A l'abordage de la Culture

Montez à bord & Rejoignez la mutinerie culturelle du siècle ! Moussaillons, partons "à l'Abordage de la Culture" !

{Marina} Je suis sa fille, de Benoît Minville

Poster un commentaire

je suis sa filleJe suis sa fille
de Benoît Minville
Editions Sarbacane (Collection Exprim’)
Sortie le 4 Septembre 2013
253 pages
14,90 euros

Quatrième de couverture :

Depuis qu’une guerre nucléaire a ravagé la planète, l’humanité s’est réfugiée dans des stations spatiales en orbite à des milliers de kilomètres de sa surface radioactive. Aujourd’hui, cent jeunes criminels sont envoyés en mission périlleuse : recoloniser la Terre. Cela peut leur donner une chance de repartir de zéro… ou de mourir dès leur arrivée.
Clarke a été arrêtée pour trahison, mais son véritable crime continue de la hanter au quotidien. Wells, le fils du Chancelier, est venu sur Terre pour ne pas être séparé d’elle, cette fille qu’il aime plus que tout. Mais saura-t-elle un jour pardonner son parjure aux conséquences fatales ? Bellamy, au tempérament de feu, a tout risqué pour rejoindre Octavia à bord de la navette : tous deux sont les seuls frères et sœurs que compte encore le genre humain. Glass, elle, a accompli la manœuvre inverse et est parvenue à rester à bord de la station. Elle va vite comprendre que les dangers qui la guettent sont au moins aussi nombreux que sur Terre.
Face à un monde hostile où chacun reste rongé par la culpabilité, les 100 vont devoir se battre pour survivre. Ils n’ont rien de héros, et pourtant, ils pourraient bien être le dernier espoir de l’humanité…

L’avis de Marina :

J’ai été très contente de mon premier livre en partenariat avec les éditions Sarbacane mais celui-ci m’a plus déçue. En effet, j’ai eu beaucoup de mal à le lire et à le finir.

Je pense que ce qui m’a bloqué dès le début est la couverture. J’apprécie beaucoup plus un livre lorsque sa couverture reflète vraiment l’âme du livre et ici elle ne m’a pas vraiment tapé dans l’œil. Puis j’ai commencé ma lecture, et j’ai trouvé que la fille ne ressemblait pas du tout à celle qui est sur l’illustration de couverture. Mais je suis quand même passée au-dessus de cela et j’ai continué car à l’inverse de la première, la quatrième de couverture m’avait donné très envie de lire Je suis sa fille et avec le recul je peux confirmer qu’elle annonce très bien l’ambiance du roman (« un road trip »). J’ai également beaucoup apprécié l’idée de la bande-son qui rythme notre lecture, ainsi que les citations de paroles de chansons au début des parties.

Malheureusement je n’ai pas pu accrocher au reste. J’ai trouvé que l’intrigue n’était pas plus originale que cela. Même si je trouve très beau l’amour entre un père et sa fille, l’histoire ne m’a pas du tout passionnée malheureusement.

De plus, le langage omniprésent dans le livre relève du familier et j’ai trouvé cela étouffant au bout d’un moment. De temps en temps, trouver des expressions familières ou n’avoir qu’un seul des personnages qui parle de cette manière n’est pas très dérangeant dans une histoire. Mais lorsque tout le roman est écrit de cette manière, il est difficile d’y adhérer.

Malgré cet avis négatif sur ce roman, je remercie tout de même les éditions Sarbacane pour ce partenariat. Et ceci n’est bien sûr que mon avis : je suis passée complètement à côté de ce livre, mais peut-être que ce ne sera pas votre cas ! 😉

 

Publicités

Pose ton verre de rhum et laisse une bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s