A l'abordage de la Culture

Montez à bord & Rejoignez la mutinerie culturelle du siècle ! Moussaillons, partons "à l'Abordage de la Culture" !

{Ma’Pirate} Une saison à Crescent Cove – Tome 1 : De sable, de soleil et d’écume, de Christie Ridgway

2 Commentaires


UNE SAISON A CRESCENT COVE
Tome 1 : De sable, de soleil et d’écume
de Christie Ridgway
Editions Harlequin (Collection Sagas)
Sortie le 1er octobre 2015
352 pages
7,40 euros

Quatrième de couverture :

L’amour d’un été peut durer toute une vie.

Le jour où Jane Pearson, coach en écriture, frappe à la porte du magnifique bungalow de Griffin Lowell, sur la plage de Crescent Cove, elle s’attend presque à trouver un ermite. Ce n’est tout de même pas pour rien que l’éditeur de Griffin l’a engagée pour aider le reporter de guerre à terminer ses mémoires : Griffin doit probablement vivre en reclus sur cette plage, seul face à l’angoisse de la page blanche. Mais à sa grande surprise, au lieu du solitaire déprimé qu’elle pensait rencontrer, Jane se retrouve nez à nez avec un athlète bronzé aux yeux bleu lagon, vêtu d’une chemise hawaïenne et entouré d’une nuée de jolies filles en bikini. Un athlète qui lui fait sèchement comprendre qu’elle n’a absolument rien à faire ici. Malgré cet accueil glacial, Jane ne se décourage pas : elle a désespérément besoin de ce travail et compte bien imposer sa présence à cet apollon, quoi qu’il lui en coûte…

L’avis de Ma’Pirate :

Jane Pearson arrive sur la plage de Crescent Cove pour retrouver un travail après une rupture difficile et la perte de toute crédibilité dans sa profession. Elle tombe alors sur un personnage antipathique, mal aimable, rustre….
Elle va devoir se battre pour y arriver. Son obstination est touchante. Elle, est fragile et émouvante.
Lui, est désagréable dès le début. Il n’est pas du tout attachant même si on sait qu’il a souffert.

Dès le début, on sait comment cela va finir. Dans la romance contemporaine, c’est souvent le cas mais là, il n’y a aucune surprise, aucun suspens, aucun rebondissement. Cela traîne en longueur pour arriver là où on sait.
Le livre se termine d’un coup sur un dialogue qui sonne un peu faux d’ailleurs à mon avis. Je ne sais pas si c’est dû à l’auteur (je n’ai rien lu d’elle auparavant) ou à la traduction, mais je suis déçue de ce livre.

J’aurais aimé que Christie Ridgway creuse plus la psychologie des personnages et aille plus loin dans les séquelles du retour du combat par exemple ou dans celle d’une rupture. Dans les conséquences catastrophiques du poids du jugement d’une famille avec ses préjugés et ses préférences. Dans les conséquences des rumeurs et des on-dit.
Il y avait tellement matière à étudier dans la complexité des personnages. Mais tout est trop superficiel, il y a trop d’histoires emmêlées et trop de points de vue. Quand je lis un roman, j’aime être surprise, j’aime le suspens et les rebondissements.
J’aurais plus apprécié que Christie Ridgway se focalise sur un ou deux personnages, sur une ou deux histoires.

Je n’ai pas adhéré au roman et quand je l’ai terminé, je me suis dit « enfin ! ».
Mais ce n’est que mon humble avis.

Peut-être que si je l’avais lu à un autre moment, il m’aurait davantage plu mais après avoir lu  » Ces liens qui nous unissent » et « Les héritières de Bella Vista », je n’ai pas réussi à l’apprécier.
Je vais essayer de lire un autre roman de Christie Ridgway pour voir ce que cela donne.

Publicités

2 réflexions sur “{Ma’Pirate} Une saison à Crescent Cove – Tome 1 : De sable, de soleil et d’écume, de Christie Ridgway

Pose ton verre de rhum et laisse une bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s