciles à aborder, son livre n’en devient pas pour autant un objet de dénonciation ou de lamentation. L’on sent la maturité de l’auteure qui a su prendre du recul par rapport à ce qu’elle a vécu pour n’en garder que les moments les plus cocasses, marquants ou décisifs et nous permettre de vivre une lecture divertissante à souhait – que l’on soit dans le métier ou non d’ailleurs !

Je ne peux donc que vous conseiller de découvrir ces 50 nuances de craie (le ton humoristique vous est donné d’entrée avec ce titre d’ailleurs ^^) car vous passerez assurément un très agréable moment ! Et j’ai hâte d’avoir votre avis !

Merci beaucoup à Mathilde et aux éditions La Boîte à Pandore pour ce partenariat !

Publicités

Pose ton verre de rhum et laisse une bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s