A l'abordage de la Culture

Montez à bord & Rejoignez la mutinerie culturelle du siècle ! Moussaillons, partons "à l'Abordage de la Culture" !

{Marina} Le lamento des ombres, de Les enfants de Walpurgis

Poster un commentaire


Le Lamento des Ombres
de Les Enfants de Walpurgis
Editions du Chat Noir
septembre 2011
300 pages
19,90 euros

Quatrième de couverture:

Tempo sourd ou pure envolée, trille innocente ou rugissement de haine, la musique vibre à nos oreilles de ses multiples identités. Tantôt berceuse, parfois fracassante, elle n a pas de frontières, elle ignore les bornes. Ou plutôt, elle les refuse. L’harmonie, ce fluide évanescent de cannelle et de myrrhe qui perce jusqu’aux palissades des cultures, marche aux confins de la mortalité. Elle transgresse les limites humaines. Elle apporte l’ailleurs jusqu’à nous, nous y transporte. Elle ouvre des passages vers des mondes imperceptibles et les créatures qui y vivent. Pour la beauté, pour la musique… Huit auteurs se sont rencontrés autour d’une poignée de notes. Certains ont pris l’immortalité en Dot majeure, d’autres un chant Féerique aux accents tragiques. Les restants se sont partagé des partitions en clés de Sol afin de passer une porte, une épreuve… ou la muraille dont s’entoure un coeur. Dans ce grand opéra à huit voix, l’Histoire croise l’utopie, la fantasy médite en compagnie du fantastique romantique sur la magie et les pactes faustiens. Un arpège délicat se met en oeuvre. Une mélodie douce-amère, où les ombres évoluent dans les brumes comme dans les consciences… Le sentier du lamento vous mènera jusqu’à elles.

L’avis de Marina:

J’ai beaucoup aimé cette anthologie qui m’a permis de découvrir le plaisir de lire un recueil de nouvelles. J’ai ainsi retrouvé certains auteurs des éditions du Chat Noir que j’appréciais déjà beaucoup, et j’en ai également découvert de nouveaux tout aussi talentueux.

Ainsi j’ai tout d’abord eu le plaisir de retrouver la plume toujours aussi légère et envoûtante de Céline Guillaume dans sa nouvelle « Requiem pour un songe », et d’apprécier encore une fois sa créativité.

J’ai eu aussi un très gros coup de cœur pour la nouvelle « Maudite Sonate ! » de Stéphane Soutoul. Je trouve que cet auteur a un très beau style d’écriture, très fluide auquel j’ai facilement adhéré. En plus de cela, j’ai trouvé son histoire tout simplement magnifique. Elle est très émouvante et le thème de la musique est magnifiquement bien exploité.

Une autre nouvelle, qui m’a elle aussi beaucoup plu, est celle de Vanessa Terral. Je découvrais cette auteure avec « Flûtes enchantées » et j’avoue ne pas avoir été déçue. J’ai vraiment apprécié son style et surtout sa pointe d’humour. L’histoire est vraiment très intéressante et nous tient en haleine du début à la fin. L’intrigue est bien trouvée, et la touche musicale y a une certaine importance.

Le Lamento des ombres est donc une anthologie que je conseillerais à tous ceux qui aiment la musique et/ou la fantasy. L’on ne penserait pas forcément à mêler ces deux genres, et c’est avec talent et une grande réussite que tous ces auteurs nous proposent leur alliance personnelle.

Publicités

Pose ton verre de rhum et laisse une bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s