A l'abordage de la Culture

Montez à bord & Rejoignez la mutinerie culturelle du siècle ! Moussaillons, partons "à l'Abordage de la Culture" !

{Steph } Le prince charmant sonne toujours deux fois, de Grace Brunelle

2 Commentaires

undefinedLe prince charmant sonne toujours deux fois
de Grace Brunelle
Éditions Harlequin (Collection HQN)
Sortie le 05 juin 2015
158 pages


Quatrième de couverture :

Le prince charmant, il a déjà sonné. Sauf qu’il avait dû se tromper de porte car il a fini par embarquer une autre princesse, alias ma sœur. Depuis, je suis – comment dire ? – un peu chatouilleuse sur les sujets couple/ âme sœur/ romantisme / mariage. Les hommes, pas besoin. L’amour, non merci. Je m’en sors très bien toute seule et il est hors de question que je modifie mon emploi du temps et mon tête-à-tête du vendredi soir avec mes enchilladas pour un pseudo prince qui finira les pieds sur la table et les yeux dans le décolleté d’une autre. Et ça s’applique aussi au cousin de ma colocataire, débarqué de nulle part, même si je dois avouer qu’il a des arguments assez efficaces – sourire charmeur, abdos de rêve et regard de braise ! Qu’il remballe son brushing et son canasson : je serai inébranlable. Imperturbable. Intouchable. In-téressée ?

L’avis de Steph :

Avant toute chose je souhaiterais remercier les éditions Harlequin pour m’avoir fait découvrir cette chouette romance contemporaine. Malgré un début que j’ai trouvé un peu long à démarrer, j’ai passé un bon moment de lecture.

Nous faisons la connaissance de Zoé une jeune femme de bientôt 30 ans. Véritable célibataire endurcie depuis maintenant 5 ans, elle vit cette vie solitaire par choix : les hommes pour elle c’est terminé! Elle vit en colocation avec l’excentrique Patchoulie qui va partir pour plusieurs mois en Inde. Pendant son absence, elle décide de laisser son appartement à son cousin Alex. Zoé va devoir cohabiter avec cet homme qu’elle ne connaît absolument pas.

Je dois avouer que j’ai eu vraiment beaucoup de mal à accrocher à l’histoire. J’ai trouvé le récit plat et long à se mettre en place. On y suit Zoé qui ne désire plus tomber amoureuse malgré les « encouragements » de sa famille et de ses amies. Pendant un petit moment je ne comprenais pas où l’auteur voulait nous emmener. Je ne percevais pas l’intérêt du récit. Zoé a été pour moi la figure type du souffre-douleur. Elle se fait malmener par son ex (qui est désormais son associé), par sa sœur qui la mène par le bout du nez et enfin par sa mère complètement antipathique. Zoé encaisse, encaisse sans jamais se rebeller et sans jamais dire « non ». Elle n’a pas de caractère et se laisse continuellement marcher sur les pieds ce qui m’a moi tapé sur les nerfs. Et même si je continuais à tourner les pages car j’avais envie de savoir, clairement je m’ennuyais.

Et puis tout d’un coup j’ai vraiment commencé à bien accrocher. J’ai commencé à avoir de la sympathie pour Zoé dont je comprenais un peu plus les réactions. J’ai appris à la connaître et avoir de l’empathie pour elle de par ses expériences passées difficiles. Alex le personnage masculin m’a beaucoup plu. Son caractère en dents de scie était intéressant. Leur relation tumultueuse fut plaisante à suivre jusqu’au dénouement. Et quel dénouement ! Bravo à Grace Brunelle de m’avoir menée en bateau tout du long. Je ne m’attendais pas du tout à ce final pour le moins surprenant. Je dirais même plus que je suis restée sans voix. Je trouve que c’est une très belle fin, bien imaginée et bien amenée. La plume de Grace Brunelle est fluide et agréable. Elle nous offre un texte à première vue banal mais au final très original. L’humour y tient une place permanente ce qui n’est pas pour me déplaire.

En résumé, après un début assez lent et une intrigue somme toute banale ma lecture avait mal démarré. Et puis petit à petit l’auteure nous offre un texte intéressant avec des personnages intrigants et une intrigue bien construite. C’est bien entendu une nouvelle fraîche et sympathique que je recommande aux amateurs et amatrices de romances.

Un grand merci aux Éditions Harlequin pour ce partenariat!

2 réflexions sur “{Steph } Le prince charmant sonne toujours deux fois, de Grace Brunelle

  1. Je ne pense pas m’arrêter sur ce livre… Bah, d’autres le feront! 🙂

    J'aime

Pose ton verre de rhum et laisse une bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s