A l'abordage de la Culture

Montez à bord & Rejoignez la mutinerie culturelle du siècle ! Moussaillons, partons "à l'Abordage de la Culture" !

{Steph} Le premier jour du reste de ma vie, de Virginie Grimaldi

Poster un commentaire

Le premier jour du reste de ma vie…
de Virginie Grimaldi
City Éditions
Sortie le 21 janvier 2015
283 pages

Quatrième de couverture :

Marie a tout préparé pour l’anniversaire de son mari : gâteaux, invités, décoration de l’appartement… Tout, y compris une surprise : à quarante ans, elle a décidé de le quitter. Marie a pris « un aller simple pour ailleurs ». Pour elle, c’est maintenant que tout commence. Vivre, enfin. Elle a donc réservé un billet sur un bateau de croisière qui fait le tour du monde. À bord, Marie rencontre deux femmes qui, elles aussi, sont à la croisée des chemins. Au fil de leurs aventures, parfois loufoques, elles pleurent et rient ensemble, à la reconquête du bonheur. Leurs vies à toutes les trois vont être transformées par ce voyage au bout du monde… Tout quitter pour tout recommencer : une comédie tendre et savoureuse !

L’avis de Steph :

 Le premier jour du reste de ma vie… est une lecture légère et sans prise de tête. C’est un livre qui fait voyager, un dépaysement total.  Je dirais même que ce livre est un vrai concentré d’espoir et de bonheur.

Nous faisons la connaissance de Marie à un tournant important de sa vie. En effet, cette dernière a pris la décision de quitter son mari infidèle, de sortir de sa routine dans le but de trouver le bonheur ailleurs. Elle embarque donc à bord d’un bateau de croisière afin de faire le tour du monde en trois mois. Le concept de cette croisière étant d’embarquer seule, de faire le voyage en solitaire pour faire le point sur sa vie et se ressourcer. Marie va faire la connaissance de deux femmes, Anne et Camille, avec qui elle va se lier d’amitié.

Virginie Grimaldi nous offre ici un récit plein d’espoir sur l’avenir. Un récit où plusieurs destins s’entremêlent, se lient et se soudent. Des personnes qui n’étaient pas censées se rencontrer mais qui vont pourtant nouer des liens solides. Avant tout, c’est une très belle histoire d’amitié. Selon moi, le gros point fort de cette histoire est sans conteste le trio féminin au centre de l’intrigue. Marie, la quarantaine, s’est laissée enfermer 20 ans dans une vie conjugale qui ne la comblait plus, prise sous le joug d’un mari infidèle qui ne la respectait pas. Camille, la vingtaine, est une ancienne obèse qui a toujours été mal dans sa peau jusqu’à son opération qui lui a offert un nouveau corps et par la même occasion une nouvelle vie. Anne, la soixantaine, est véritablement stressée par la vie. Elle, elle cherche à tourner une page difficile de sa vie, une rupture douloureuse.
Elles ont trois âges bien différents, trois caractères distincts et trois personnalités opposées. Dans leur vie quotidienne, tout les oppose mais le temps d’une croisière elles vont avoir toutes les trois un but commun : oublier leur passé douloureux, s’épanouir et trouver le bonheur ainsi que le goût de vivre après l’échec. J’ai passé un excellent moment en leur compagnie. Avec elles, j’ai pleuré pour leurs peines, j’ai ri de leurs aventures parfois rocambolesques et j’ai apprécié leurs confidences de plus en plus intimes au fil du temps.
J’ai vraiment adoré le concept de la croisière en elle-même. J’ai adoré voyager autour du monde à bord d’un somptueux paquebot qui fait littéralement rêver. Pays après pays, nous découvrons des paysages de plus en plus magnifiques. Nous découvrons des endroits splendides où j’ai juste envie d’aller y poser mes valises.

J’ai néanmoins deux reproches à émettre sur ce roman. Le premier serait le fait que le récit a été écrit à la troisième personne du singulier et j’avoue que ce détail pourtant minime m’a un peu gênée par moments. J’avais des fois du mal à m’identifier à Marie, à accrocher à des événements qui lui sont arrivés. Ensuite, je regrette le fait que la romance soit un peu trop prévisible dans un premier temps mais également le fait qu’après elle ne soit pas assez exploitée à mon goût. J’aurais apprécié une romance un peu plus fouillée. Ici, elle est juste en second plan et je trouve ça bien dommage. Car le couple que forment les deux protagonistes est juste trop adorable, ils sont mignons tous les deux et j’aurais aimé que cela soit davantage mis en avant par l’auteure.

En résumé, Le premier jour du reste de ma vie… est une lecture estivale que je vous recommande vivement. Les personnages sont tous très attachants, sans exception. Les thèmes abordés sont intéressants. Ce roman fait partie des lecture fraîches, qui nous font voyager et surtout qui font du bien au moral.

Merci à City Éditions pour ce partenariat !!

Publicités

Pose ton verre de rhum et laisse une bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s