A l'abordage de la Culture

Montez à bord & Rejoignez la mutinerie culturelle du siècle ! Moussaillons, partons "à l'Abordage de la Culture" !

{Marina} Invisibilité, d’Andrea Cremer et David Levithan

2 Commentaires


Invisibilité
d’Andrea Cremer et David Levithan
Éditions Michel Lafon (Collection Jeunesse)
Sortie le 11 juin 2015
432 pages
15,95 euros

Quatrième de couverture :

Stephen est un fantôme qui n’a jamais eu à mourir. Né invisible, en grande partie immatériel, personne ne l’a jamais vu, pas même sa propre mère. Et depuis le décès de cette dernière, l’adolescent vit seul. Aussi, lorsque Elizabeth emménage dans son immeuble, et qu’à sa grande surprise elle peut le voir, sa vie change du tout au tout. Car Stephen n’est pas un mutant ou une créature magique : il est maudit. Mais pour lever la malédiction, le jeune garçon devra à tout prix découvrir d’où elle provient et qui l’a proférée. Et chaque seconde compte, car depuis qu’il a rencontré Elizabeth, le maléfice se renforce, et Stephen pourrait bien se volatiliser à jamais.

L’avis de Marina :

Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu un roman Young Adult fantastique et Invisibilité d’Andrea Cremer & David Levithan m’a fait doucement renouer avec le genre. J’ai trouvé ce roman très bien écrit malgré la double plume. Je n’ai d’ailleurs pas réussi à différencier les deux styles et je me suis demandée tout le roman de quelle manière l’écriture avait été répartie.

L’intrigue en elle-même est vraiment bien trouvée. Stephen est porteur d’une malédiction, personne ne peut le voir, pas même ses proches. Mais un jour il croise Elizabeth, sa nouvelle voisine, qui s’adresse à lui. Croyant d’abord que la malédiction est brisée, Stephen découvre finalement qu’il n’y a que sa voisine qui peut le voir…
J’ai beaucoup aimé l’introduction de la magie dans le roman. L’idée de la malédiction et de tout ce qui va en découler est originale et nous fait progresser avec plaisir dans le livre. J’ai adoré le quotidien que les auteurs ont créé pour Stephen et le chamboulement que provoque Elizabeth lorsqu’il comprend qu’elle le voit.

Tous les personnages apportent un plus au livre. Je me suis énormément attachée à Stephen mais mon personnage favori reste Laurie. J’ai adoré le frère d’Elizabeth qui est la note d’humour du roman. J’ai aimé qu’il y ait tout de même un personnage qui sache constamment plaisanter sur les situations et qui apporte de la fraîcheur au fil des pages.

Ce roman m’a donc beaucoup plu. Et même si j’ai trouvé l’histoire d’amour un peu rapide par rapport à toute la découverte du côté magique, j’ai apprécié ma lecture.

Je remercie les éditions Michel Lafon pour ce partenariat que j’ai beaucoup apprécié !

Publicités

2 réflexions sur “{Marina} Invisibilité, d’Andrea Cremer et David Levithan

  1. J’ai également beaucoup appréciée ce livre !

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai vu beaucoup de critiques mitigées pour ce livre, mais je pense que si je le trouve en bibliothèque il sera entre mes mains 🙂

    Aimé par 1 personne

Pose ton verre de rhum et laisse une bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s