A l'abordage de la Culture

Montez à bord & Rejoignez la mutinerie culturelle du siècle ! Moussaillons, partons "à l'Abordage de la Culture" !

{Steph} Gideon’s Cove – Tome 1 : L’homme idéal … ou presque, de Kristan Higgins

Poster un commentaire

lhomme ideal ou presque

GIDEON’S COVE
Tome 1 : L’homme idéal … ou presque
de Kristan Higgins
Editions Harlequin (Collection Mosaïc)
02 juin 2014
416 pages

Quatrième de couverture :

Si Maggie devait faire la liste de tout ce qui la rend très heureuse dans la vie, ce serait :
— le Joe’s, le restaurant plein de charme qu’elle dirige – une véritable institution pour les 1 407 habitants de Gideon’s Cove* ;
— une famille (presque toujours) aimante, et surtout une sœur jumelle avec laquelle elle partage une entente et une complicité à l’épreuve de tous les chocs de l’existence ;
— un chien qu’elle adore ;
— des employés fidèles et dévoués – quasiment une deuxième famille.
Déjà pas mal, n’est-ce pas ?
Pourtant, si elle en avait le pouvoir, Maggie ajouterait volontiers une dernière petite chose à cette liste : un homme très amoureux d’elle, qu’elle aimerait aussi à la folie, et avec lequel elle vivrait un bonheur conjugal à faire pâlir d’envie toute la population féminine de Gideon’s Cove. Hélas, entre son amour impossible et malencontreux pour le père Tim, le prêtre de la paroisse, ses blind dates catastrophiques et sa liaison torride avec Malone, ténébreux et mutique pêcheur de homards, elle doute de pouvoir un jour y parvenir…

L’avis de Steph :

Je viens tout juste de terminer L’homme idéal … ou presque et comment vous décrire ce sentiment de plénitude et de douceur qui m’enveloppe entièrement. Lire du Kristan Higgins c’est comme déguster une part de gâteau au chocolat : cela réchauffe notre petit cœur fragile, réconforte notre âme et sublime nos papilles. C’est délicieux à tel point qu’on en redemande quitte à abandonner lâchement le régime !!

Dans ce récit, nous allons suivre le quotidien de Maggie, une trentenaire célibataire qui vit à Gideon’s cove, une petite bourgade du Maine. Profondément blessée par son premier petit copain de l’époque qui s’est joué d’elle, Maggie a beaucoup de mal à trouver un homme bien, un homme qui lui plaise et qui corresponde à toutes ses attentes. Et vivre dans un coin perdu où il ne se passe pas grand-chose n’aide en rien à la rencontre de nouvelles personnes. Sa vie amoureuse est donc quasi désertique jusqu’au jour où elle va s’enticher du nouveau curé de la paroisse locale, qui représente pour elle l’homme idéal. C’est à partir de ce moment que son entourage va prendre l’initiative de lui faire rencontrer d’autres hommes afin d’oublier ce prêtre pour qui elle est tombée amoureuse.

J’ai littéralement craqué pour le personnage de Maggie que j’ai trouvé extrêmement émouvante. C’est une femme généreuse qui a le cœur sur la main. Elle aide son prochain sans rien demander en retour. Elle s’occupe du bonheur des autres avant de s’occuper du sien. Il s’agit d’une jeune femme très gaffeuse également. Elle met sans cesse les pieds dans le plat et j’ai adoré la voir sortir de situations de plus en plus rocambolesques. C’est une héroïne vraiment singulière avec laquelle on peut s’identifier et il est vrai qu’à plusieurs reprises je me suis reconnue en elle. Malone, c’est juste l’homme charismatique par excellence : bourru, solitaire et pas toujours aimable d’ailleurs mais tellement énigmatique. L’homme brisé par ses expériences passées qui refuse de s’attacher à nouveau. Il a été tellement touchant que j’en ai encore des papillons au creux du ventre.

Toutes les scènes romantiques étaient magnifiques. On reconnaît bien là mon cœur d’artichaut mais je vous assure que les scènes présentes dans ce récit en feront fondre plus d’une j’en suis certaine. Kristan higgins a le don de transmettre un million d’émotions en un seul baiser. J’ai également adoré découvrir la ville de Gideon’s cove : un havre de paix où l’on se contente des choses simples que nous offre la vie. J’ai adoré les personnages secondaires : Christy, la sœur jumelle de Maggie, qui fut tout aussi attachante, Jonas, son frère cadet qui nous réserve aussi des surprises, ainsi que ses collègues qui tiennent une place importante dans le cœur et la vie de Maggie.

En résumé, avec Kristan Higgins on pleure : de tristesse, de rire et de joie. Elle a ce don pour nous faire passer par une multitude de sentiments. A mon sens, c’est une magicienne car elle fait de tous ses récits de véritables leçons de vie. Elle nous apprend à voir le monde sous un autre angle, à comprendre les relations humaines et à aimer la vie peu importe ce qu’elle nous inflige par moment. Donc à vivre tout simplement heureux avec les gens qu’on aime. Même si tout ça peut paraître complètement niais je vous l’accorde, c’est tellement bien écrit que c’est juste merveilleux. Je ne peux que vous conseiller de lire ce livre ainsi que tous les autres de cette auteure.

Publicités

Pose ton verre de rhum et laisse une bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s