A l'abordage de la Culture

Montez à bord & Rejoignez la mutinerie culturelle du siècle ! Moussaillons, partons "à l'Abordage de la Culture" !

{Steph} Belle époque, de Elizabeth Ross

1 commentaire

Belle époqueBelle Epoque
de Elizabeth Ross
Editions Robert Laffont (Collection R)
Sortie le 14 Novembre 2013
418 pages
17,90 euros

Quatrième de couverture :

Lorsque Maude Pichon s’enfuit de sa Bretagne natale pour échapper à un mariage dont elle ne veut pas, elle monte à Paris, ville-lumière en ébullition à la veille de l’exposition universelle de 1889. Hélas, ses illusions romantiques s’y évanouissent aussi rapidement que ses maigres économies. Elle est désespérément à la recherche d’un emploi quand elle tombe sur une petite annonce inhabituelle : « On demande de jeunes filles laides pour faire un ouvrage facile ». L’Agence Durandeau propose en effet à ses clients un service unique en son genre : le repoussoir. Son slogan ? « Louez un faire-valoir, vous en deviendrez d’emblée plus attirante ». Etranglée par la misère, Maude postule… Monsieur Durandeau a déjà amassé une petite fortune grâce à sa riche clientèle, et quand la Comtesse Dubern vient chercher une compagne pour Isabelle, sa fille aux idées bien arrêtées, Maude est immédiatement choisie comme faire-valoir idéal. Mais Isabelle ne sait pas que sa nouvelle « amie » n’est en fait que de location, et l’existence de Maude au sein de l’aristocratie repose entièrement sur sa capacité à garder ce lourd secret. Pourtant, plus elle en apprend sur Isabelle, et plus sa loyauté envers la Comtesse est mise à l’épreuve. Et plus la tromperie dure dans le temps, plus Maude aura à perdre…

L’avis de Steph :

C’est avec une grande impatience que j’attendais la sortie de Belle époque. En effet, le résumé m’avait fortement intrigué. Et ma patience a été mille fois récompensée. Déjà par l’objet livre qui est tout simplement splendide. La couverture dans les tons bleus met en scène une jeune femme portant une magnifique robe d’époque. La tour Eiffel, en second plan, complète à merveille ce tableau. Puis, j’ai complètement été séduite par le contenu qui m’a laissé sans voix.

Elizabeth Ross nous parle de Maude, jeune femme de 16 ans, qui s’échappe de sa campagne natale pour vivre ses rêves à Paris. De désillusion en désillusion, elle s’aperçoit qu’il faut travailler dur pour survivre. Elle va donc répondre à l’annonce d’une agence de repoussoirs dans le but de se faire engager. J’ai trouvé Maude Pichon très attachante. Elle ne brille pas par sa beauté mais par son intelligence, son esprit et son courage. Elle n’hésite pas à faire de terribles besognes dans le but d’atteindre ses rêves. Elle n’a pas besoin d’être belle pour exister, et je trouve justement ce trait de caractère intéressant dans une société où ce sont les apparences qui dictent le monde.

L’auteure nous dépeint le vieux Paris : milieu cruel où le physique est une forme de pouvoir. L’immersion faite dans cette agence de faire-valoir nous permet de prendre conscience que le physique ne fait pas tout. Qu’il faut voir au-delà des apparences, voir au-delà du corps qui n’est qu’une enveloppe pour ainsi connaître la personnalité de chacun.

J’ai apprécié que ce soit l’histoire d’amitié entre les personnages qui soit mise au premier plan et non pas l’histoire d’amour. C’est ce qui fait que ce roman se démarque des autres et qui le rend si intéressant.

J’ai adoré la visite guidée de Paris. Ville que j’aime énormément. L’auteure peint une véritable carte postale en décrivant à merveille les lieux visités par les personnages et les monuments. Ce récit m’a fait voyager et cela apporte, à mon sens, un vrai plus au récit.

Belle époque m’a vraiment bouleversée. J’ai tantôt été choquée par la différence des classes sociales qui est frappante et même gênante à certains moments. Et tantôt été attristée par la manière dont les femmes jugées « laides » sont traitées par les autres. Et j’ai été touchée au plus profond de mon cœur par la fin qui est parfaite à mes yeux. L’auteure m’a littéralement transportée au XIXème siècle. Sa plume est magique et son écriture magnifique.

Merci à la Collection R pour le partenariat !

Publicités

Une réflexion sur “{Steph} Belle époque, de Elizabeth Ross

  1. J’ai été un peu déçu pendant ma lecture même si dans l’ensemble j’ai bien accroché et c’est assez dommage 😦

    J'aime

Pose ton verre de rhum et laisse une bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s