A l'abordage de la Culture

Montez à bord & Rejoignez la mutinerie culturelle du siècle ! Moussaillons, partons "à l'Abordage de la Culture" !

{Steph} Ce qui m’attise, de Christy Saubesty

5 Commentaires


Ce qui m’attise

de Christy Saubesty
Éditions J’ai Lu (Collection Best)
Sortie le 11 mars 2015

Quatrième de couverture :

Cette brûlure, au creux de mon ventre, me consumait dangereusement. Mon corps me hurlait d’écouter mes fantasmes les plus sombres. Ces désirs étaient si forts que je risquais de ne plus pouvoir me maîtriser.
Je ne m’en serais pas cru capable, pourtant j’étais déjà allée très loin. Trop loin. Et une fois les limites franchies, on ne revient jamais en arrière.

L’avis de Steph :

Pas du tout adepte du BDSM et du SM dans les romans érotiques. Peu friande des romans érotiques en général qui pour moi manquent clairement de romantisme. Et pas du tout à l’aise dans les récits où le sexe est roi. J’avais donc une certaine appréhension avant de me lancer dans Ce qui m’attise. J’avais peur d’être choquée, outrée voire scandalisée par ma lecture. Et en fait ça n’a pas du tout été le cas. Certes, ce livre est écrit pour un public clairement averti et je pense sincèrement que certaines scènes peuvent en gêner plus d’une par leur côté atypique et brutal. Mais il s’est avéré que j’ai beaucoup aimé ma lecture. C’était franchement bon et addictif !

On y suit Estelle une trentenaire qui s’ennuie dans sa vie et dans son mariage. Son quotidien routinier la ronge de jour en jour. Elle se sent perdue et désire explorer de nouveaux horizons sexuels afin de se trouver. Elle va rencontrer Gérald Aubier, son nouveau patron, qui va l’initier aux plaisirs du BDSM. Elle va alors explorer ses envies, ses désirs et tester ses limites dans une nouvelle communauté qui lui est totalement inconnue.

J’ai beaucoup apprécié le personnage d’Estelle. Malgré ses airs de femme forte et accomplie, Estelle est une femme fragile et peu sûre d’elle qui rentre dans une phase difficile de sa vie. Nous allons la suivre dans une période de doutes où les dilemmes internes s’enchaînent et où la confiance en soi s’effrite. Elle va essayer, par tous les moyens, de surpasser ses peurs et de surmonter les démons qui la rongent de l’intérieur. J’ai également beaucoup apprécié le rôle de Gérald qui sert vraiment de pilier pour Estelle. Avant toute chose il va l’initier à des jeux dont elle ne connaissait même pas l’existence. Petit à petit il va l’amener dans son monde où elle va exorciser son mal être et ses peines dans la douleur. Néanmoins je n’ai pas du tout accroché à Luc, l’époux d’Estelle. Pour moi il accepte tout avec beaucoup trop de facilité. J’aurais aimé qu’il possède un peu plus de caractère, qu’il s’affirme un peu plus. Ses réactions face à Estelle et face aux révélations qui lui sont faites ne sont, pour ma part, pas vraiment crédibles. Et c’est dommage car il s’agit de l’unique point négatif du roman, tout le reste m’a conquise.

Étonnement j’ai adoré les scènes de sexe du récit. D’ailleurs c’est ce que j’ai le plus apprécié. Il faut savoir qu’elles sont vraiment nombreuses et qu’elles font partie intégrante du récit. Mais à aucun moment je n’ai trouvé qu’il y en avait trop. Au contraire, pour moi elles étaient nécessaires à l’intrigue. Elles sont bien amenées, bien décrites et bien exploitées par Christy Saubesty. Elle émoustillent tous nos sens. Elles sont tantôt sensuelles et charnelles, tantôt violentes et crues. Mais toujours bien dosées et écrites d’une magnifique façon. Car oui l’écriture de l’auteure m’a complètement bluffée. Elle possède une plume délicate et légère. Son style m’a interpellée et même épatée je dois l’avouer. Les mots qu’elle pose sur certaines situations ont beau être durs parfois mais tout est toujours tellement bien dit que le texte qui en résulte au final est émouvant. J’ai été prise en grippe dès les premières pages. Je voulais toujours en savoir plus sur Estelle et sur ses « expériences ». Je voulais en apprendre davantage sur les secrets de Gérald. Et surtout je voulais connaître l’issue finale pour ces personnages auxquels je me suis attachée. J’ai aimé ce texte au-delà des scènes érotiques, j’ai apprécié le sens caché et les valeurs parsemées au fil du récit.

Pour un livre que j’avais peur de lire, j’ai été agréablement surprise. Je dirais même plus : très agréablement surprise. Il est passé très proche du coup de cœur. Je le conseille vivement même aux personnes qui comme moi ne sont pas fans de romans érotiques. Ne serait-ce que pour cette auteure à l’avenir prometteur que je me promets d’ailleurs de suivre attentivement. Ce qui m’attise nous transporte littéralement dans un monde de désir et de volupté. Dans un monde où le sexe débridé tient une place importante et primordiale. Toutefois l’amour y a toujours sa place.

5 réflexions sur “{Steph} Ce qui m’attise, de Christy Saubesty

  1. je l’ai precommandé ^^ j’adore cristy moi aussi

    Aimé par 1 personne

  2. Je n’ai jamais eu l’occasion de découvrir cette auteure mais elle me tente beaucoup alors que dire de ce livre… Il a vraiment l’air génial et la couverture ❤ Je sens que je vais craquer 😉

    Aimé par 1 personne

Pose ton verre de rhum et laisse une bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s