A l'abordage de la Culture

Montez à bord & Rejoignez la mutinerie culturelle du siècle ! Moussaillons, partons "à l'Abordage de la Culture" !

Les romances en série de Chica *7* : Sexcort, de Gilles Milo-Vacéri

3 Commentaires

5J’avais commencé cette série d’articles lors de notre quinzaine Saint-Valentin cette année et puisqu’elle vous avait bien plu, j’ai eu envie d’en faire un petit RDV sur le blog et de continuer sur ma lancée. L’une de mes dernières lectures est le parfait prétexte pour reprendre là où je m’étais arrêtée, alors nous voici donc partis pour un 7ème billet de mes Romances en Série ! 😛

 
SEXCORT
Episode 1 : Zurich
Episode 2 : Paris
Episode 3 : Bruxelles
Episode 4 : Stockholm
Episode 5 :  Berlin
Episode 6 : Amsterdam
Episode 7 : Lisbonne
Episode 8 : Londres
Episode 9 : Copenhague
Episode 10 : Rome
Episode 11 : Vatican
de Gilles Milo-Vacéri
Editions Harlequin (Collection HQN)
Sortie du 3 au 24 juillet 2015

Quatrième de couverture du premier épisode « Zurich » :

Une ville. Une mission. Un client.

Rejoindre la prestigieuse agence d’escort girls de luxe Zurich International Sexcort ? Après tout, pourquoi pas ? Depuis son divorce, Katia Maslov voit son niveau de vie baisser et il est hors de question pour cette beauté slave de sacrifier à son confort. Et si elle joignait l’utile à l’agréable en mettant ses charmes et son goût insatiable pour le sexe au service de son compte en banque ?

 * * * * *

J’ai découvert Gilles Milo-Vacéri il y a quelques années avec ses premiers feuilletons numériques chez HQN (Les défis d’Angie + La revanche d’Angie) et j’avais déjà eu un véritable coup de cœur. Il se confirme avec cette nouvelle série Sexcort dans laquelle nous suivons cette fois-ci les aventures de Katia qui après la perte de son emploi et le besoin urgent de gagner de l’argent décide de devenir sexcort girl, entendez bien sûr escort girl avec plus si affinités.

Elle découvre ainsi une agence implantée en Suisse qui offre ce genre de services à ses clients dans toute l’Europe. Après un entretien d’embauche (où le ton est donné d’entrée de jeu), la voilà engagée à l’essai pour 10 missions qui prouveront ou non à ses employeurs s’ils peuvent l’engager définitivement.

Ces 10 missions vont être l’occasion pour Katia de voyager à travers les plus belles villes d’Europe et j’ai beaucoup apprécié la précision à la limite du guide touristique de Gilles Milo-Vacéri à chacune de ses « excursions ». Pour les villes que j’avais déjà eu l’occasion de visiter, je m’imaginais sans peine aux côtés de Katia flânant dans les rues ou les musées de ces capitales. Pour les autres, une fois la nouvelle finie, je n’avais qu’une envie : partir à la découverte de ces lieux moi aussi.

C’est ce que j’aime dans les récits de cet auteur, il ne se contente pas de faire des romans érotiques comme certains qui ne sont en fait qu’une succession de scènes sexuelles sans réel fond ni souci de créer (comme pour tout autre roman) une intrigue, un décor et des personnages vraisemblables. A chaque épisode, roman ou nouvelle que j’ai pu lire de lui, j’ai toujours su m’identifier aux personnages, aux lieux et aux époques.

Mais revenons à ces épisodes. Les 10 missions vont être en réalité l’occasion pour l’auteur de faire le tour de différentes pratiques et orientations sexuelles. Et cette fois, il va encore plus loin que pour les séries avec Angie : il ne se fixe aucune limite et c’est ce que j’ai apprécié. Aucun tabou, aucune barrière juste l’occasion d’explorer les tendances, envies et besoins sexuels de Katia et de ses clients. J’ai vraiment apprécié qu’il choisisse de faire d’elle une femme à la sexualité débridée et libérée, et qui ne subit donc en aucun cas ses différentes missions. Non, au contraire, elle réussit toujours à en tirer son parti et surtout son plaisir.

La plume de Gilles Milo-Vacéri est toujours aussi sensuelle, aérienne et fine. Aucun mot n’est laissé au hasard. Tout est pensé, travaillé ce qui permet à chaque phrase d’atteindre son objectif et ainsi de nous toucher et nous embarquer avec lui à travers toute l’Europe. La présentation des clients de Katia est tout aussi maîtrisée et l’on se rend compte que c’est en fait le prétexte pour aborder non seulement une tendance sexuelle mais également la façon dont ces personnes la ressentent, la vivent (en bien ou en mal) et attendent de Katia qu’elle leur permette d’assumer et/ou de s’épanouir – ce qu’elle réussit avec brio à chaque fois, bien entendu.

Ce format court d’épisodes est clairement le point fort de cette série. Et cet auteur est un des rares qui le maîtrise aussi bien selon moi : il n’y en n’a jamais trop ou pas assez. Tout est parfaitement dosé, les éléments de l’intrigue générale sont saupoudrés tout au long de la série avec justesse et le bon équilibre, et chaque épisode se suffit à lui-même quant à sa propre trame. Un vrai délice ! J’ai particulièrement apprécié le dernier épisode qui conclue parfaitement, avec douceur et tendresse, cette série.

La seule chose que je regrette comme à chaque fois, c’est que ma lecture soit si rapide ! J’apprécie tellement que ce n’est jamais assez et j’en veux toujours plus ! J’ai vraiment hâte de découvrir la prochaine série que nous concoctera Gilles Milo-Vacéri, et en attendant, je ne peux que vous conseiller de vous lancer à la découverte de cet auteur !

Merci aux éditions Harlequin pour ce partenariat !

3 réflexions sur “Les romances en série de Chica *7* : Sexcort, de Gilles Milo-Vacéri

  1. Justement, je me demandais ce que valait cette série. Et bien… Je prends très bonne note 😉 Merci pour ton avis Chica ❤

    Aimé par 1 personne

    • Haha ! Eh bien j’espère que tu te lanceras et que tu apprécieras également !! Merci à toi de l’avoir lu et pour ce petit mot ! Tiens-moi au courant si tu le lis ! 😉

      J'aime

  2. Bonjour,
    C’est lors de ma veille internet que j’ai repéré votre billet et je vous en remercie ! Cela fait toujours plaisir à un auteur de découvrir des chroniques, d’autant plus quand elles sont bien fouillées et très étayées par une lecture soigneuse. Il est vrai que j’ai un peu de retard et que j’arrive bien longtemps après la publication de votre article, j’en suis désolé. Malgré l’attention que je porte aux blogs littéraires, de nombreuses chroniques m’échappent encore. Bien entendu, j’ajoute la vôtre à mon blog officiel et je vous remercie encore une fois.
    Si d’aventure vous deviez me commenter une autre fois – ce qui serait un plaisir pour ma part ! – n’hésitez pas à me contacter directement. Merci par avance.

    Belle journée !
    Bien sincèrement,

    J'aime

Pose ton verre de rhum et laisse une bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s