A l'abordage de la Culture

Montez à bord & Rejoignez la mutinerie culturelle du siècle ! Moussaillons, partons "à l'Abordage de la Culture" !

{Ma’Pirate} Les Sauvages, de Sabri Louatah

Poster un commentaire


Les Sauvages
de Sabri Louatah
Editions Flammarion Versilio ( Collection Littérature française)
Sortie le 31 décembre 2011
250 pages
19 euros

Quatrième de couverture :

Un samedi de mai, à Paris. Sur les affiches et les écrans, un visage souriant promet à la France que « l avenir, c est maintenant ». Pour la première fois, le favori de la présidentielle est un candidat d origine algérienne.

Le même jour à Saint-Étienne. Dans la turbulente famille Nerrouche, c est la fièvre des préparatifs de mariage. On court, on s engueule, on s embrasse… Mais le jeune Krim, témoin du marié, ne cesse d aller et venir, en proie à une agitation croissante dont personne ne comprend la cause.

Est-ce l atmosphère de malaise entourant l alliance entre un Kabyle et une Arabe ? La rumeur selon laquelle le jeune époux est homosexuel ? Ou bien est-ce le flot de SMS que Krim reçoit de son mystérieux cousin ?

En vingt-quatre heures seulement, tous les fils se nouent et se dénouent : la collision entre le destin d une famille et les espoirs d un pays devient inévitable.
L’avis de Ma’Pirate :

L’histoire se déroule en 24 heures.
Une journée particulière chez les Nerrouche, le mariage de Slim, un kabyle qui épouse une arabe à Saint Etienne.
Une journée particulière pour la France. Le favori de la présidentielle contre Sarkosy est Chaouch, un candidat d’origine algérienne.

Sabri Louatah fait ici un portrait tellement vivant de tous les membres de cette famille kabyle issus de plusieurs générations.
Avec des mots justes, il fait transparaître les émotions, les sentiments, les contradictions de ces personnes qui sont entre deux pays. Leur tristesse, leur joie, leur mal être.
On s’attache particulièrement à Krim, tellement malheureux, tellement pris au piège de sa vie. On a envie de l’aider comme ont essayé de le faire tous les membres de sa famille, ou presque…
On découvre aussi le lien entre cette famille et le candidat Chaouch.

Avec son écriture fluide et ses mots justes, Sabri Laoutah nous emmène d’une traite du début à la fin de ce tome 1. On accepte de poser enfin le livre à la dernière page, à la dernière phrase, au dernier mot.

D’heure en heure, on suit plusieurs personnages à la fois. Le découpage donne à ce roman un rythme soutenu et le suspense laissé entre deux rend la lecture facile et rapide car on veut savoir ce qu’il s’est passé entre temps.
Un régal ! A suivre …

Petite note perso de la fille d’émigrés: description très réaliste de tous ces membres d’une famille méditerranéenne hauts en couleur. On s’y croirait !

Pose ton verre de rhum et laisse une bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s