A l'abordage de la Culture

Montez à bord & Rejoignez la mutinerie culturelle du siècle ! Moussaillons, partons "à l'Abordage de la Culture" !

{Steph} Imposteur – Tome 2 : Déserteur, de Susanne Winnacker

Poster un commentaire

IMPOSTEUR
Tome 2 : Déserteur
de Suzanne Winnacker
Éditions Robert Laffont (Collection R)
Sortie le 13 novembre 2014
396 pages

Quatrième de couverture :

Tessa a accompli sa première mission avec succès : le tueur en série est hors d’état de nuire. Mais la Cellule des aptitudes extraordinaires à laquelle elle appartient doit désormais faire face à une menace autrement plus grave : il existe une armée de Variants rebelles, l’Armée d’Abel, bien décidée à faire tomber la CAE. Entre enlèvements et désertions, le pouvoir est en train de changer de mains.
Pire encore, Tessa découvre que sa nouvelle famille, la CAE, l’a gardée dans l’ignorance à grand renfort de mensonges et de silences coupables : si le Commandant la manipule, qu’en est-il de ses amis ? Et surtout, peut-elle encore croire à l’amour d’Alec ?
L’heure des choix a sonné, mais dans ce jeu à quitte ou double, Tessa a plus à perdre qu’à gagner…

L’avis de Steph :

Souvenez-vous l’année dernière, plus précisément au mois de juillet, je faisais du premier tome d’Imposteur un coup de cœur. J’étais tombée sous le charme du personnage principal, de l’univers des Variants et de la plume de Suzanne Winnacker. Je reviens aujourd’hui pour vous parler du deuxième tome avec cette fois-ci un avis plutôt mitigé.

Dès le début nous retrouvons Tessa, quelques mois après sa première enquête, en compagnie de son petit ami Alec. En effet, on apprend très rapidement qu’Alec a quitté Kate pour se mettre avec Tessa. On apprend aussi que la CAE est soumise à de nombreuses menaces provenant de l’Armée d’Abel. Déserteur va tourner essentiellement autour de cette armée rebelle. Que veut-elle? Pourquoi agit-elle ainsi? Quels en sont les membres? Tessa va faire de précieuses découvertes qui vont lui faire tout remettre en question : la confiance en ses collègues et amis, sa place à la CAE et son avenir tout entier.

Commençons tout d’abord par les nombreux points positifs. J’ai une fois de plus adoré découvrir les différentes variations des membres de la CAE ainsi que leur évolution. Ils sont perpétuellement en train de « grandir », de gagner en autonomie et d’atteindre un niveau d’excellence remarquable. J’aime les imaginer dans le rôle des nouveaux supers-héros des temps modernes avec des capacités surhumaines et des dons hors du commun. J’ai aimé retrouver le personnage de Tessa que j’avais adoré dans Imposteur. Ici elle reste plutôt fidèle à elle-même. Elle est toujours aussi curieuse, attachante et déroutante. Sa sensibilité et sa vulnérabilité me touchent. J’ai aimé le choix de l’auteure d’approfondir le personnage de Devon, le frère de Madison. Il devient un membre de la CAE et j’ai apprécié faire sa connaissance. D’autant plus que son évolution est intéressante et promet de bonnes choses pour la suite. Les révélations s’enchaînent au fil du récit, on est perpétuellement dans l’action ce qui rend le récit d’autant plus addictif. Le récit est toujours aussi fluide. En effet, Suzanne Winnacker reste dans la même lignée avec ce second tome, en offrant encore un texte de qualité.

Néanmoins, certains points m’ont plus ou moins gênée lors de ma lecture. En tout premier lieu, c’est la prévisibilité du récit. Les révélations qu’on apprend à propos de Tessa ne m’ont jamais étonnée plus que cela. On voit rapidement où l’auteure cherche à nous mener et on s’aperçoit aussi par quelles étapes elle désire nous y amener. Mais le grand point négatif reste encore et toujours le triangle amoureux. Pour ceux et celles qui me connaissent, vous savez sans doute déjà que je ne peux plus supporter les triangles amoureux ou bien il faut qu’ils soient justifiés et bien amenés. Je pense que j’ai eu ma dose de cette situation où la fille est prise entre deux feux à se demander lequel des deux garçons elle doit choisir. Et donc je dois dire que j’ai trouvé celui-là assez ennuyeux et pas du tout nécessaire à l’intrigue.

En résumé, Déserteur est une très bonne suite de série. Malgré quelques fausses notes, globalement j’aime toujours autant l’univers de cette auteure et j’aime ses personnages. Je trouve que Suzanne Winnacker possède un talent d’écriture particulier. Je compte la suivre de très près car il me semble qu’elle compte écrire son prochain livre dans un tout autre registre et ce n’est pas pour me déplaire. Je suis tout de même vraiment triste qu’elle repousse la sortie du dernier tome de cette trilogie, visiblement c’est même fort probable que cette fin ne voit jamais le jour…

Un grand merci à la Collection R pour ce partenariat!

Publicités

Pose ton verre de rhum et laisse une bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s