A l'abordage de la Culture

Montez à bord & Rejoignez la mutinerie culturelle du siècle ! Moussaillons, partons "à l'Abordage de la Culture" !

{Lisa} La nuit leur appartient – tome 1: Les rêves n’ont jamais été aussi brûlants, de Sylvia Day

Poster un commentaire

 

nuit leur appartient

La nuit leur appartient
Tome 1 : Les rêves n’ont jamais été aussi brûlants
de Sylvia Day
Editions Michel Lafon
Sortie le 8 Janvier 2014

Quatrième de couverture :

Ils ne peuvent se rencontrer que dans le crépuscule qui unit le rêve à la réalité. Pourtant, Lyssa Bates n’a jamais été aussi amoureuse. Et si elle sait parfaitement que cet homme aux yeux d’un bleu magnétique n’est qu’un fantasme, elle n’arrive pas à l’oublier… Jusqu’au jour où il se présente sur le pas de sa porte. Bien qu’elle brûle de lui appartenir, céder à cette tentation pourrait lui être fatal. Car Aidan Cross n’est pas un homme comme les autres, et la passion qui les consume corps et âme est non seulement impossible… mais interdite.

L’avis de Lisa :

Après le succès retentissant de la série Crossfire de Sylvia Day, ses autres écrits commencent à arriver dans les rayons de nos librairies.

Multipliant les genres pour ses romances (contemporain et historique), l’auteure nous invite ici dans un cadre paranormal où un monde parallèle et le nôtre se mêlent dans nos rêves. Chaque nuit des Gardiens pénètrent nos songes (et pas que…) pour empêcher les Cauchemars (ici des espèces d’entités maléfiques plus dangereuses qu’on ne le croit) de s’y infiltrer. Ces Gardiens peuvent prendre toutes les formes de nos fantasmes pour rendre nos nuits plus belles que jamais… C’est à ce niveau-là que se trouve la dimension érotique du livre. Aidan Cross, Gardien du Crépuscule, est envoyé chaque nuit pour rendre visite aux rêves des femmes et prendre l’aspect de leurs fantasmes (je souligne en passant qu’on ne sait absolument pas comment cela se passe pour les hommes qui rêvent… pas de Gardiennes pour eux visiblement), et c’est ainsi qu’il va se retrouver dans les rêves de Lyssa.

Cette dernière impose une résistance inédite aux Gardiens, qu’elle empêche d’entrer dans ses rêves, alors les Anciens vont désigner Aidan, leur meilleur Gardien, pour s’y introduire et découvrir quel secret peut bien cacher cette Humaine. Contre toute attente, Lyssa le laissera entrer dans ses rêves peuplés de Cauchemars mais l’accueillera pour ce qu’il est vraiment et non pas comme la représentation d’un fantasme. Une première pour Aidan qui va littéralement tomber sous le charme de cette belle humaine.

Le point de départ annonçait une histoire intéressante, bien que déjà vue dans la romance paranormale, mais malheureusement le traitement du sujet est très maladroit et devient un prétexte pour combler le texte entre deux scènes érotiques.

Entre deux rêves érotiques entre Aidan et Lyssa, nous apprenons qu’il y a un monde parallèle qui se charge de détruire les Cauchemars qui hantent nos nuits et ainsi protéger notre Monde contre sa  destruction… ( ???) Dans ce monde, Le Crépuscule, les Anciens suivent de près une prophétie qui dit qu’une mystérieuse « Clé » viendra faire exploser l’équilibre entre les deux mondes et alors les Cauchemars pourront tout détruire. Et apparemment, Lyssa serait cette « Clé »…

L’intrigue de fond est des plus confuse dans ce livre. On a l’impression que l’auteure fait l’impasse dessus pour nous abreuver de passages hots, ce qui en soit pour un roman érotique est tout à fait « normal » mais on se retrouve avec au final une histoire assez bancale, qui manque de clarté et qui nous embrouille dans notre compréhension.

Pour le côté érotique du livre, et bien que les scènes ne manquent pas, il n’a pour moi pas rempli son rôle. Les scènes sont écrasées par une romance trop guimauve qui leur enlève toute saveur. Entre celles qui se passent dans les rêves des héros et celles qu’ils auront dans la réalité, il n’y a aucune différence. Leur rapprochement physique « pour de vrai » ne nous émoustille pas plus que ça. Les héros d’ailleurs manquent de profondeur, de charme, et les dialogues entre eux sont d’une triste banalité.

La fin donne quelques éléments de réponses à l’intrigue mais sans que l’on comprenne vraiment comment tout cela a pu se faire. La porte est bien sûr ouverte pour une suite, car les aventures de Lyssa et Aidan ne sont pas complètement terminées, et les personnages secondaires (Connor et Stacey) seront les héros du second tome. J’espère que Sylvia Day aura comblé les lacunes de son intrigue dans ce second tome sinon son passage dans le genre paranormal ne laissera pas de traces dans la littérature érotique.

Malgré une bonne idée de départ, ce livre manque de beaucoup de choses qui auraient pu rendre ma lecture meilleure. Dommage.

Merci à Camille et aux éditions Michel Lafon pour le partenariat !

Publicités

Pose ton verre de rhum et laisse une bafouille !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s