A l'abordage de la Culture

Montez à bord & Rejoignez la mutinerie culturelle du siècle ! Moussaillons, partons "à l'Abordage de la Culture" !

{Steph} Le Joyau – Tome 2 : La Rose Blanche, d’Amy Ewing

Poster un commentaire


LE JOYAU
Tome 2 : La Rose blanche
de Amy Ewing
Editions Robert Laffont (Collection R)
Sortie le 15 octobre 2015

Quatrième de couverture :

COMBIEN ÊTES-VOUS PRÊTE À PAYER POUR LA LIBERTÉ ?

Après avoir été surprise avec Ash, le compagnon que la duchesse du Lac a loué pour sa nièce, Violet fuit le Joyau. Accompagnée de sa meilleure amie, Raven, d’Ash et de Lucien, Violet laisse donc derrière elle cette vie de servitude. Traqués impitoyablement par les régimentaires à travers les cercles de la Cité solitaire, les fugitifs vont aussi devoir prendre garde aux tensions qui menacent leur petit groupe.
Violet se retrouve face à ses responsabilités au cœur de la rébellion qui gronde et la lumière au bout du tunnel reste bien lointaine…
Dans une bataille qui semble perdue d’avance, des alliés émergent, dont une mystérieuse société secrète, et Violet découvre peu à peu la puissance insoupçonnée de ses pouvoirs. Mais aura-t-elle pour autant la force de se dresser contre le Joyau et contre tout ce qu’elle a toujours connu ?

L’avis de Steph :

Souvenez-vous, l’année dernière je ne tarissais pas d’éloge sur Le Joyau que j’avais énormément apprécié. Je ne pensais pas que cela serait possible, mais ce second tome est encore mieux que son prédécesseur. Je l’ai littéralement dévoré : j’ai adoré ce livre du début à la fin !!!

Nous retrouvons tous les personnages exactement là où on les avait laissés précédemment. Violet et Ash sont toujours chez la Duchesse du Lac et Raven chez celle de la Pierre. Tous sont au plus mal. En effet, Violet et Ash sont obligés de quitter le royaume après avoir été pris en flagrant délit de « trahison » par leur maîtresse. Et Raven devient de plus en plus faible jour après jour. Il n’y a plus qu’une seule solution pour eux : la fuite. Nous retrouvons également l’étrange camériste Lucien ainsi que le mystérieux Garet. Ainsi qu’une flopée de nouveaux personnages intéressants qu’on va prendre plaisir à découvrir.

Une des principales raisons pour laquelle j’ai énormément apprécié la lecture de La Rose Blanche c’est avant tout pour la maturité du texte. Je l’ai trouvé beaucoup plus intéressant, beaucoup plus abouti que le premier tome. Nous rentrons dès les premières pages dans le vif du sujet. Nous sommes plongés immédiatement et intégralement dans ce monde où règnent complots, manigances et secrets. Nous en apprenons plus sur le passé de la Duchesse du Lac et sur le rôle des mères-porteuses. Globalement, nous en savons beaucoup plus sur cet univers si riche, au final juste survolé dans Le Joyau. L’intrigue est vraiment bien ficelée, l’action est omniprésente et les révélations s’enchaînent. J’ai adoré retrouver Violet qui est un personnage que j’aime beaucoup. Elle est forte, indépendante et n’a pas peur de s’impliquer et de se donner à fond pour défendre ses valeurs. Alors que j’avais à peine remarqué Raven dans le premier tome, ici elle m’a carrément intriguée dans un premier temps et conquise dans un second temps. Ses faiblesses tout comme ses forces font d’elle un des personnages centraux du roman au même titre que Violet. J’ai également bien aimé tous les nouveaux personnages qui font leur apparition : Sil (au caractère bien trempé), les membres de « la Clé Noire » (qui apportent quelque chose d’important au récit) ainsi que Garet (que j’ai pris plaisir à redécouvrir dans d’autres circonstances). Enfin, nous avons Lucien qui est un personnage que j’affectionne beaucoup. Son rôle auprès de Violet devient de plus en plus concret et de plus en plus essentiel.

La quête que les personnages entreprennent est intrigante au possible et m’a tenue en haleine tout au long du récit. Les chapitres sont courts et donnent indéniablement du rythme à notre lecture. Il n’y a aucun temps mort. L’écriture d’Amy Ewing est toujours aussi fluide et addictive. C’est un pur délice !! Néanmoins, j’aurai un seul et unique reproche à émettre : il concerne la romance mise en place par l’auteure depuis le début du tome 1. Selon moi, elle n’a pas de grand intérêt à l’intrigue et la dessert plus qu’elle ne la sert. En plus d’être inutile, Ash (qui n’est clairement pas un de mes personnages préférés) a une emprise sur Violet qui me dérange. Ses actes ont un impact sur ceux de Violet et même si pour le moment ce n’est pas gênant plus que cela, je sais que ça peut le devenir par la suite.

En résumé, La Cité Solitaire est bien entendu une série que je recommande car l’univers dystopique créé par l’auteure est tout simplement excellent ! Certes il n’est pas spécialement original car il ressemble beaucoup à ce que proposent déjà Suzanne Collins, Kiera Cass ou bien Veronica Roth. Mais les personnages sont tellement attachants, les événements sont tellement bien racontés, le récit est tellement bien mené que nous pardonnons à l’auteure ces quelques ressemblances. J’ai vraiment hâte d’avoir en ma possession le tome 3 qui promet d’être encore meilleur vu les circonstances dans lesquelles se termine le récit! Vivement !! 😀

Merci à la Collection R pour ce partenariat !

Publicités

Pose ton verre de rhum et laisse une bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s