A l'abordage de la Culture

Montez à bord & Rejoignez la mutinerie culturelle du siècle ! Moussaillons, partons "à l'Abordage de la Culture" !

{Steph} Et en plus, il cuisine, d’Angéla Morelli

1 commentaire

Chica : Les auteures HQN ont décidé de nous gâter aujourd’hui ! La deuxième annonce du jour est d’Angéla Morelli avec la couverture et la quatrième de couverture et tout comme Eve Borelli et La Petite Brune dans la Prairie de tout à l’heure, cette sortie est pour le  5 juin ! 😀


Et en plus, il cuisine

d’Angéla Morelli
Editions Harlequin (Collection HQN)
Sortie le 5 juin 2015
69 pages

2,99 euros
livre numérique

Quatrième de couverture :

Dans la vie, il y a des catastrophes inévitables. Des cataclysmes que l’on voit venir de loin mais que l’on sait inéluctables. Pour Agathe, l’anniversaire de mariage de ses parents appartient définitivement à cette catégorie. Car si la perspective de se noyer dans le champagne et les petits fours sous le soleil midi-pyrénéen, le tout entouré de rubans rose cuisse-de-nymphe-émue, peut être réjouissante, le fait de devoir annoncer à ses parents que le bien-aimé, le terriblement adulé ex-futur-gendre Gregory ne sera pas là (et ne sera jamais plus là, sous peine de décapitation immédiate) dépasse le plus cauchemardesque des cauchemars. Une agréable distraction ne serait pas de refus, surtout si elle a de grands yeux bleus et une ressemblance frappante avec Channing Tatum…

De la même auteure :
L’homme idéal (en mieux)
Mêlée à deux

L’avis de Steph :

Depuis mon gros coup de cœur pour L’homme idéal (en mieux) j’avais énormément envie de relire un texte d’Angéla Morelli. Alors je n’ai pas hésité une seule seconde avant de me lancer dans Et en plus il cuisine. C’est une nouvelle charmante, drôle et attendrissante. Un nouveau coup de cœur pour moi ! Ce fut un chouette moment de lecture.

Nous allons suivre sur quelques jours Agathe, une jeune banquière parisienne, en visite chez ses parents à Montauban. En effet, à l’occasion de l’anniversaire des 30 ans de mariage de ses parents et après une rupture plus ou moins difficile, Agathe s’accorde quelques jours de repos dans la demeure familiale. Elle va donc retrouver sa sœur Zoé, sa tante Daphné et tout le reste de sa famille. Et elle va faire la rencontre d’un jeune homme…

Si j’ai autant aimé cette nouvelle c’est avant tout grâce au personnage d’Agathe. Je me suis totalement identifiée à elle. Elle est de nature gentille, n’ose jamais dire ce qu’elle pense par peur de blesser son entourage. Elle est timide, réservée et peu sûre d’elle. J’ai aimé ce côté maladroit que lui a donné l’auteure, ce côté qui la rend si authentique, si humaine. Agathe est l’exacte opposé de sa sœur qui n’a, quant à elle, pas sa langue dans sa poche. Elle n’a pas du tout peur de dire ce qu’elle pense au moment où elle le pense. J’ai adoré leurs retrouvailles, leurs échanges qui sont, il faut bien l’avouer, à mourir de rire. En plus d’être drôle, leur complicité est touchante. J’ai beaucoup apprécié également la rencontre avec ce beau mâle. J’ai tout simplement … aimé cet homme ^^ J’ai aimé l’originalité de son prénom, j’ai aimé les informations sur son passé, j’ai aimé sa profession… Ah et oui, je ne suis pas restée de marbre face à son physique très émoustillant ! 😛

La romance est toute douce, toute légère et ça a réchauffé mon petit cœur. La plume d’Angéla Morelli est fluide et complètement addictive. C’est joliment écrit. Elle possède une sensibilité que j’admire. J’aime son sens de l’humour, sa vivacité d’esprit et sa manière de penser. J’aime ses références cinématographiques et ses clins d’œil littéraires. J’aime la manière dont elle rend ses récits tellement humains. En effet, ce n’est pas donné à tous de faire de ses personnages monsieur et madame tout le monde, de les rendre authentiques tout en apportant une certaine dose d’originalité qui les font tout de même sortir de l’ordinaire. Les personnages d’Angéla Morelli peuvent être vos sœurs, vos frères ou même vos voisins. Et j’adore cet accent de vérité que je retrouve dans ses textes.

Bref, vous l’avez sans doute compris Et en plus il cuisine est une sympathique nouvelle que je recommande chaudement. Elle ne possède qu’un seul défaut celui d’être beaucoup trop courte à mon goût. C’est toujours le même problème quand les nouvelles sont aussi bien écrites que celle-ci, on a toujours un sentiment de frustration en l’achevant. On passe tellement un excellent moment en compagnie de personnages totalement attachants qu’on en veut toujours plus.

Merci aux Éditions Harlequin pour ce partenariat !

Publicités

Une réflexion sur “{Steph} Et en plus, il cuisine, d’Angéla Morelli

  1. J’ai également passé un excellent moment avec ce roman : Angéla Morelli a beaucoup d’humour !

    J'aime

Pose ton verre de rhum et laisse une bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s